Un roadtrip mémorable : le 4L Trophy

Chaque année, à la même période, le poisson Marcel a toujours une petite pointe de nostalgie. En effet, il y a quelques jours, le 4L Trophy a pris son départ. L’occasion pour l’agité du bocal de vous parler enfin de cette expérience extra-ordinaire qu’il a vécue il y a 6 ans maintenant.

Enfin, disons plutôt 7 si l’on veut être précis. En effet, bien que le départ de la 13ème édition du raid étudiant humanitaire et sportif ait eu lieu en 2010, c’est en 2009 que les préparatifs ont commencé. Hé oui, pour réussir à monter un tel projet (5300€ à trouver, tout de même !), il faut s’y prendre à l’avance ! Constituer une équipe avec sa super copine Angie, créer une association (Les 13 déserts), établir un budget, créer la communication (blog, newsletter, supports de communication, etc…), trouver le financement (organisation d’événements – vide-greniers, concert, etc… Merci aussi à la famille et les amis !), conclure des partenariats, sans oublier l’organisation du raid en lui-même avec la logistique et la préparation de la voiture. Pour ce dernier poste, il faut dire que Marcel a beaucoup aidé par son Papa poisson sans qui rien n’aurait été possible, s’il n’avait pas suivi son fils dès le début lors de l’annonce de sa participation à ce raid.

Le 4L Trophy, c’est donc un raid humanitaire étudiant sportif. Chaque équipage doit apporter des fournitures scolaires et sportives qui seront redistribuées par la suite par l’association Enfants du désert à des écoles marocaines. Le classement se fait sur l’orientation (et d’autres critères souvent assez obscurs) et non pas sur la vitesse. Sa spécificité ? Comme son nom l’indique, il se fait à bord de … 4L ! Oui oui, la vieille voiture mythique de Renault ! Il a donc fallu avant toute chose vendre sa vieille voiture pour acheter une encore plus vieille baptisée plus tard « Zézette ».

La suite, c’est en photos que cela vous parlera le mieux (et aussi parce qu’il est bien difficile de raconter une telle aventure). Et si vous êtes curieux et que vous voulez plus de détails, Marcel avait déjà tenu un blog à cette époque-là avec sa co-équipière, retraçant le projet de sa conception à sa réalisation. Durant le raid, c’est la Soeur et le Papa poisson qui avaient pris le relais.

Une dernière chose et pas des moindres : une aventure comme celle-là ne peut devenir réalité qu’en étant bien soutenu(e)s. Et pour ça, le poisson ne remerciera jamais assez amis, famille et partenaires pour lui avoir permis de vivre ce rêve éveillé.

Les préparatifs

Préparation de la voiture (un looong travail !)

Organisation d’événements pour récolter des fonds

Recherche et accord de partenariats

Le raid

Départ à Bordeaux (depuis Marseille) pour les équipages du Sud de la France

Descente de l’Espagne jusqu’à Algeciras puis bateau jusqu’à Tanger

Arrivée sur le sol marocain et début de la course

Soirée de remise des dons au profit de l’association Enfants du désert. Chaque équipage a apporté des fournitures scolaires et sportives dans son coffre.

Spéciale contre-la-montre dans les dunes (et ensablements !) à Merzouga

Reprise de la course et descente vers Zagora

Etape marathon : 24h totalement autonomes en plein désert avec nuit étoilée et rencontres d’équipages au programme.

Montée sur Marrakech

Soirée de clôture à Marrakech et remontée par l’Espagne pour une arrivée à Marseille quelques jours plus tard

Origami Marcel-2016

Si vous êtes encore étudiant ou étudiante (maxi 28 ans) et que vous avez le goût de l’aventure, un seul conseil de poisson : foncez et inscrivez-vous à la prochaine édition ! C’est une expérience extraordinaire qui restera gravée dans votre mémoire (même celle d’un poisson !), qui vous fera grandir et voir les choses autrement. Entraide, solidarité, dépassement de soi, défi sportif, partage, rencontres et émerveillement sont les maîtres-mots de cette aventure.

Et si vous avez besoin d’un dernier argument : regardez donc cette vidéo ! 😉

4L Trophy

Le poisson espère qu’il vous aura donné envie de participer ou, du moins, permis de vous évader un petit peu dans ce beau pays qu’est le Maroc.

Un avis ? Une question ? Ne faites pas les timides, les commentaires sont pour vous ! 😉

Publicités

5 réflexions sur “Un roadtrip mémorable : le 4L Trophy

  1. Génialissime !!! depuis le temps que tu m’en parlais je vois enfin les photos tu as du t’éclater! merci le Poisson pour ce moment de partage j’avais vraiment l’impression d »être avec toi dans les dunes 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Roulez bolides ! | Ma cigale est fantastique

  3. Pingback: US Wild West roadtrip : Joshua Tree park | Un poisson nommé Marcel

  4. Pingback: Week-end à Paris : visites et bonnes adresses | Un poisson nommé Marcel

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s