US Wild West roadtrip : Bryce canyon

Pour cette neuvième étape de leur roadtrip, Marcel et Paulette vous emmènent à la découverte de Bryce Canyon et ses formations géologiques si particulières, les Hoodoos.

Brycecanyon-USA

Bryce Canyon est situé dans le Sud de l’Utah, sur un plateau. D’une superficie de 145 km2, le parc est renommé pour ses « formations géologiques composées de roches colorées aux formes coniques et âgées de dizaines de millions d’années ». Il est composé d’un ensemble d’immenses amphithéâtres naturels parsemés de nombreux hoodoos produits par l’érosion, des « cheminées de fée ».

trajet-arches-brycecanyon

Il est compris dans le Pass Beautiful America (rappel : il est donc gratuit si vous avez ce pass).

Comme souvent dans les parcs nationaux américains (comme Arches, Monument Valley ou Grand Canyon), on peut accéder aux treize points de vue en voiture par une route panoramique (de 28 km ici). Mais, comme vous le verrez plus bas, dans l’avis de Marcel, pour que votre visite soit inoubliable, il vous faudra descendre au cœur de l’amphithéâtre et des hoodoos (et remonter les 250 mètres de dénivelés – ouch).

Brycecanyon-USA

L’expérience de Marcel et Paulette

Après une étape mitigée et une « grasse matinée » (comprenez 10h du matin) pour récupérer de la fatigue, les poissons prennent la route. Parcourant des paysages très variés et verts, elle leur paraît néanmoins assez longue (l’overdose de kilomètres engrangés commence à se faire sentir associée à l’impatience).

USA-lepoissonMarcel

Ils arrivent vers les 16-17h aux alentours de Bryce Canyon, comme (presque) tous les jours à la recherche d’un emplacement de camping. Et encore une fois, ils ont bien fait de ne pas réserver en dehors du parc (à l’intérieur, c’est impossible quelques semaines avant) ! En effet, ils trouvent une place dans un des deux campings situés en plein cœur du parc ! Quel bonheur !

Après avoir monté leur tente rapidement (c’est que Paulette – ou Marcel ? – devient efficace !), ils partent à l’assaut de la route panoramique avec l’objectif de voir le coucher de soleil sur tous les points de vue. La lumière n’est pas la plus favorable ici à cette heure-là mais le paysage est tout de même beau et surprenant. Les poissons rentrent à la tombée de la nuit au camping, bien décidés à se coucher tôt pour se lever voir les premiers rayons de soleil briller et s’offrir une petite randonnée à la fraîche, au milieu de cette forêt de pierres.

Après une nuit assez froide (Bryce Canyon est sur un plateau en altitude, en plein forêt de pins, rappelons-le), les voilà levés aux aurores, direction Sunset Point ! Le vent est glacial, ça pique ! Après un petit cafouillage dû à la précipitation de Paulette, ils parviennent à se retrouver juste pour la sortie du soleil, derrière une montagne. Quel spectacle splendide !

Brycecanyon-USA

Lever de soleil sur Bryce canyon

Lever de soleil sur Bryce canyon

Brycecanyon-USA

Peu à peu, les rayons de soleil tapent sur les roches et leur donnent une lumière orangée particulière, magique. Ils prennent ensuite leur petit-déjeuner (ils avaient pensé à apporter le réchaud, le thé, café et biscuits), devant cette magnifique vue et en compagnie de petits écureuils trop mignons (dixit Paulette – ou Marcel ?-). Ils ne s’éternisent pas car il fait très froid !

Ils descendent ensuite dans l’amphithéâtre, pour un mix entre deux randonnées : le Navajo Trail et le Queen’s Garden Trail, sur les conseils de Lost in the Usa. Une petite balade d’un total de 5 kms, parcourus en 2-3h. Les poissons sont seuls – ou presque –. Quel bonheur ! La nature se réveille peu à peu avec eux. C’est vraiment très agréable. C’est d’ailleurs en descendant au cœur du parc que la visite devient vraiment complète (et unique). Un conseil donc : si vous pouvez, ne vous en privez pas, ce serait une erreur.

Pour résumer, le poisson attendait cette étape avec impatience mais aussi une certaine appréhension de peur d’être déçu tant il en avait entendu parler. Une première approche au coucher de soleil prometteuse alors que la lumière ne lui est pas vraiment favorable puis une petite rando au cœur de l’amphithéâtre et des hoodoos, au petit matin (après un lever de soleil glacial), qui permettra à Marcel et Paulette de l’apprécier à sa juste valeur. Bref, ils ont beaucoup aimé Bryce !

Après cette étape revigorante et remotivante, direction le très touristique Zion !

Origami Marcel-2016

Et vous, aimez-vous Bryce canyon et ses hoodoos ?

Publicités

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s