Retour sur… « Ivo Livi ou le destin d’Yves Montand » – Molière 2017

Le poisson a assisté à « Ivo Livi », Molière 2017 du Meilleur Spectacle Musical, au Théâtre Silvain à Marseille, il y a quelques jours. Une claque ! Il a adoré ! Il vous dit plus pourquoi et vous conseille de le mettre dans votre liste de « spectacles-à-voir ».

Ivo Livi - 5

Présentation

Ce spectacle a été écrit par Ali Bougheraba (comédien, metteur en scène, scénariste et directeur du théâtre l’Antidote à Marseille) et Cristos Mitropoulos. Mis en scène Marc Pistolesi (comédien, metteur en scène, scénariste que vous croisez régulièrement dans des téléfilms), « Ivo Livi » a reçu le Molière 2017 du Meilleur Spectacle Musical.

Ivo Livi - cérémonie des Molières

Le pitch

« Le 13 octobre 1921, un an avant l’arrivée de Benito Mussolini et des fascistes au pouvoir, naît, à Monsummano Alto en Toscane, Ivo Livi. Des quartiers mal famés de Marseille aux studios hollywoodiens, des chantiers de la jeunesse aux théâtres de Broadway, ou bien encore de Kroutchev à Kennedy, comment un fils d’immigrés communistes italiens va devenir un artiste majeur et le témoin des grands moments de l’histoire du XXe siècle ? Alors que tout s’y oppose, comment le petit Ivo Livi, porté par le destin, deviendra-t-il le grand Yves Montand ? »

Impression

​L’avis du poisson

Marcel allait voir ce spectacle avec un bon a priori. Premièrement, parce qu’il connaît l’écriture d’Ali Bougheraba qu’il avait adorée dans son one-man show « L’Odyssée de la Moustache » (il vous le conseillait déjà ici). Deuxièmement, il connaît également un peu le travail du metteur en scène, Marc Pistolesi, un gardannais parti à Paris pour devenir comédien (il vous en parlait ). Et troisièmement, ce spectacle a reçu récemment un Molière. Pour cette dernière raison, il ne savait pas si c’était « mérité » ou non. Parfois, le poisson n’est pas toujours amateurs de certaines oeuvres artistiques (des films couronnés au Festival de Cannes, par exemple) qui reçoivent des prix. Peut-être passe-t-il à côté mais c’est comme ça.

Avec Ali Bougheraba en rôle principal.
Le 6 juin 2016, © Fabienne Rappeneau

Alors, quand il s’est assis sur la pierre chaude du Théâtre Silvain, il était plein d’espoir mais assez en demande aussi. Et bien, il a été très vite emporté dans ce tourbillon qu’est « Ivo Livi » ! Les quatre comédiens sont géniaux avec une mention spéciale pour Jean-Marc Michelangeli (ex-bonimenteur qui joue le rôle en alternance avec Ali Bougheraba lui-même) et Camille Favre-Bulle qui interprète les rôles féminins. Ces deux-là enchainent les rôles différents et on est bluffés par leurs performances autant théâtrales que musicales ! Le poisson avait déjà vu plusieurs fois cet ex-bonimenteur dans son spectacle d’impro, il le trouvait déjà talentueux mais là, il a été bluffé ! Bravo !

Theatre des Carmes (Avignon), Le 6 juin 2016, © Fabienne Rappeneau

Tous les 4 chantent et dansent merveilleusement bien ! Coups de coeur pour la scène de claquettes (vous le savez, l’agité du bocal adore ça) et pour « L’hymne à l’amour » chantée par Camille (frissons garanties !) ! Le spectacle est très chorégraphié et c’est très bon.

Les arrangements musicaux d’Olivier Sélac, accordéoniste et présent sur le plateau, sont chouettes et permettent de (re)découvrir certaines chansons.

 

On voit que rien ou presque n’est laissé au hasard et qu’il y a un sacré boulot derrière. La mise en scène est très bien ficelée, chapeau ! Certaines blagues ou situations empruntent les ressorts de la commedia dell’arte (qui rappelle au poisson celles que Tiramisù pourrait faire). Et quand on sait que le metteur en scène a suivi, lorsqu’il était lycéen, l’atelier théâtre mené par Tony qui n’est autre que le fondateur de Tiramisù et que le jeune a ensuite orienté sa recherche vers le théâtre visuel (masque, …). On se dit que la boucle semble être bouclée 🙂

Le 6 juin 2016, © Fabienne Rappeneau

Petit bémol (s’il faut en trouver un), il aimerait revoir ce spectacle dans une « vraie » salle avec des meilleures conditions techniques car les effets lumières, en plein air, n’étaient pas toujours très bien réglés sur les zones à éclairer lors de certaines scènes assez courtes. Mais le poisson sait bien que c’est assez difficile, en plein air, surtout si les techniciens ne peuvent pas être présents la veille pour caler tout ça, en pleine nuit. Donc cela ne gâche en rien la qualité du spectacle. Et Marcel est persuadé que ce n’est pas le cas dans une « vraie » salle obscure 😉

Ivo Livi - 6

Pour résumer, ce spectacle est une perle : on rit, on chante, et on verse même sa petite larme. On ne voit pas le temps passer. C’est drôlement intéressant de découvrir le destin de cet artiste comme ça. C’est très réussi ! Cette équipe-là, elle ne l’a pas volée son Molière !

La pièce est en tournée actuellement dans toute la France alors ne la ratez pas ! Pour cela, Marcel (parce qu’il est trop chouette), vous donne les dates aux alentours pour la saison prochaine :

  • 12 juillet 2017 – 21h30 : SALON DE PROVENCE (13) – Château de l’Emperi
  • 20 octobre 2017 – 20h30 : VALLAURIS (06) – Le Minotaure (pour la copine grassoise 😉 )
  • 21 octobre 2017 – 20h30 : CANET EN ROUSSILLON (66) – Théâtre Jean Piat (pour la copine perpignanaise partie à Paris – il ne te met pas les nombreuses dates dans la région parisienne, à toi de choisir celle qui te convient le mieux 😉 )
  • 18 novembre 2017 – 17h et 20h : LA ROQUETTE SUR SIAGNE (06) – Espace culturel du Val de Siagne  (pour la copine grassoise, si tu n’as pas pu à Vallauris 😉 )
  • 10 avril 2018 – 20h30 : ST-RAPHAËL (83) – Palais des Congrès (pour les copines varoises ou les bucco-rhodaniens impatients 😉 )
  • 11 avril 2018 – 20h : LA CIOTAT (13) – La Chauderonnerie
  • 12 avril 2018 – 20h30 : LE THOR (84) – Auditorium Jean Moulin (pour la soeur poisson vauclusienne ou les bucco-rhodaniens qui auraient raté La Ciotat)

Et le poisson espère pouvoir le redécouvrir à Gardanne un de ces jours ! 😉

Et vous, étiez-vous au Théâtre Silvain ou avez-vous vu ce spectacle ailleurs ? Sinon, vous tente-t-il ?

Publicités

Une réflexion sur “Retour sur… « Ivo Livi ou le destin d’Yves Montand » – Molière 2017

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s