« Que faire ce week-end ? » #163

Un week-end chargé cette semaine ! Pourtant, le poisson Marcel a essayé de sélectionner seulement ce qui le tentait ! (si si, promis !) Il faut dire qu’il y a de très belles choses cette semaine à se mettre sous la dent de requin ! Profitez-en pour l’agité du bocal, lui sera parti pour un anniversaire dans une très belle région !

qfcwe-163

La sélection privilégiée de Marcel (légende de haut en bas et de gauche à droite) : « Le poisson belge » au Jeu de Paume à Aix, « Extravagances extraordinaires d’un extraterrestre » à Gardanne, « Les rencontres à l’échelle » à la Friche Belle de Mai à Marseille et « Silent nativ » au Grand Hôtel du Roi René à Aix.

Tout le week-end

à Aix-en-Provence

Toujours d’actualité :

l’exposition « Plumes, plumes, plumes » de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h au Musée du Palais de l’Archevêché (28 place des Martyrs de la Résistance) : le poisson adore les plumes ! Il en a d’ailleurs ramené une des USA qu’il faudra qu’il vous montre 😉 Cette expo « explore de façon ludique et esthétique les différents rôles et usages de la plume. (…) Depuis l’oiseau naturalisé à l’utilisation de la plume par l’homme à des fins utilitaires, rituelles ou ornementales, on découvre la diversité surprenante des plumes et de leurs usages, à travers des coiffes amérindiennes, des costumes d’opéra et les créations de Prune Faux, plumassière. » Tarif : 3,50 € / gratuité selon conditions. Jusqu’au 15 janvier 2017.

– 7e édition de « Nouveaux Regards » [exposition] – Lara Gueret (jusqu’au 24 novembre) à l’Atelier Cézanne (de 10h à 12h30 et de 14h à 17h – Entrée libre pour l’exposition) et l’exposition collective au Pavillon Vendôme (de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h – 3.50€ (comprend la visite du pavillon). Gratuit pour les moins de 25 ans, les chômeurs de longue durée) : trois jeunes diplômés de l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence présenteront tour à tour leurs œuvres à l’Atelier de Cézanne et au Pavillon de Vendôme lors d’une exposition collective. Exposition collective jusqu’au 4 décembre.

Cette troisième période de l’exposition est consacrée à Lara Gueret : « Plaisir à demi, à demi douleur, cassure au vif de mon dessin. Chantier de larmes, bouche pleine de sang, de sucre et rien qu’un sablier dans les yeux. Égarée tant de fois, je m’agrippe à mes plaies et les suce, autour de moi, pauvres décombres de traits. Pas un mouvement entre gouffres et pics tranchants, je sais pourtant que l’horizon seul fait marcher. J’énumère l’alphabet paysage, je fais des gens au crayon gris. Une absence se glisse et je me cogne à ça. Bleu que rien ne trouble hormis la mer, la nuit s’estompe dans un torrent de sel qui fait vriller ma langue. »

– l’exposition « Marilyn » à Caumont – Centre d’Art de 10h à 18h : « Marilyn Monroe est certainement la star la plus photographiée dans l’histoire du cinéma ! Les meilleurs photographes de son temps l’ont immortalisée, faisant de Marilyn l’icône que tout le monde connaît. Venez découvrir son histoire à travers une soixantaine de tirages photographiques et de nombreux supports multimédia. » Jusqu’au 1er mai 2017. 

« Mômaix » dans 11 structures culturelles aixoises : le poisson vous en parlait dans son article consacré aux occupations des enfants pendant les vacances. Mômaix, c’est parti ! Tout le programme iciJusqu’au 14 décembre.

– Une visite au Site-Mémorial du Camp des Milles, que le poisson vous présentait ici, tous les jours de 10h à 19h (fermeture de la billetterie 18h) : un lieu de Mémoire et de Réflexion à visiter absolument au moins une fois surtout en ces temps mouvementés.

Campdesmilles©FondationdesMilles

©FondationdesMilles

– l’exposition permanente [44 œuvres monumentales de Vasarely] à la Fondation Vasarely tous les jours de 10h à 18h 

– vous pouvez également choisir de tester une ou plusieurs des bonnes adresses du poisson.

aux Baux de Provence

– l’exposition multimédia aux Carrières de Lumières consacrée à Marc Chagall : le poisson aime beaucoup ces peintures. Les expositions aux Carrières sont toujours majestueuses et monumentales ! Marcel a visité cette expo et vous donnera son avis. Tarif : 11 € l réduit : 9 €

à Marseille

« Karamazov » [Théâtre – Dostoïevski / Jean Bellorini] au Théâtre la Criée tout le week-end. Voir le détail des horaires dans les jours. Création au Festival d’Avignon 2016. Durée : 4h30 entractes compris.

« Régulièrement invité sur les scènes internationales dont le Berliner Ensemble, fidèle de La Criée, Jean Bellorini s’empare de l’ultime chef-d’œuvre de Dostoïevski : le destin des frères Karamazov qui nous plonge dans les tréfonds des passions humaines, terribles, et lumineuses.

Un roman philosophique où le grotesque côtoie le tragique. C’est le doute qui anime Dostoïevski et ses personnages. Dans cette Russie du XIXe en pleine effervescence, les frontières entre le bien et le mal, la pureté et la perversité, la foi et l’impiété, la liberté et la servitude, semblent fragiles au point « de mettre les têtes en ébullition ». Ce questionnement d’hier et d’aujourd’hui est porté par un choeur d’acteurs musiciens et une langue « folle » chargée de tous les vertiges. »

– les expositions du Festival « Les instants vidéo » dédié aux arts médiatiques à la Friche Belle de Mai. Jusqu’au 4 décembre.

l’exposition hors les murs « Crête à creux » dans l’espace Hors Les Murs (20 rue Saint-Antoine, 2ème arrondissement) vendredi et samedi de 15h à 19h : « tremplin pour la jeune création contemporaine, Astérides propose à ses quatre artistes résidents – Elvire Caillon, Baptiste Croze, Mathilde Geldhof, Pauline Toyer – de rassembler leurs œuvres respectives produites pendant ce temps de résidence. »  Entrée libre.

affiche instants video 2016

Toujours d’actualité :

– l’exposition « Albanie, 1207 km Est », de 9h à 18h au Mucem : « 1207 kilomètres séparent Marseille de Tirana, la capitale de l’Albanie, soit à peine le double du trajet Paris-Marseille ou, à quelques kilomètres près, la distance qui sépare la cité phocéenne de Berlin. L’ambition de ce projet est d’attirer l’attention sur un pays des Balkans géogra-phiquement et culturellement proche de nous, dont l’histoire et l’identité appartiennent pleinement à la culture méditerranéenne mais qui demeure pourtant assez méconnu des Français. (…) Cette exposition rassemble des œuvres de jeunes artistes albanais et des œuvres d’artistes albanais présents dans les collections françaises, bien connus du public international. » Jusqu’au 2 janvier 2017,

– au Musée Regards de Provence :

  • l’exposition « Dellepiane – Arts et Modernité » de 10h à 18h au Musée Regards de Provence : cette exposition « reconstitue le parcours d’un sincère aventurier de l’art, profondément attaché à Marseille et à la Provence, David Dellepiane (1866-1932). A la fois peintre, affichiste, lithographe, illustrateur et décorateur, il offre une œuvre protéiforme influencée par le développement du Japonisme, l’épanouissement de l’Art Nouveau puis de l’Art Déco. Il mêle ces vocabulaires artistiques avec audace, cohérence et une grande sensibilité. Cette rétrospective permet d’apprécier les recherches multiples de l’artiste, ses champs d’inspiration, la diversité de sa production mêlant tradition et expérimentation. Près d’une centaine de toiles, aquarelles, projets et affiches, provenant pour la plupart de collections privées jamais révélées au public, de musées et galeries, sont réunis au Musée Regards de Provence jusqu’au 19 mars 2017. »
  • l’exposition consacrée aux « Merveilles de l’Orientalisme » au Musée Regards de Provence de 10h à 18h : : « à travers le regard d’artistes provençaux, italiens, espagnols ou algériens des XIXème et XXème siècles qui révèlent la beauté et le mystère de scènes historiques et exotiques d’un Orient réel ou fantasmé. Poèmes orientaux, romans et récits de voyage d’écrivains, ou encore découvertes qu’effectuaient certains peintres-voyageurs parmi les plus intrépides, constituent l’essentiel de l’inspiration de ce style « orientaliste » qui connut un succès fulgurant à la fin du 19è siècle. Qu’ils aient puisé dans leur propre imaginaire, ou exploré et étudié cet Orient mythique, ces artistes ont contribué à élargir les horizons du monde connu : évoquant à l’origine le Levant, l’Orient englobera rapidement l’Egypte, la Syrie, le Liban, la Palestine, et surtout Constantinople, l’ancienne Byzance. »

– à la Friche Belle de Mai :

  • derniers jours de l’exposition INTERPRÉTATIONS À L’ŒUVRE : « Quatorze artistes français et canadiens interrogent le langage gestuel, à la croisée de la danse et des arts plastiques selon un dispositif inédit entre exposition et scène. » Une proposition d’Astérides Ateliers D’artistesJusqu’au 27 novembre. 
  • LABOR ZERO LABOR : « Média télévisé autogéré par des artistes et diffusé en direct sur le Web, Labor Zero Labor décrypte le format de la télévision, l’occupe et le transforme en interface directe et expérimentale, en rassemblant des acteurs de toutes disciplines pour y produire des créations in-situ. » Une proposition de Triangle France. Jusqu’au 27 novembre.

au Puy Ste-Réparade

c’est toujours d’actualité :

– la promenade Art & Architecture au Château La Coste tous les jours de 10h à 19h : découvrez entre les vignes et dans tout le domaine des oeuvres contemporaines. La visite dure environ 2h. Il est recommandé de bien se chausser. 15€/12€. Marcel a découvert ce parcours lors du dernier « En vadrouille » avec Ma cigale est fantastique et des lecteurs. Il vous en parle ici.

ChateauLacoste-lepoissonMarcel

Hors département

à Tourves (dans le Var, à 40 minutes d’Aix)

– Le Musée des Gueules Rouges (que Marcel vous présentait ici) de 14h à 18h à Tourves pour découvrir l’histoire de l’exploitation minière de la bauxite dans le Var avec notamment la visite d’une galerie reconstituée. A une petite quarantaine de minutes d’Aix seulement. Départ des visites guidées : 15h et 16h30.

Un peu partout ailleurs

– piochez dans une des idées d’escapade de Marcel :

  • Le Colorado Provençal à Rustrel (France, 84)
  • Le train à vapeur des Cévennes et la Bambouseraie d’Anduze (France, 30)
  • L’Etang de Thau et ses alentours (France, 34)
  • La Côte Vermeille (France, 66)
  • Le Pays Cathare (France, 11)
  • Carcassonne (France, 11)
  • Les Châteaux de la Loire et le Zoo de Beauval (France, 41 et 37)
  • Les Cinque Terre à 40kms de Gênes en Italie et Autour des Cinque Terre (Italie)
  • Venise (Italie)
  • Porquerolles hors saison (France, 83)
  • Le Lavandou et ses alentours (France, 83)
  • Barcelone (Espagne)
  • Cambridge (Angleterre)
Porquerolles

Porquerolles

Origami Marcel-2016

Vendredi 18 novembre

à Aix-en-Provence

– le festival « Regards Croisés – Belgique-Provence » [photo] de 8h à 18h30 à la galerie Emile Zola, Cité du Livre (8 rue des Allumettes) : « Pour sa 16ème édition, Phot’Aix invite à découvrir la photographie belge contemporaine, une photographie originale navigant entre réalisme et poésie. Cinq photographes belges sont invités à « croiser » leur regard avec cinq photographes français. » Gratuit.

– le Festival « Minutes Jazz » – Sarah, Peter & Co // Dodeca Jazz Project à 20h30 à La Scène : « cette édition sera placée sous le signe de l’ouverture et du partage et mettra en avant la formation musicale de la région, sa jeunesse et ses talents. » Tarif plein : 15 €  / Tarif réduit : 5 € (moins de 18 ans, étudiants, minimas sociaux). Attention nombre de places limité , réservation indispensable sur  www.minutesculturelles.fr ou au 07 68 40 85 67.

« La Passion et le Tango«  [conférence-spectacle] à 20h30 au Théâtre d’Aix : « Conférence dansée de tango argentin avec les danseurs de l’école Compradito… » Tarif unique : 15€

« Le poisson belge » [Théâtre avec Marc Lavoine et Géraldine Martineau] à 20h30 au Théâtre du Jeu de Paume : ce spectacle fait partie de la sélection du poisson Marcel pour cette saison. Il a reçu le Molière 2016.  Vous vous dites peut-être « Avec un titre comme ça, Marcel s’est senti obligé de sélectionner ce spectacle ». Hé bien non, pas du tout ! C’est sur les conseils d’une amie qui l’a vu à Paris et qui a adoré ! Il va d’ailleurs le découvrir ce soir ! 🙂

« Une comédie douce et onirique sur l’identité et le droit à la différence »

« Grande Monsieur et Petit Fille se rencontrent un soir d’hiver sur un banc de Bruxelles. Elle porte un débardeur et des bretelles, il a une grosse écharpe et des boucles d’oreilles, elle attend ses parents à la sortie de l’école, lui un rendez-vous galant qui ne viendra pas. Tout les oppose. Il est autant maniéré qu’elle est sans-gêne et pourtant il va l’adopter. (…) Dans un univers un peu fantastique, un décollage du réel tout en douceur où on apprend à se réconcilier avec ses blessures d’enfance, faire ses deuils en suspens et pourquoi pas, être heureux. »

Christophe Vootz

©Christophe Vootz

à Gardanne

« Extravagances extraordinaires d’un extraterrestre » [danse jazz contemporain] à 20h30 à la Maison du Peuple : « Sur un ton léger, “Les Extravagances…” traite de tolérance et de “différence,” drôle et cocasse, à travers plusieurs anecdotes croustillantes. Des tranches de vie, quelques rendez-vous “inopinés,” ce scénario déshabille l’être humain mais aussi met en valeur ses “différences” et son “originalité.” Les caractères et les personnages sont dessinés par des traits grossiers et loufoques. Caricatures énormes, mais pas si éloignées de la réalité, juxtaposition des situations et des gags. Un éventail de situations rocambolesques, cependant, la pièce ne sombre pas que dans la “Farce” ! Au contraire, la forme donnée reste puissante, aiguisée et noble. Danse sublimée par deux corps et deux artistes exceptionnels. »

Par la Cie Alain Gruttadauria “La Licorne.” Tout Public durée 1h. Tarif unique : 6€.

à Grans

« Ogre es-tu ?«  [spectacle jeune public] à 18h30 à l’Espace Robert Hossein (boulevard Victor Jauffret) : « les comédiennes convient le public à un voyage en « ogritude ». Glanant sur le chemin de « l’ogreté » des références visuelles et littéraires comme autant de petits cailloux qui leur indiquent la voie à suivre, elles posent les bases de leur univers et déclinent les multiples facettes d’une figure tour à tour croqueuse d’enfants, mère dévorante, débordante d’amour ou petite fille des temps modernes perdue au royaume de la consommation. 
De la baraque foraine à la chambre d’enfant en passant par le jardin bien clos d’une maison familiale, c’est à livre ouvert, comme échappées d’un tableau, que se présentent leurs créatures. »

à Marseille

– Concert d’Yancouba Diebate [Musique africaine] à 20h30 à l’Arthémuse (5 rue Armand Bedarrides, 6ème arrondissement) : « un moment d’évasion garantie et beaucoup de surprises ». Les bénéfices de ce concert seront reversés pour la construction d’une école primaire au Cameroun.

– « Shooting Stars – Fred Nevché«  [concert] à 20h30 au Théâtre du Merlan : d’après les journaux intimes de Mailyn Monroe et Kurt Cobain. « Marilyn Monroe et Kurt Cobain, deux stars au destin tragique, ont laissé derrière eux leurs journaux intimes, leurs réflexions sur le succès et ses travers, leurs conditions, leurs désirs, les addictions, l’injustice. Fred Nevché bouscule le format classique du concert pour rêver leur rencontre. Dans son micro, leurs écrits vibrent, se répondent et s’entremêlent. Porté par une musique inspirée, le dialogue se crée et ressuscite ces deux êtres écorchés. Loin des clichés de la blonde platine décérébrée et du junkie fébrile et nihiliste, Shooting Stars crée un dialogue fantasmé entre deux icônes sacrifiées du XXe siecle, pour un “live concept” sous fond de poésie rock. »
A partir de 13 ans. Durée : 1h. Tarif plein : 15 € • tarif réduit : 10 € / – de 18 ans : 5 € • minima sociaux : 3 €

Bon à savoir : navette gratuite pour un retour en centre-ville et 
vers les métros.
> départ 30 min après les représentations
> arrêts : Métro Saint-Just, Cinq avenues, Canebière/Bourse, 
Préfecture et Castellane. 

– « Ceux qui errent ne se trompent pas«  [Théâtre – Création en juillet au Festival d’Avignon 2016] à 20h30 au Théâtre du Gymnase : Maëlle Poésy est une jeune metteur en scène, artiste accompagnée par les Théâtres depuis la saison dernière. Marcel aime lorsque la fiction traite de la politique (il ne vous l’a jamais dit, mais il est passionné par la politique, dans le sens noble du terme). Il est donc tenté par le propos, jugez-en plutôt par vous-mêmes : « Un ministre de la défense, qui au journal télévisé de 20h, un soir d’élections nationales, annoncerait fermeture de tous les lieux publics, couvre-feu, état d’urgence et déploiement de forces militaires spécialisées en guérillas urbaines, cela vous fait penser à quoi ? Ne cherchez pas, nous sommes devant une catastrophe jamais réalisée. Banal soir d’élections donc, rien de particulier sauf qu’il pleut. Les premiers résultats provoquent un séisme. Les électeurs de la capitale ont massivement voté blanc. »

Ceux qui errent ne se trompent pas

© Jean Louis Fernandez

« Alors que j’attendais » [Théâtre en arabe surtitré] à 20h30 au Grand Plateau de la Friche Belle de Mai dans le cadre des Rencontres à l’Echelle : « D’une fable familiale inspirée d’un fait réel, l’auteur Mohammad Al Attar et le metteur en scène Omar Abusaada composent une photographie vivante de la Syrie d’aujourd’hui, la vie entre les bombes. Comment exister, créer dans des pays en guerre, verrouillés par la censure et/ou la pensée religieuse ? Comment dire à travers le théâtre, l’histoire contemporaine de son pays ? »

– « Karamazov » [Théâtre – Dostoïevski / Jean Bellorini] à 19h au Théâtre la Criée : « Création au Festival d’Avignon 2016. Un roman philosophique où le grotesque côtoie le tragique. C’est le doute qui anime Dostoïevski et ses personnages. Dans cette Russie du XIXe en pleine effervescence, les frontières entre le bien et le mal, la pureté et la perversité, la foi et l’impiété, la liberté et la servitude, semblent fragiles au point « de mettre les têtes en ébullition ». Ce questionnement d’hier et d’aujourd’hui est porté par un choeur d’acteurs musiciens et une langue « folle » chargée de tous les vertiges. » Durée : 4h30 entractes compris.

18h15, avant-scène avec Jean Bellorini et Macha Makeïeff.

à Martigues

« Les aiguilles de l’opium » [Théâtre vidéo] à 20h30 au Théâtre Les Salins : L’auteur et metteur en scène québécois Robert Lepage est un magicien. Chacune de ses mises en scène relève de l’illusionnisme aussi bien que du théâtre. Avec Les Aiguilles et l’Opium : un spectacle aux effets hypnotiques, une traversée de la nuit qui passe par l’envoûtement pour mener à la lumière » Tarifs de 8 à 18 euros – durée 1h30

Origami Marcel-2016

Samedi 19 novembre

à Aix-en-Provence

– le festival « Regards Croisés – Belgique-Provence » [photo] de 8h à 18h30 à la galerie Emile Zola, Cité du Livre (8 rue des Allumettes) : « Pour sa 16ème édition, Phot’Aix invite à découvrir la photographie belge contemporaine, une photographie originale navigant entre réalisme et poésie. Cinq photographes belges sont invités à « croiser » leur regard avec cinq photographes français. » Gratuit.

Visite « Patrimoine caché du centre ancien » à 14h30 avec Frédéric Paul du Visible est invisible, en collaboration avec l’Office de tourisme.

Concert de Gérald Depalmas à 20h au Pasino : ben oui, « obligé » de sélectionner cet événement pour le poisson qui est fan de cet artiste 😉

 « Le poisson belge » [Théâtre avec Marc Lavoine et Géraldine Martineau] à 20h30 au Théâtre du Jeu de Paume : ce spectacle fait partie de la sélection du poisson Marcel pour cette saison. Il a reçu le Molière 2016.  Vous vous dites peut-être « Avec un titre comme ça, Marcel s’est senti obligé de sélectionner ce spectacle ». Hé bien non, pas du tout ! C’est sur les conseils d’une amie qui l’a vu à Paris et qui a adoré ! Il va d’ailleurs le découvrir ce soir ! 🙂

« Une comédie douce et onirique sur l’identité et le droit à la différence »

« Grande Monsieur et Petit Fille se rencontrent un soir d’hiver sur un banc de Bruxelles. Elle porte un débardeur et des bretelles, il a une grosse écharpe et des boucles d’oreilles, elle attend ses parents à la sortie de l’école, lui un rendez-vous galant qui ne viendra pas. Tout les oppose. Il est autant maniéré qu’elle est sans-gêne et pourtant il va l’adopter. (…) Dans un univers un peu fantastique, un décollage du réel tout en douceur où on apprend à se réconcilier avec ses blessures d’enfance, faire ses deuils en suspens et pourquoi pas, être heureux. »

– le Festival « Minutes Jazz » – WindoW // Olivier Lalauze Sextet à 20h30 à La Scène : « cette édition sera placée sous le signe de l’ouverture et du partage et mettra en avant la formation musicale de la région, sa jeunesse et ses talents. » Tarif plein : 15 €  / Tarif réduit : 5 € (moins de 18 ans, étudiants, minimas sociaux). Attention nombre de places limité , réservation indispensable sur  www.minutesculturelles.fr ou au 07 68 40 85 67.

Concert de l’Orchestre des Champs-Elysées à 20h30 au Grand Théâtre de Provence. Direction, Philippe Herreweghe, Piano Bertrand Chamayou. Au programme, des oeuvres de Ludwig van Beethoven : Symphonie n°7 en la majeur, op. 92, Concerto pour piano n°5 en mi bémol majeur dit « L’Empereur », op. 73

– Soirée Silent Nativ à l’Hôtel du Roi René (24 Bd du Roi René) de 21h à 1h : le poisson vous l’a déjà évoqué mais l’hôtel se « rajeunit » et propose désormais des soirées régulièrement. Le lieu est vraiment sympa, Marcel l’a découvert il y a quelques semaines mois (c’est que le temps passe à une allure folle !). Les soirées Silent Nativ, vous connaissez ? Le concept, muni d’un casque dans lequel vous choisissez quelle musique vous voulez entendre parmi les 2 DJ présents et hop, à vous le dancefloor autour de la piscine ! Pour toute consommation sur place, un casque vous sera mis à disposition.

unnamed-3

à Gardanne

« Stage Théâtre – Improvisation – Adultes et Jeunes » de 9h30 à 17h30 au Lycée Fourcade : « Une journée pour lâcher prise, s’amuser, se (re)découvrir par le théâtre. » Dépêchez-vous, les inscriptions se clôturent jeudi ! Proposé par L’aparté. A partir de 14 ans. Tarifs pour la journée : 40€ (tarif plein) / 30€ (tarif réduit) + prévoir 5€ de cotisation stage à l’association si vous n’êtes pas déjà adhérent. Plus de renseignements et inscriptions par mail ou téléphone : associationlaparte@gmail.com / 06 51 40 48 68.

– visite guidée de l’usine Altéo à 10h :« cette visite vous fera découvrir l’histoire de cette industrie ancrée à la ville de Gardanne. Elle vous expliquera également les procédés de production d’alumine, ainsi que l’utilisation de ce produit dans la vie de tous les jours. » Proposée par l’Office de tourisme. Tarifs : 6 euros par pers – 5 euros adhérents et enfants de 5 à 16 ans. – Gratuit – de 5 ans. Informations et réservation auprès de l’office de tourisme de Gardanne : 04.42.51.02.73 contact@tourisme-gardanne.fr – www.tourisme-gardanne.fr

« 1001 danse d’Orient » [danse] à 20h30 à la Maison du Peuple : « La compagnie Al Sharkiat et la chorégraphe Nathalie Diebold s’inspirent évidemment des Mille et une nuits pour embarquer “Sinbad le marin” dans de nouvelles aventures, direction l’Orient. En soif de découvertes, Sinbad, part à la conquête du monde à travers les océans. Au cours de son périple, il se retrouve prisonnier à bord d’un bateau. Seul, ligoté, au plus bas de son désespoir et pensant avoir tout perdu, il fait une rencontre des plus inattendues. Ce fut pour lui le début d’innombrables aventures fantastiques, qu’il nous raconte… Le spectacle Mille et une danses d’Orient est une façon nouvelle d’aborder le conte, mêlant danse, musique et récit, inspirée de la tradition tout en allant vers l’innovation et la création.  » Tarif 10 et 13 euros – durée : 1h30

à Marseille

– « Karamazov » [Théâtre – Dostoïevski / Jean Bellorini] à 19h au Théâtre la Criée : « Création au Festival d’Avignon 2016.

 Un roman philosophique où le grotesque côtoie le tragique. C’est le doute qui anime Dostoïevski et ses personnages. Dans cette Russie du XIXe en pleine effervescence, les frontières entre le bien et le mal, la pureté et la perversité, la foi et l’impiété, la liberté et la servitude, semblent fragiles au point « de mettre les têtes en ébullition ». Ce questionnement d’hier et d’aujourd’hui est porté par un choeur d’acteurs musiciens et une langue « folle » chargée de tous les vertiges. » Durée : 4h30 entractes compris.

11h30, point de vue sur le Mucem avec Jean Bellorini et à 19h, séance en audiodescription.

– « Alors que j’attendais » [Théâtre en arabe surtitré] à 19h30 au Grand Plateau de la Friche Belle de Mai dans le cadre des Rencontres à l’Echelle : « D’une fable familiale inspirée d’un fait réel, l’auteur Mohammad Al Attar et le metteur en scène Omar Abusaada composent une photographie vivante de la Syrie d’aujourd’hui, la vie entre les bombes. Comment exister, créer dans des pays en guerre, verrouillés par la censure et/ou la pensée religieuse ? Comment dire à travers le théâtre, l’histoire contemporaine de son pays ? »

unnamed-2

– « Ceux qui errent ne se trompent pas«  [Théâtre – Création en juillet au Festival d’Avignon 2016] à 20h30 au Théâtre du Gymnase : Maëlle Poésy est une jeune metteur en scène, artiste accompagnée par les Théâtres depuis la saison dernière. Marcel aime lorsque la fiction traite de la politique (il ne vous l’a jamais dit, mais il est passionné par la politique, dans le sens noble du terme). Il est donc tenté par le propos, jugez-en plutôt par vous-mêmes : « Un ministre de la défense, qui au journal télévisé de 20h, un soir d’élections nationales, annoncerait fermeture de tous les lieux publics, couvre-feu, état d’urgence et déploiement de forces militaires spécialisées en guérillas urbaines, cela vous fait penser à quoi ? Ne cherchez pas, nous sommes devant une catastrophe jamais réalisée. Banal soir d’élections donc, rien de particulier sauf qu’il pleut. Les premiers résultats provoquent un séisme. Les électeurs de la capitale ont massivement voté blanc. »

Toujours d’actualité :

l’exposition « Les beaux quartiers de Marseille » par Agnès Varda à la Galerie Gourvennec Ogor (7 rue Duverger, 13002) de 10 h à 13h et de 15h à 19h et sur rendez-vous : rappelez-vous, la grand-mère d’Agnès Varda était marseillaise. L’artiste a donc fréquenté régulièrement la ville et ses habitants. Elle expose des portraits et des « tableaux marseillais ». Elle sera d’ailleurs présente pour inaugurer l’exposition. Jusqu’au 25 décembre.

– « Entrez dans la tour » à 16h30 dans la Tour-Panorama de la Friche Belle de Mai : tous les week-ends, la Friche vous propose une visite « dialoguée et vivante » à la découverte des expositions de la Tour-Panorama.

à Martigues

– « Les aiguilles de l’opium » [Théâtre vidéo] à 19h au Théâtre Les Salins : L’auteur et metteur en scène québécois Robert Lepage est un magicien. Chacune de ses mises en scène relève de l’illusionnisme aussi bien que du théâtre. Avec Les Aiguilles et l’Opium : un spectacle aux effets hypnotiques, une traversée de la nuit qui passe par l’envoûtement pour mener à la lumière » Tarifs de 8 à 18 euros – durée 1h30

Dimanche 20 novembre

à Marseille

Ouverture de la 20ème édition de PriMed [le Festival de la Méditerranée en images] – Journée spécial Prix du public. Le festival se déroulera jusqu’au 26 Novembre à la Villa Méditerranée au MuCEM et à la Bibliothèque de l’Alcazar. Toutes les projections sont gratuites et l’accès est libre dans la limite des places disponibles. Retrouvez ici la liste des séances par date et par lieu de projection.

  • Prix du Public à 14h30 au MuCEM : Le meilleur court méditerranéen désigné par les spectateurs
    MuCEM. « 4 courts-métrages sont présentés en ouverture du festival, lors d’un après-midi spécial au MuCEM. Ces films ont été sélectionnés en partenariat avec la Maison Pour Tous Panier/Joliette. Le public sera invité à voter grâce à des bulletins papier distribués à l’entrée, sur lesquels les spectateurs pourront classer les films par ordre de préférence. Des urnes seront disposées à la sortie pour recevoir les bulletins de vote. Le film qui aura reçu le plus de suffrages se verra attribuer le Prix du Public. Le nom du lauréat sera dévoilé lors de la cérémonie de remise des Prix. »

– « Karamazov » [Théâtre – Dostoïevski / Jean Bellorini] à 14h au Théâtre la Criée : « Création au Festival d’Avignon 2016.

 Un roman philosophique où le grotesque côtoie le tragique. C’est le doute qui anime Dostoïevski et ses personnages. Dans cette Russie du XIXe en pleine effervescence, les frontières entre le bien et le mal, la pureté et la perversité, la foi et l’impiété, la liberté et la servitude, semblent fragiles au point « de mettre les têtes en ébullition ». Ce questionnement d’hier et d’aujourd’hui est porté par un choeur d’acteurs musiciens et une langue « folle » chargée de tous les vertiges. » Durée : 4h30 entractes compris.

Spectacle en Audiodescription.

à Venelles

« Promenade artistique surprise », départ à Gavot : Zou ! vous invite à une balade surprise « dans les bois » qui se terminera en auberge espagnole ! « Le principe est une balade dans la nature et hop ! Au détour d un chemin il vous arrive quelque chose : une installation, un chanteur un comédien, un instrumentiste. Un petit rien, un truc énorme. Vous ne savez pas. À la fin de la balade ce que chacun a porté à manger est mis en commun et on partage. »

Origami Marcel-2016

Bon week-end !

Que choisirez-vous parmi toutes les propositions de Marcel ?

Publicités

4 réflexions sur “« Que faire ce week-end ? » #163

  1. Je ne connaissais pas la pièce du « Poisson belge » mais j’adore Marc Lavoine. Je me suis donc empressée de cliquer mais.. plus de places… Tant pis merci pour l’information !

    Aimé par 1 personne

    • Oh zut ! As-tu essayé d’appeler ? Car il me semble avoir vu passer un post Facebook hier qui disait que des places avaient été remises à la vente. J’y vais ce soir, je peux essayer de demander pour toi si tu veux 😉

      J'aime

      • Je vais aller voir sur Facebook, merci pour le tuyau ! Je veux bien que tu te renseignes, ce serait pour samedi soir mais pas pour un budget illimité !
        Sinon je serai curieuse d’avoir ton avis sur cette pièce ! Bonne soirée alors et embrasse Marc de ma part 😉

        J'aime

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s