« Que faire ce week-end ? » #130

Dans la sélection de Marcel de cette semaine, vous trouverez de la danse, des expos, du théâtre, du théâtre et du théâtre. Il y aura également des visites insolites à Gardanne et des musées gratuits en ce premier dimanche du mois. Bon week-end à vous !

meli que faire 130

 

Légende de haut en bas et de gauche à droite : « Light Bird » à la Criée à Marseille, « La porte à côté » au Gymnase à Marseille, « La Biennale des Ecritures du réel » à Marseille et aux alentours et « Noces de sang » au Jeu de Paume à Aix.

Tout le week-end

à Aix-en-Provence

Toujours d’actualité :

Une visite au Site-Mémorial du Camp des Milles, que le poisson vous présentait ici, tous les jours de 10h à 19h (fermeture de la billetterie 18h) : un lieu de Mémoire et de Réflexion à visiter absolument au moins une fois.

– l’exposition temporaire au Caumont – Centre d’Art « Les collections du Prince de Liechtenstein » : Grands amateurs d’art depuis le XVIe siècle, les Princes de Liechtenstein présentent le meilleur de leur collection avec un ensemble d’œuvres du XIVe au XIXe siècle. Raphaël, Ruben, Van Dyck, Rembrandt, Vernet, … Jusqu’au 20 mars.

l’exposition permanente [44 œuvres monumentales de Vasarely] à la Fondation Vasarely tous les jours de 10h à 18h 

– vous pouvez également choisir de tester une ou plusieurs des bonnes adresses du poisson à Aix.

aux Baux de Provence

– Ouverture de la nouvelle exposition multimédia aux Carrières de Lumières consacrée à Marc Chagall : le poisson aime beaucoup ces peintures. Une nouvelle idée de sortie à tester un prochain week-end car les expositions aux Carrières sont toujours majestueuses et monumentales ! Tarif : 11 € l réduit : 9 €

à Gardanne

– « Les Indus’3days » organisés par l’Office de Tourisme : 3 jours pour découvrir le patrimoine industriel, terroir-gastronomique et artisanal de Gardanne avec des visites ouvertes exceptionnellement au public. La complice de Marcel, Ma cigale est fantastique, vous dévoile tout ici.

à Marseille

« La Biennale des Ecritures du Réel » un peu partout dans la ville et aux alentours : des propositions artistiques diverses (Théâtre, Musique, Danse, etc…) qui ont toutes en commun d’être composées par des écritures du réel, c’est-à-dire des écritures de tous les jours, parfois créées en ateliers durant les deux années précédentes la Biennale, parfois par des auteurs. C’est jusqu’au 26 mars et ça se passe dans Marseille et aux alentours (cliquer ici pour accéder au programme)

Festival Avec le temps [chanson française] dans de nombreux lieux marseillais. Bon plan : des concerts gratuits ! Des performances musicales sur les lieux qui ont marqué l’histoire de la chanson à Marseille par des artistes surprises.

13ème édition du Salon des Loisirs créatifs au Parc Chanot vendredi de 9h30 à 18h, samedi et dimanche de 10h à 18h30 : que vous soyez des vrais artistes avec vos 10 doigts, des novices ou simplement des curieux, assistez à ce salon créatif qui propose des stands d’exposants mais également des ateliers. Vous y retrouverez d’ailleurs la talentueuse Coco d’En haut qui propose des magnifiques jeux d’ombres (testés et approuvés par Marcel et sa nièce) ainsi que les chouettes filles de Joli’Essence dont le poisson vous a déjà parlé ici et ici.

Toujours d’actualité :

– la quinzaine au cinéma Le Gyptis (3 rue Loubon) « Cinéma Images«  : « Au Gyptis, nous défendons fermement l’idée que le cinéma n’est pas jetable ! Ici, on mélange sans complexe les nouveautés, les grands classiques, les inédits, les pépites oubliées, les films pointus et les grosses productions. Ici, les cinémas ne font qu’un. Et on est là pour en parler : rencontres, masterclass, ateliers pour les enfants… » Rencontres et projections. Feuilletez le programme du Gyptis en ligne.

les 2 expositions au Musée Regards de Provence tous les jours de 10h à 18h :

  • « Courbes & espaces » : 70 sculptures en bronze, marbre, aluminium et plâtre et des dessins stylisés et architecturés offrent un aperçu éloquent du travail de François Bouché sur le corps humain et ses multiples postures, sur sa volonté de donner une forme artistique à l’amour, au désir et à l’amitié, qu’ils soient ceux de la mère pour son enfant ou de l’homme pour la femme. Jusqu’au 16 mars.
    BON PLAN : Le Musée offre une visite gratuite tous les samedis à 10h30 (sur inscription 6 personnes minimum à 25 maximum).
  • « Vies silencieuses » : « la mise en scène de vies silencieuses ou natures immobiles devient un questionnement de la peinture dans l’histoire de l’art du XVIIème siècle jusqu’à l’art contemporain. Le Musée Regards de Provence retrace l’évolution de ce genre – bien moins académique qu’on ne le croit. Parcourant plus de trois siècles, la nature morte traverse le XXème siècle sous des formes diverses que font découvrir, sous de nouveaux aspects, la photographie, la sculpture ou les installations ». Jusqu’au 31 mars 2016.

au Puy Ste-Réparade

c’est toujours d’actualité :

– la promenade Art & Architecture au Château La Coste tous les jours de 10h à 19h, milieu des vignes (que le poisson n’a pas encore visitée…). Elle dure environ 2h. Il est recommandé de bien se chausser.

Hors département

à Tourves (dans le Var, à 40 minutes d’Aix)

– Le Musée des Gueules Rouges (que Marcel vous présentait ici) à Tourves pour découvrir l’histoire de l’exploitation minière de la bauxite dans le Var avec notamment la visite d’une galerie reconstituée. A une petite quarantaine de minutes d’Aix seulement. Ouvert de 10h à 13h et de 14h à 18h. Départ des visites guidées : 11h, 14h30, 15h30 et 16h30.

Un peu partout mais surtout ailleurs

piochez dans une des idées d’escapade de Marcel :

  • Le Colorado Provençal à Rustrel (84)
  • Le train à vapeur des Cévennes et la Bambouseraie d’Anduze (30)
  • L’Etang de Thau et ses alentours (34)
  • La Côte Vermeille (66)
  • Le Pays Cathare (11)
  • Carcassonne (11)
  • Les Châteaux de la Loire et le Zoo de Beauval (41 et 37)
  • Les Cinque Terre à 40kms de Gênes en Italie et Autour des Cinque Terre
  • Venise
  • Porquerolles hors saison
  • Le Lavandou et ses alentours

Vendredi 4

à Aix-en-Provence

  « Noces de sang » [Théâtre, de Frédérico Lorca] à 20h30 au Théâtre du Jeu de Paume : « Daniel San Pedro adapte « Noces de sang » le premier volet de la trilogie rurale du grand maître espagnol Frederico Garcia Lorca et embarque avec lui la troupe menée par Nada Stancar, Clément Hervieu-Léger et Stanley Weber, qui avait enchanté le Jeu de Paume en 2014 dans « L’Epreuve » de Marivaux. » (…) Sous la chape des traditions du début du XXème siècle, la dure terre andalouse dicte sa loi. Un jeune épousé et un ancien fiancé meurent avant même d’avoir pu goûter à l’amour tant désiré. Face à eux, la jeune mariée, encore vierge se retrouvera veuve le jour même de ses noces. Des noces contraintes, des passions sourdes,  impossibles et frustrées dans un monde agreste, catholique, rigide et silencieux. Des acteurs remarquables pour dire les mots de Lorca, et notamment Zita Hanrot, César 2016 du Meilleur Espoir Féminin pour son interprétation dans « Fatima » de Philippe Faucon. Une tragédie d’une force et d’une beauté à couper le souffle. »

Toujours d’actualité :

– l’exposition jeune public « Voyage dans l’univers de Roald Dahl » (l’auteur de Charlie et la Chocolaterie) en entrée libre de 10h à 18h30 à la Cité du Livre. Jusqu’au 13 mars.

à Marseille

« Light Bird » [danse] à 19h au Théâtre La Criée : « la nouvelle création de Luc Petton associe danseurs et grues de Mandchourie pour un spectacle unique : un ailleurs chorégraphique aux envolées poétiques. (…) Un échassier majestueux, blanc et élégant qui intègre les rangs de son surprenant corps de ballet, où plumes et peaux travaillent de concert. Dans un espace d’écoute mutuelle prend corps la danse ; dans ce respectueux pas de deux naît un monde de complicité. Animalité et humanité se rejoignent pour célébrer, dans un même mouvement, la grâce de l’instant présent. » Rencontre avec Luc Petton et l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

« La porte à côté » [Théâtre de boulevard avec Léa Drucker et Edouard Baer] à 20h30 au Théâtre du Gymnase : « Elle est psychologue et coincée, lui est dans la pub et la séduction. Ils n’ont rien en commun mis à part leur palier et leur recherche de l’âme soeur sur des sites de rencontre. Ils se détestent, se griffent à longueur de répliques et ça finit par saigner. On devine la suite, ils vont se détester jusqu’à s’aimer. L’argument n’est pas nouveau mais le traitement oui.(…) Des dialogues aux petits oignons, des répliques qui font mouche et un vrai couple de théâtre pétillant, incroyable de finesse et de charme dans une harmonieuse mélodie du bonheur version XXIe siècle. »

« Prêt à baiser » [danse] à 20h30 au Théâtre des Bernardines : avant vous prévenir tout de suite, ce spectacle a l’air TRES particulier. Pourquoi le poisson l’a sélectionné, lui direz-vous ? Hé bien, justement pour cela ! Pour sa singularité ! Si vous êtes curieux et ouvert, cette proposition peut vous intéresser. Peut-être avez-vous vu « Tragédie » d’Olivier Dubois l’année dernière au Grand Théâtre de Provence (un spectacle dans lequel les danseurs étaient tous nus et assez violent). Le chorégraphe, cette fois, propose un « rendez-vous d’une rare intensité. Corps à corps et bouche à bouche dont il ne va pas démordre 25 minutes durant, Olivier Dubois déploie des gestes de crotale prêt à engloutir sa proie. Le corps congestionné imprime les changements de rythme dans les ébats suivant l’implacable dramaturgie induite par la musique de Stravinsky. Une performance à ne pas manquer ! »

Samedi 5

à Aix-en-Provence

  « Noces de sang » [Théâtre, de Frédérico Lorca] à 20h30 au Théâtre du Jeu de Paume : « Daniel San Pedro adapte « Noces de sang » le premier volet de la trilogie rurale du grand maître espagnol Frederico Garcia Lorca et embarque avec lui la troupe menée par Nada Stancar, Clément Hervieu-Léger et Stanley Weber, qui avait enchanté le Jeu de Paume en 2014 dans « L’Epreuve » de Marivaux. » (…) Sous la chape des traditions du début du XXème siècle, la dure terre andalouse dicte sa loi. Un jeune épousé et un ancien fiancé meurent avant même d’avoir pu goûter à l’amour tant désiré. Face à eux, la jeune mariée, encore vierge se retrouvera veuve le jour même de ses noces. Des noces contraintes, des passions sourdes,  impossibles et frustrées dans un monde agreste, catholique, rigide et silencieux. Des acteurs remarquables pour dire les mots de Lorca, et notamment Zita Hanrot, César 2016 du Meilleur Espoir Féminin pour son interprétation dans « Fatima » de Philippe Faucon. Une tragédie d’une force et d’une beauté à couper le souffle. »

Concert de Nicholas Angelich et Insula Orchestra à 20h30 au Grand Théâtre de Provence. Un programme consacré à Beethoven.

– Concert « Club Jazz à l’envers – Hommage à Sidney Bechet » avec Pierre Bruzzo Quartet à 20h30 au Théâtre d’Aix : « La Nouvelle Orléans, plus précisément sous les accents d’un certain Sidney Bechet que ce quartet fait revivre admirablement. »

Toujours d’actualité :

l’exposition jeune public « Voyage dans l’univers de Roald Dahl » (l’auteur de Charlie et la Chocolaterie) en entrée libre de 10h à 18h30 à la Cité du Livre. Jusqu’au 13 mars.

à Marseille

– au Théâtre La Criée :

  • « Avant-scène » autour de « Light Bird » à 19h15 : Avec Erwan Creac’h – Mémoires d’un vétérinaire
    « Vétérinaire urgentiste à domicile, Erwan Creac’h fera entendre des extraits de son livre Carnivores domestiques, un recueil d’histoires drôles et grinçantes pour partager son quotidien au contact d’animaux et de leurs maîtres en détresse. »
  • « Light Bird » [danse] à 20h : « la nouvelle création de Luc Petton associe danseurs et grues de Mandchourie pour un spectacle unique : un ailleurs chorégraphique aux envolées poétiques. (…) Un échassier majestueux, blanc et élégant qui intègre les rangs de son surprenant corps de ballet, où plumes et peaux travaillent de concert. Dans un espace d’écoute mutuelle prend corps la danse ; dans ce respectueux pas de deux naît un monde de complicité. Animalité et humanité se rejoignent pour célébrer, dans un même mouvement, la grâce de l’instant présent. » Rencontre avec Luc Petton et l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

Soirée Danse à 20h au KLAP-Maison pour la Danse (5 avenue Rostand, 3ème arrondissement) : « Une soirée en compagnie de 2 interprètes remarquables auprès d’Angelin Preljocaj : Baptiste Coissieu et son spectacle « TrES-2b » et Liam Warren ses deux pièces, « Absentia«  et « tiré« . Bon plan : tarif unique 5€.

– « La porte à côté » [Théâtre de boulevard avec Léa Drucker et Edouard Baer] à 20h30 au Théâtre du Gymnase : « Elle est psychologue et coincée, lui est dans la pub et la séduction. Ils n’ont rien en commun mis à part leur palier et leur recherche de l’âme soeur sur des sites de rencontre. Ils se détestent, se griffent à longueur de répliques et ça finit par saigner. On devine la suite, ils vont se détester jusqu’à s’aimer. L’argument n’est pas nouveau mais le traitement oui.(…) Des dialogues aux petits oignons, des répliques qui font mouche et un vrai couple de théâtre pétillant, incroyable de finesse et de charme dans une harmonieuse mélodie du bonheur version XXIe siècle. »

Toujours d’actualité :

– à la Friche Belle de Mai :

  • « Vivement samedi ! » : désormais, tous les samedis, « du sport, de l’art, des livres… à partager entre enfants & parents. Parce que faire ensemble, il n’y a rien de tel après une semaine à courir chacun de son côté ! ». + d’infos et inscriptions ici. Activités proposées :
    • Livres à partager (4/7 ans) : atelier parents-enfants autour de l’album jeunesse (dessin, découpage…), avec l’auteur ou l’illustrateur.
    • Olympiades (5/10 ans) et (8/16 ans) : petits concours sportifs à pratiquer en équipe adulte+enfant, au Playground.
    • Suivez le guide ! (7/12 ans) : visite guidée en famille d’une exposition, suivie d’un atelier créatif à faire entre petits et grands.
    • Pratiques numériques (8 ans et +) : apprendre à faire et créer par soi-même avec des outils numérique

Dimanche 6

Premier dimanche du mois !

à Aix-en-Provence

– Les musées aixois suivants gratuits ce jour :

à Marseille

– les musées et monuments marseillais gratuits ce jour :

au Théâtre La Criée :

  • « La journée des bêtes » de 11h à 17h : « Les souris s’amusent pendant que les chats assistent à une journée de réflexion sur la question animale, conçue par Nicolas Truong (Journaliste au Monde et metteur en scène). Rencontres, ateliers ludiques, projections de courts métrages, lectures, petits numéros et dressage, tout en humour et couleurs, il y en aura pour tous les goûts et tous les âges ! »
    Un brunch végétarien sera tenu par les Grandes Tables pour alimenter vos réflexions.
  •  « Light Bird » [danse] à 17h : « la nouvelle création de Luc Petton associe danseurs et grues de Mandchourie pour un spectacle unique : un ailleurs chorégraphique aux envolées poétiques. (…) Un échassier majestueux, blanc et élégant qui intègre les rangs de son surprenant corps de ballet, où plumes et peaux travaillent de concert. Dans un espace d’écoute mutuelle prend corps la danse ; dans ce respectueux pas de deux naît un monde de complicité. Animalité et humanité se rejoignent pour célébrer, dans un même mouvement, la grâce de l’instant présent. »

Marcel-2016

Alors, quelle(s) sortie(s) choisissez-vous ?

Bon premier week-end de Mars !

Pour Marcel, ce sera un gros week-end de boulot, entrecoupé d’une représentation avec sa troupe Tiramisù. Du Théâtre, du Théâtre et du Théâtre donc !

Publicités

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s