Retour sur « En vadrouille » #9 à la Tuilerie Bossy à Gardanne

Le 27 avril dernier (oui ça commence à dater !), Ma cigale est fantastique et le poisson Marcel sont partis « En vadrouille » à la découverte de la Tuilerie Bossy à Gardanne et de ses artisans d’art avec des lectrices de leurs blogs respectifs. L’agité du bocal vous raconte ce sympathique moment.

Pour cette neuvième édition, les animaux étaient accompagnés par Aline, Estelle, Monique, Ghiliane, Justine et Marlène.

Le rendez-vous était fixé à 13h45 sur le parking de la Tuilerie. Nous sommes accueillies par Myriam Rétif, sculpteur raku plasticienne, présidente de l’association « Les Ateliers d’Art de Valabre » qui gère ce lieu. Elle nous apprend que la tuilerie a fonctionné de 1884 à 1980, utilisant la terre argileuse se trouvant dans la colline derrière. En 2003, Daniel Bossy succède à son père et entame une longue période de réhabilitation de la Tuilerie, afin de développer un centre d’Artisanat d’Art, dans la poursuite de la tradition familiale. C’est avec Myriam qu’il créé l’association en 2006, accompagnés par d’autres artistes et artisans. Depuis, tous ont à coeur de promouvoir leurs activités et la Tuilerie. Nous partons donc à la rencontre de certains d’entre eux, présents pour nous ce jour-là.

  • L’Atelier Terres et Formes de Jean-Paul Aiello, céramiste. C’est Géorgie, meilleure ouvrier de France en 2018 (!), qui nous accueille. La jeune femme est très sympa et nous explique que l’atelier travaille autant avec des designers que des particuliers. Le poisson aime particulièrement les petites tasses colorées.

 

  • Sacço – maroquinerie : Laurine Robert créé des sacs en forme de sceau personnalisables/modulables avec des cuirs de Roman-sur-Isère depuis février 2018 après avoir effectué un CAP Maroquinerie, Arts appliqués Mode. Coup de coeur pour certains de ses sacs. Elle est résidente à la Tuilerie depuis décembre 2018. Elle y apprécie la bonne ambiance du lieu qu’elle parvient à nous transmettre. Ce doit être la plus jeune résidente (les animaux n’ont pas pu rencontrer tous les artisans de la tuilerie).

 

  • Zéphyr & Co – décoration intérieure : Sophie Agathe Rémy est spécialisée dans les tissus qu’elle dessine puis fait imprimer en Alsace. Elle travaille pour des tapissiers et des décorateurs. L’assemblage se fait par un atelier à Marseille. Elle confectionne elle-même les abats jours. Coup de coeur pour les motifs fleuris.

 

 

  • Aneklair atelier floral écoresponsable : Anne-Claire réalise des créations en fleurs séchées, que ce soit des bouquets, des décorations murales ou des boucles d’oreilles. Un atelier plein de couleurs. Coup de coeur pour les boucles d’oreilles.

 

  • Faire le mur – Peintures naturelles et décors : Goulven Delisle réalise des peintures naturelles et des décors, souvent pour des particuliers dans leurs habitations mais pas que. Il nous explique certains procédés. C’est intéressant mais le temps file et nous devons poursuivre notre visite.

 

  • Le garde temps – Horloger : meilleur ouvrier de France en 2000, Thierry Gibernon a fondé son atelier en 2001 et réside à la Tuilerie depuis 2006. Il y propose des réparations et maintenances « d’objets du quotidien et tous types d’objets du temps jusqu’à 300 ans d’histoire ». La restauration peut traiter « l’habillage » pas uniquement le mécanisme comme on aurait tendance à le penser. L’année dernière, c’est lui qui a restauré le marégraphe de Marseille. Mais il ne fait pas que ça : c’est aussi un créateur de montres, d’horloges et de pendules. Ainsi, il a créé des montres à 3 concepts innovateurs : un bracelet haute couture à 2 bordures, une question philosophique intégrée, des aiguilles qui tournent dans le sens inverse habituel (pour ainsi « observer les choses d’un autre point de vue »). Il a également créé sa propre méthodologie pour nettoyer ses objets. Et enfin, il fait partie des Répar/acteurs qui est un groupement dont la philosophie est de réparer l’objet au lieu de le jeter. Une belle démarche écoresponsable ! Thierry est un passionné passionnant qu’on se régale d’écouter. Après de nombreuses minutes très intéressantes à l’écouter, il est temps de terminer la visite par l’atelier de Myriam qui nous a réservé une petite initiation au modelage de la terre.

 

 

  • Myriam Rétif – Céramiste : Myriam nous présente rapidement le Raku, une technique du 16ème siècle qui était utilisée avant uniquement pour des bols (si l’agité du bocal a bien compris). Cette terre blanche est ensuite cuite puis peinte.

 

 

A nous maintenant de mettre la main à la nageoire patte ! Hé bien, ce n’est pas facile ! Il faut vraiment avoir le coup de main ! Chaque membre du groupe façonne son petit bol. Et certaines ont un beau tour de main ! Chaque création sera ensuite cuite et peinte par Myriam. Nous récupérons nos « oeuvres » dans quelques jours. Le poisson vous montrera le résultat sur les réseaux sociaux ! 😉

 

Il est déjà plus de 17h, nous sommes en retard sur notre planning mais nous terminons quand même ce joyeux moment par notre traditionnel rendez-vous convivial avec un petit goûter composé de produits artisanaux locaux, la plupart offerts par nos partenaires locaux : confiture du Safran du Cativel, bières de la Brasserie Artisanale de Provence, brioches et navettes du Fournil de l’Ôdacieux, nougats Maurel, jus de fruits de la cave du lycée agricole de Valabre, confitures des Gourmandises Le Grand Puech et l’eau 808 de Meyreuil.

 

Pour résumer, l’agité du bocal a passé encore une fois un sympathique après-midi en compagnie de sa complice de cigale et de leurs lectrices. C’est vraiment toujours très plaisant de passer du virtuel au réel.

 

Il connaissait un peu la Tuilerie pour avoir assisté à une des journées portes ouvertes mais il est ravi d’en avoir appris davantage sur son histoire et ses résidents. Voilà le lieu idéal pour chiner ses prochains cadeaux locaux !

 

Un grand merci à Myriam et à tous les artisans de la Tuilerie rencontrés ce jour-là qui nous ont super bien accueillis, nous transmettant avec passion leur art et leur métier. Merci à l’Office de Tourisme de Gardanne pour son soutien et les produits offerts, et à nos partenaires du jour. Merci à Aline, Estelle, Monique, Ghiliane, Justine et Marlène d’avoir partagé ce moment avec nous. Tellement passionnées par notre visite, nous en avons oublié de prendre notre traditionnelle photo de l’équipe du jour. Dommage ! Et enfin, merci à ma complice de cigale ❤ Découvrez son récit de cet après-midi sur son blog. (on se croirait presque aux Césars ou aux Molières avec tous ces remerciements ha ha ha 😉 )

Origami Marcel-2016

Cet En vadrouille vous a-t-il donné envie de découvrir la Tuilerie par vous-même ? Peut-être connaissiez-vous déjà ce lieu ?

3 réflexions sur “Retour sur « En vadrouille » #9 à la Tuilerie Bossy à Gardanne

  1. Pingback: En Vadrouille à la Tuilerie Bossy, un Centre d'Artisanat des Métiers d'Art dans un magnifique lieu historique - Ma cigale est fantastique

  2. Bravo Marcel pour ton article ! Et bravo à ces magnifiques artisans d’art qui nous ont reçus avec Myriam comme guide. Et la compagnie était super agréable. …. avec ce moment où nous nous sommes retrouvées…. autour d’un goûter ….mmmmm ….. délicieux l!! Encore merci pour ces magnifiques moments que nous avons partagés.

    J'aime

  3. Pingback: La saison 2019-2020 au Bois de l’Aune | Un poisson nommé Marcel

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s