« En attendant Bojangles » // Livre

En début d’année, le poisson Marcel a lu « En attendant Bojangles » d’Olivier Bourdeaut, sur les conseils d’une amie. Il vous présente cette fable légère et loufoque, en vous donnant son avis, comme toujours 😉

« En attendant Bojangles » est donc un roman français d’Olivier Bourdeaut paru en aux éditions Finitude. Dès sa parution, il a rencontré un grand succès littéraire et a reçu de nombreux prix dont celui du Grand prix RTL-Lire, du roman des étudiants France Culture-Télérame et celui de France Télévisions. Il a été adapté sur les planches et joue actuellement au Théâtre de la Pépinière à Paris.

Résumé

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur « Mr. Bojangles » de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.
L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

L’auteur

Olivier Bourdeaut est venu à l’écriture assez tardivement et ce n’est qu’à 35 ans qu’il a écrit son premier roman qui n’a trouvé aucun éditeur après deux années de rédaction. Il a fait pas mal de boulots différents dont agent immobilier avant de se consacrer à la littérature. C’est au cours d’un voyage chez ses parents en Espagne qu’il écrit « En attendant Bojangles », plus léger et loufoque que son précédent roman. Il est, semble-t-il, très inspiré car il l’écrit très rapidement, en sept semaines (!). C’est la maison d’éditions Finitude qui se porte acquéreur la première du manuscrit, seulement quelques jours après sa réception par la Poste en mars 2015. Le roman est tiré initialement à 10 000 exemplaires début janvier 2016. Il rencontre dès sa parution un grand succès – notamment en raison du soutien enthousiaste de Jérôme Garcin dans Le Nouvel Observateur –, pour atteindre fin mars près de 90 000 exemplaires puis 225 000 exemplaires en mai. (source Wikipedia)

Il a sorti en janvier 2018 un second roman : Pactum salis.

L’avis du poisson

« En attendant Bojangles » est un livre qui se lit facilement et rapidement (160 pages en poche). Marcel a aimé plonger dans cette fable un peu déjantée et pleine de fantaisie. C’est l’histoire d’une famille improbable et pas comme les autres qui refuse la routine, les conventions et les obligations sociales. Une mère un peu folle qui adore danser sur la chanson de Nina Simone, vouvoie son mari et son fils, qui les entraîne dans un tourbillon de folie ; un père, un « homme de loi » vite retraité et écrivain ; et un enfant au regard tendre qui sera vite retiré de l’école (parce qu’inadapté au mode de vie des parents) pour participer à cette douce folie familiale. Tous les trois vivent complètement à côté du « monde normal ».

Le roman est scindé en plusieurs récits qui alternent : celui du fils et celui du père, enfin de son roman (sans trop vous en dire). D’ailleurs, l’agité du bocal ne veut rien vous dévoiler mais vous vous doutez bien que cette histoire va mal tourner à un moment donné. La tension est palpable dès les premières pages. Et la fin, surprenante sans l’être, plutôt belle et poétique.

Bref, si vous voulez lire un bouquin léger et fantaisiste, procurez-vous « En attendant Bojangles » !

Et revenez par ici dire ce que vous en avez pensé ! 😉

Publicités

5 réflexions sur “« En attendant Bojangles » // Livre

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s