Une soirée au Charlie Jazz Festival 2017

Début juillet, le poisson a assisté à la dernière soirée du Charlie Jazz Festival à Vitrolles. Il vous raconte.

charlie-jazz-festival-2017-1.jpg

L’agité du bocal avait choisi le dimanche soir pour sa programmation tournée vers la Méditerranée. Il avait également été harponné par la description du Bus Rouge. Il n’a pas été déçu !

Arrivé vers les 19h30 au Domaine de Fontblanche, Marcel a malheureusement raté le quintet de Paul Jarret. Dommage ! Mais il est rapidement « consolé » et conquis par le Bus Rouge. Cette fanfare de 9 musiciens déambule au gré des morceaux, créant des situations autant loufoques que poétiques avec le public. C’est vraiment super sympa ! Autant pour la musique que pour le jeu de scène ! Coup de coeur pour le poisson !

Pendant le changement de plateau, petite pause repas assis confortablement sur les transats. Ce soir, c’est tahitien avec le food truck « Le Moana ».

Charlie Jazz Festival 2017.6

Le ventre bien rempli, le poisson part s’asseoir devant la scène alors que la flûtiste franco-syrienne Naïssam Jalal vient de commencer à jouer. Elle est accompagnée de son groupe, « Rhythms of Resistance », composé d’un saxophoniste-percussioniste, d’un contre-bassiste, d’un guitariste qui joue également du violoncelle et d’un batteur (quelle technique !). On voit qu’ils prennent tous beaucoup de plaisir à jouer. C’est plaisant et communicatif. La flûtiste chante dans quelques morceaux, parfois même en jouant de son instrument ! Chapeau ! Elle prend le temps de présenter les chansons et leur histoire. C’est une très belle découverte pour l’agité du bocal qui apprécie beaucoup ce concert.

Charlie Jazz Festival 2017.7

Charlie Jazz Festival 2017.8

Le poisson adore ces jeux de lumière sur les arbres. N’est-ce pas magnifique ?!

Le dernier passage est le tunisien Dhafer Youssef accompagné d’un pianiste, un contre-bassiste et un batteur. Le oudiste ne regarde presque pas ses musiciens à part le pianiste. C’est un peu triste, non ? Le batteur manque de finesse pour Marcel. C’est planant et assez mystique. Le poisson n’accroche pas vraiment. Ce sera la seule déception de la soirée.

Pour résumer, l’agité du bocal a passé une bien belle soirée dans le magnifique domaine de Fontblanche. Sur 3 concerts, deux coups de coeur ! C’est quand même super chouette, non ? Vivement l’année prochaine ! 🙂

Et vous, avez-vous eu l’occasion d’assister au Charlie Jazz Festival ? Racontez-nous !

Publicités

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s