US Wild West roadtrip : Arches

La huitième étape (sur 12) du roadtrip de Marcel et Paulette vous emmène sur les traces d’Indiana Jones, dans le parc national d’Arches.

Trajet-MV-Arches-USA

Arches est situé en Utah, sur un plateau au-dessus de Moab. C’est un parc national assez petit (par rapport à d’autres précédemment visités par les poissons). Il se caractérise par un nombre conséquents d’arches rocheuses (près de 2 000 – d’où son nom hein) et de blocs rocheux sculptés par le temps.

Arches-USA

Balanced Rock

Il est compris dans le Pass Beautiful America. Il est donc gratuit si vous avez ce pass.

Comme pour Monument Valley, il est possible de visiter le parc en voiture par une route panoramique de 29 km qui dessert tous les principaux secteurs et points de vue du parc. Il n’y a pas de grande randonnée à faire, contrairement à Yosemite par exemple.

L’expérience de Marcel et Paulette

Marcel et Paulette sont partis vers les 8h du matin (après un magnifique lever de soleil à Monument Valley) en direction de Moab, au pied du plateau d’Arches. Ils y sont arrivés vers les 11h-12h. La chaleur est déjà bien installée. Après un et un petit tour dans une boutique de souvenirs très sympathique, les poissons sont partis à la recherche d’un camping pour la nuit. Ils avaient déjà repéré les possibilités avec des recherches internet, pendant leur trajet en voiture. Plusieurs aires de camping étaient annoncées, le long du Colorado (oui oui, LE fleuve qui sillonne le Grand Canyon). C’est donc dans une de celles-ci qu’ils ont installé leur tente, au pied de l’eau. Le camping, comme à Joshua Tree Park, est basé sur la confiance : vous remplissez un petit formulaire, y joignez l’argent pour la nuit (10-15$ de mémoire défaillante de poisson rouge) et mettez tout ça dans une boite aux lettres mise à disposition à l’entrée. Et le tour est joué !

La fatigue a commencé à se faire sentir à ce moment du voyage. C’est vrai que depuis le début, Marcel et Paulette ne s’étaient octroyés que peu de repos, enchaînant le plus possible les visites et avalant les kilomètres pour ne rater aucune miette. La chaleur étant de plus en plus forte en ce début d’après-midi, les poissons ont décidé de se poser, à l’ombre de quelques arbres (peu nombreux). Sieste pour Paulette, cartes postales et rattrapage de retard de carnet de bord pour Marcel.

C’est vers les 16-17h, qu’ils ont repris la route pour Arches.

Les 43°C indiqués par le thermomètre de la voiture les effraient un peu beaucoup. Leur crainte se confirme lorsqu’ils sortent du véhicule à chaque point de vue, pour prendre des photos et admirer la vue. Ils ont l’impression de se dessécher au soleil.

Ils trouvent que le paysage n’est pas très différent de Monument Valley, en mois impressionnant. C’est étrange mais ils sont un peu mitigés. Est-ce la chaleur qui leur tape sur le système ? L’enchainement des paysages/étapes depuis quelques jours ? Ils ne savent pas l’expliquer mais ils n’ont pas de coup de cœur pour le parc. De plus, la forte fréquentation ne les aide. Et comme il fait très chaud et qu’il est un peu tard, ils ne veulent pas s’aventurer dans la seule (mini) rando qui leur aurait permis de fuir la foule. La seule fois où ils marchent un peu, dans le sable, c’est pour aller au pied de Double Arch l’arche filmée dans Indiana Jones et la dernière croisade (l’épisode préféré du poisson et un de ses films fétiches).

Double Arch

Arches-USA

Après deux bonnes heures à parcourir toute la route panoramique et à s’arrêter à tous les points de vue, ils décident de manger un peu tôt, vers les 19h, et vite pour aller voir le coucher de soleil sous Delicate Arch, l’emblème du parc et de l’état de l’Utah (que l’on peut voir sur les plaques d’immatriculation des voitures).

Sauf que… problème de timing, le soleil se couche bien plus vite que ce qu’ils pensaient et ils arrivent pour les derniers rayons de soleil sur Delicate Arch.

Méga déception ! Ils se posent alors la question : « se lève-t-on super tôt demain matin pour y voir le lever de soleil (en sachant que le camping est à 45 minutes de là) en prenant le risque de se fatiguer avant Bryce Canyon qui est une grande attente pour Marcel ou, comme nous n’avons pas eu de coup de cœur, c’est un signe, laissons tomber pour ce parc et prenons-le plutôt cool demain matin pour être en forme pour Bryce ? » C’est finalement la deuxième solution qui sera adoptée.

Pour résumer, les poissons ont été déçus de cette étape. Bien que le paysage soit très photogénique, ils n’ont pas été touchés. Est-ce dû à la fatigue ? A la chaleur ? A l’après « Monstre » Monument Valley qu’ils ont adoré ? Quoiqu’il en soit, cela ne restera pas leur meilleur souvenir. Mais c’est le jeu ma (pauvre) Lucette ! Et pour le moment, ils avouent avoir été plus qu’enchantés et émerveillés ! Alors, en une quinzaine de jours, ils estiment que c’est plutôt très bien ! Cela fait partie du voyage ce genre de choses. Heureusement, cela sera de courte durée puisque la prochaine étape, c’est Bryce Canyon, qu’ils ont beaucoup aimé !

Après donc une étape un peu mitigée, en route pour Bryce Canyon et ses hoodoos si particuliers !

Origami Marcel-2016

Et vous, que pensez-vous des paysages d’Arches ?

Publicités

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s