Retour sur « Je n’aime pas le classique mais avec Gaspard Proust j’aime bien ! »

Gaspard Proust a ouvert cette saison au Grand Théâtre de Provence à Aix avec son spectacle « Je n’aime pas le classique, mais avec Gaspard Proust j’aime bien ! « , du 14 au 16 septembre . Marcel l’a vu et vous donne son avis.

Tout d’abord, une petite présentation

Au départ, la série « Je n’aime pas le classique mais ça j’aime bien », c’est des albums musicaux illustrés par Sempé puis Christophe Morin (avec forcément plein d’humour), des compilations regroupant les oeuvres classiques les plus connues du répertoire, jouées « dans des versions de grande qualité ». Le poisson avoue être passé à travers les mailles du filet et ne la connaissait pas mais c’est pourtant, semble-t-il, « l’un des plus grands succès phonographiques de ces dix dernières années ». Plus d’une vingtaine de volumes ont ainsi tenté de désacraliser la musique classique, rappelant que bien souvent, ces oeuvres sont très connues du grand public, notamment grâce aux films et aux publicités.

La maison de disque a demandé à Gaspard Proust de transposer ce phénomène du disque à la scène, avec son style personnel bien caractéristique et son humour politiquement incorrect. Il a construit lui-même son programme qui va de Bach au XXème siècle et s’est entouré de 7 musiciens bien reconnus dans le milieu. Il livre ainsi un spectacle entre la conférence et le concert pédagogique.

L’avis de Marcel

Vous le savez, le poisson aime beaucoup l’humour noir et politiquement incorrect de Gaspard Proust. Il était curieux de découvrir ce spectacle liant sa touche personnelle et la musique classique. Il se demandait si cela allait fonctionner. Et bien, la réponse est OUI !

Proust réussit le pari de mélanger stand-up et concert de musique classique sans que l’un n’empiète sur l’autre. En effet, sa présence est « juste comme il faut » : il présente d’abord une courte introduction au début du spectacle pour expliquer le projet, en faisant des petites allusions politiques par-ci, par là, tout en adaptant son propos au lieu dans lequel il joue (quelques blagues sur l’opposition Aix/Marseille, on voit qu’il a « fait ses devoirs » et qu’il s’est un peu renseigné. C’est d’ailleurs très plaisant qu’il adapte son discours ainsi).

Puis, progressivement, ses interventions entre les morceaux se font de plus en plus courtes pour laisser de plus en plus de place à la musique. Très chouette progression pour faire la part belle à la musique ! On en prend plein les oreilles avec ces musiciens talentueux et complices. C’est vraiment très agréable ! On voit que Proust se régale à l’écoute de certains morceaux alors qu’il est dans l’ombre. On le découvre mélomane et expert.

En effet, c’est lui qui a confectionné le programme (différent dans chaque salle). Celui-ci reprend des morceaux très célèbres comme la 5ème Symphonie de Beethoven mais aussi pas mal de pépites peu ou pas connus des personnes comme le poisson qui ne sont pas des experts. Ces découvertes sont très intéressantes et permettent d’aller au-delà des « tubes ». Proust souligne d’ailleurs que c’est réellement son objectif. Il cherche à aller plus loin que les « tatatata » de Beethoven rendus célèbres par le toutou américain du même nom.

Et bien, pari gagné ! Avec lui et grâce aux musiciens talentueux, on (re)découvre la musique classique. Et on se régale !

Merci Les Théâtres !

Programme du vendredi 15 septembre :

  • Francis Poulenc, Sonate pour clarinette
  • Maurice Ravel, Daphnis & Chloé
  • Ludwig Van Beethoven, Symphonie n°5
  • Johann Sebastien Bach, Art de la Fugue
  • Wolfgang Amadeus Mozart, Quatuor n°1 pour flûte et cordes en ré majeur et Trio pour clarinette
  • Franz Schubert, Trio
  • Johannes Brahms, Quatuor ave piano n°3 et Trio pour piano et cordes n°3
  • Richard Wagner, Tristan & Isolde
  • Dmitri Chostakovitch, Quatuor n°8
  • Ludwig Van Beethoven, Quatuor n°16

Et vous, aimez-vous le classique ? Avez-vous vu ce spectacle ?

Publicités

2 réflexions sur “Retour sur « Je n’aime pas le classique mais avec Gaspard Proust j’aime bien ! »

  1. Eh non, pas eu la chance de voir ce spectacle alors merci de ce retour Macel !
    J’étais sûre que cela fonctionnerait de grands musiciens dont Eric Lesage au Piano (un des Directeurs artistiques du Festival de Salon) et Gaspard Proust est un bosseur, j’avais entendu une de ses interviews. Je connaissais la série des CD ils en font sans cesse la pub sur Radio Classique, c’est une super bonne approche et on se rend compte que l’on aime forcément la musique classique ou tout du moins certains morceaux 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Septembre, en 5 photos | Un poisson nommé Marcel

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s