Ana Popovic, Taj Mahal et Keb’ Mo au Marseille Jazz des Cinq Continents

En juillet dernier, le poisson Marcel a découvert sur scène Keb’Mo, Taj Mahal et Ana Popovic au festival Marseille Jazz des Cinq Continents (il vous l’avait annoncé ici). Il partage donc avec vous aujourd’hui un article « deux-en-un » : un retour sur cette belle soirée et une présentation de ces artistes et de leurs musiques (à découvrir, selon lui !).

La soirée a démarré par le concert d’Ana Popovic en première partie. Le poisson était curieux de la découvrir mais honnêtement, il était venu pour voir Keb’Mo dont il aime beaucoup (adore ?) la musique. Mais cette guitar-hero-chanteuse-à-la-voix-rauque a été une belle surprise ! Un répertoire tantôt funk, rock, tantôt rythmn’&blues et jazzy très sympa et entraînant pour débuter la soirée.

Après avoir reçu quelques awards prestigieux, elle est surnommée la « Hendrix féminin ». Un surnom qu’elle n’a pas volé selon Marcel !

Son style a fait penser au poisson à Jonny Lang, un artiste trentenaire qu’il aime beaucoup. Vous ne connaissez pas ? Ecoutez (et regardez) plutôt :

(en plus, il est plutôt mignon, non ? La ressemblance avec Ana Popovic est même physique, on dirait son pendant féminin, vous ne trouvez pas ?)

Si vous souhaitez le découvrir en concert (c’est toujours mieux !), il passe le 9 novembre 2017 à l’Espace Julien à Marseille ! Marcel essaiera d’y être ! Il l’a déjà eu la chance de le voir sur l’île du Gaou, en 1999, à l’époque du feu-festival « Les voix du Gaou » et c’était très chouette.

Mais revenons à nos poissons moutons.

Après 1h20 de set, le 26 juillet dernier (vous pouvez regarder/écouter l’intégralité du concert ici), la demoiselle a cédé sa place sur scène à TajMo : le groupe créé par Taj Mahal et Keb’Mo, réunis pour l’occasion et pour la sortie de leur album en mai 2017.

Pour la première fois de leur carrière, ces deux géants du blues mêlent reprises et compositions originales. Et ça fonctionne très bien ! On sent leur complicité sur scène. Taj Mahal parle entre les morceaux et en français en plus. Sympa l’artiste (même s’il a un accent à couper au couteau !) ! Il a pas mal d’humour et d’auto-dérision.

Marcel a un peu honte de l’avouer mais il ne le connaissait pas. Il a découvert, le jour-même du concert, que c’était une légende du blues (74 ans, le monsieur et quelques Grammy Awards à son actif !). En revanche, comme il vous l’a dit plus haut, il est fan de Keb’Mo (et son papa poisson aussi, c’est d’ailleurs lui qui lui a fait découvrir). Cet artiste-guitariste a été trois fois récompensé aux Grammy Award (!). L’agité du bocal l’aime autant pour sa musique, sa voix et son jeu/son(s) de guitare(s). Si vous ne le connaissez pas, courrez le découvrir !

On dit qu’avec ce nouveau groupe, Taj Mahal et Keb’Mo’ « sont au sommet de leur art, leurs styles s’entremêlant pour donner naissance à une musique irrésistible, à la fois fermement ancrée dans la tradition et profondément novatrice. » (source : Fnac). Le poisson est tout à fait d’accord ! Il a passé une excellente soirée avec une belle découverte en première partie ! Merci le Marseille Jazz des Cinq Continents !

Origami Marcel-2016

Et vous, connaissiez ces artistes ? Ces vidéos vous ont-elle donné envie de les écouter davantage ? Avez-vous été au Marseille Jazz des Cinq Continents ?

 

Publicités

Une réflexion sur “Ana Popovic, Taj Mahal et Keb’ Mo au Marseille Jazz des Cinq Continents

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s