Retour sur « Sunny » au Grand Théâtre de Provence 

Jeudi dernier, le poisson Marcel a assisté à la Première de « Sunny », le spectacle danse et électro au Grand Théâtre de Provence à Aix. Retour et impressions.

Pour rappel, ce spectacle a été mis en scène par le chorégraphe Emanuel Gat. La musique électro a été composée par Awir Leon, ancien danseur. Ils se connaissent depuis 9 ans. On aurait pu penser qu’une complicité ressortirait alors sur la scène. Hé bien, non, pas vraiment… François, alias Awir Leon sur scène, ne voulait pas que sa musique soit « une bande son de spectacle de danse mais plutôt un concert qui se passe en parallèle ». C’est bien la première chose qui a dérangé l’agité du bocal : il a eu l’impression qu’il n’y avait pas de communication, pas de lien entre la musique et la danse. Parfois, le rythme était rapide et les danseurs faisaient des mouvements très lents, souvent aucun changement ne se produisait lorsque le son modulait. Bref, ça n’était pas synchronisé. Même les silences étaient pour Marcel presque gênants. Ils faisaient « sortir du spectacle ». Pourtant, dans d’autres pièces comme « Roméo et Juliette » de Preljocaj, ils les avaient adorés.

La scénographie était simple et suffisante : des panneaux anthracites délimitaient l’espace scénique tandis qu’un espace en fond de scène était réservé aux machines du dj.

Marcel n’a pas été touché par l’aspect chorégraphique du spectacle. Certes, il y a du travail et une bonne technique de la part des danseurs. Une belle énergie. Mais c’était pour lui trop déstructuré. Il a apprécié certains passages mais, globalement, il avait l’impression d’assister à un spectacle qui faisait des expériences sur le corps. Une trame narrative lui a manqué. Le fait que les danseurs parlent entre eux pendant la pièce l’a un peu dérangé.

Concernant les lumières… aïe, il n’a pas mordu à l’hameçon ! Pourquoi faire des effets « On/Off » ?! Et pourquoi laisser parfois les danseurs dans la pénombre ? Le poisson n’a pas compris et a trouvé dommage que la lumière n’enrichisse pas le spectacle de manière générale.

En revanche, ce que Marcel a ADORÉ, c’est la musique ! Une superbe surprise ! Awir Leon passe de l’électro parfois techno à un piano-voix sans aucune difficulté. Sa reprise de « Sunny » est top, sa voix envoûtante.

Pour résumer, le poisson n’a globalement pas accroché avec ce spectacle. Il n’a pas été touché. Il est peut-être passé à côté de quelque chose ou de LA chose. Mais le manque de « beau » et de structure l’ont dérangé. Dommage 😕

Et vous, avez-vous assisté à ce spectacle ? Qu’en avez-vous pensé ?

Marcel tient à remercier le Grand Théâtre de Provence pour son invitation (et navré de cet avis quelque peu négatif 😉)

Publicités

9 réflexions sur “Retour sur « Sunny » au Grand Théâtre de Provence 

  1. Merci pour cet avis Le Poisson. J’ai vu le spectacle vendredi et je suis sortie avec un sentiment d’entre 2. Envie de parler du spectacle à mon entourage et en même temps, incapable de dire que j’ai ressenti beaucoup d’émotion… Ton billet vient de poser le mot sur mon sentiment. Merci !

    Aimé par 1 personne

  2. Hé hé moi aussi j’aime bien quand on n’est pas d’accord….ça arrive parfois 😉
    Ce qui est amusant c’est que tu n’as pas aimé les points que j’ai adoré surtout au niveau des silences et des lumières. (merci pour le terme technique on/off que je qualifiait de « décrochage »)
    J’ai aimé partir sur des chemins inattendus, ça bouscule un peu les codes. Le décalage musique/ choré ne m’a pas dérangé au contraire c’était intéressant.
    Nous sommes au moins d’accord sur un point, la musique d’Awir Léonil est assez génial, une belle découverte

    Mon point négatif ?! j’avais une personne devant moi qui avait une grosse touffe de cheveux et c’était franchement désagréable mais ne va pas penser que je n’ai pas bien vu le spectacle :=)
    Allez on en reparle

    Aimé par 1 personne

    • C’est drôle, en effet, que mes points négatifs soient ceux que tu as préférés 🙂 Comme quoi, ça peut parler à certains et pas du tout à d’autres ! C’est ça qui est bien dans la culture 🙂 Il y en a pour tous les goûts !

      Aimé par 1 personne

  3. Moi comme je n’avais pas d’attente, je crois que je n’ai pas été aussi déçue que certains spectateurs que j’ai pu entendre râler en sortant de la salle. Le moment où les danseurs parlaient ensemble m’a dérouté , j’ai cru qu’ils s’ennuyaient ferme et qu’ils compensaient en disant des blagues… Les moments marchés étaient très longs. Il y avait des lenteurs qui cassaient le rythme. Mais j’ai aimé la musique comme toi, le rapport esthétique au corps, comme quoi il n’y a pas besoin qu’ils soient nus pour mettre en avant muscles, côtes etc Je me suis dit à plein de moments qu’ils y auraient de belles photos à faire avec ce fond noir. J’ai trouvé intéressant ce côté musique rapide et mouvements lents, justement parce que ça casse ce que l’on a l’habitude de voir. J’ai adoré certains costumes, dommage qu’ils n’aient fait qu’un furtif passage. J’ai apprécié la souplesse, la douceur et la légèreté des mouvements, avec en particulier les duos sur sunny.Un peu partagée, mais plutôt contente, bien que je ne sois pas un connaisseuse en danse.

    Aimé par 1 personne

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s