« Que faire ce week-end ? » #149

Ce week-end se calme un peu en rendez-vous culturels et en sorties mais Marcel trouve que l’offre reste intéressante et stimulante. Pour vous, c’est long week-end (pont) ou pas ?

qfcwe-149

La sélection privilégiée de Marcel (légende de haut en bas et de gauche à droite) : « Les rencontres photographiques » à Arles, « Ciné Plein Air » à Marseille, les expositions Willy Maywald à Aix et « El nino Lorca » au Festival Off d’Avignon.

Tout le week-end

à Aix-en-Provence

Toujours d’actualité :

les expositions Willy Maywald [photos] jusqu’au 18 septembre :

  • « Photographies d’ateliers d’artistes » à l’Atelier Cézanne (9 avenue Paul Cézanne) de 10h à 18h : « Après avoir photographié entre 1937 et 1938, les lieux qui ont inspiré les impressionnistes – le jardin de Renoir à Cagnes-sur-Mer et celui de Monet à Giverny, l’église d’Auvers-sur-Oise peinte par Van Gogh – Willy Maywald immortalise dans leurs ateliers les grands artistes du XXe siècle : Viera da Silva, Zadkine, Cocteau, Picasso, Léger, Chagall, Vasarely, Soulages et tant d’autres posent pour lui. » Entrée gratuite dans la salle d’exposition.
  • « Photographies de mode » de 8h30 à 20h vendredi et samedi, de 10h à 13h et de 14h à 18h le dimanche à l’Office de Tourisme  :(300 avenue Giuseppe Verdi) : « Photographe de mode, il est le témoin de l’élégance à la française des années 50. Les grands stylistes parisiens l’invitent à photographier leurs collections. Ses photographies de modèles aux chapeaux, dessinés par Jacques Fath, sont parmi les plus célèbres. Paris sert de décor somptueux à ses photographies qui subliment les créations de Christian Dior, Nina Ricci ou Yves Saint-Laurent.«  En entrée libre.

– le Festival d’Art Lyrique des opéras, bien sûr, mais pas uniquement ! Des concerts et des récitals à prix largement abordables grâce au pass (le poisson en a encore à vous offrir) ou carrément gratuits mais également de nombreuses rencontres gratuites : préludes pour « préparer une écoute ou un regard, pour confronter son point de vue et aiguiser son sens critique », des têtes-à-têtes avec les artistes ou metteurs en scènes, etc… Non, le festival d’Aix n’est plus réservé à une élite ! Et c’est tant mieux ! Profitez-en ! 😉

– l’exposition temporaire du Musée Granet, « Camoin dans sa lumière », de 10h à 19h : le poisson a eu le privilège de participer à la visite presse de l’exposition. Et il vous la conseille car elle est bien belle ! Il y consacrera probablement un article. En attendant, vous pouvez cliquer sur son titre pour avoir des informations 😉 Jusqu’au 2 octobre. Tarifs : 7€ / 5€. Gratuit pour, notamment, les détenteurs de la carte Culture Aix-Marseille Université (car Marcel sait qu’il y a des étudiants dans ses lecteurs 😉 ).

l’exposition temporaire « Turner et la couleur » à l’Hotêl de Caumont – Centre d’Art de 10h à 19h : « Plaçant au cœur de son parcours la couleur, essence même de la création de Turner, cette exposition invite à redécouvrir la vie et l’œuvre  de ce grand artiste sous un angle nouveau, jusqu’à présent inexploré dans les rétrospectives qui lui ont été dédiées. Dans un parcours à la fois chronologique, thématique et géographique, vous êtes invités à suivre les évolutions de la palette de Turner. » Jusqu’au 18 septembre.

Une visite au Site-Mémorial du Camp des Milles, que le poisson vous présentait ici, tous les jours de 10h à 19h (fermeture de la billetterie 18h) : un lieu de Mémoire et de Réflexion à visiter absolument au moins une fois.

l’exposition permanente [44 œuvres monumentales de Vasarely] à la Fondation Vasarely tous les jours de 10h à 18h 

– vous pouvez également choisir de tester une ou plusieurs des bonnes adresses du poisson.

à Arles

« Les Rencontres Photos d’Arles » dans toute la ville : LE rendez-vous des amoureux de la photo. « À travers plus de soixante expositions installées dans divers lieux patrimoniaux exceptionnels de la ville, les Rencontres d’Arles contribuent chaque été depuis 1970 à transmettre le patrimoine photographique mondial et se veulent le creuset de la création contemporaine. Grâce à une programmation composée essentiellement de productions inédites, les Rencontres d’Arles sont devenues le festival de référence d’envergure internationale. » Expos, rencontres, colloques, événements, stages… retrouvez tout le programme sur le site internet. Jusqu’au 25 septembre.

à Avignon

– le Festival OFF : le poisson Marcel vous a fait une sélection de spectacles qu’il vous conseille. Jusqu’au 30 juillet.

– le Festival In : le festival historique avec des créations contemporaines. Jusqu’au 24 juillet.

à Aubagne

Toujours d’actualité :

« Les artistes et artisans s’exposent » à L’Argilla (59/61 rue de la République) vendredi et samedi de 10h30 à 18h30, dimanche de 9h à 13h : vous le savez, la céramique à Aubagne, c’est un peu comme les Navettes ou le Pastis à Marseille : cela ne va pas l’un sans l’autre. Pour cette exposition, six artistes et artisans de la Tuilerie Bossy de Gardanne présentent quelques œuvres : Myriam Retif – Sculpteur Plasticienne, Doris Happel – Plasticienne, Marion Jonac – Céramiste, Anne Larouzé – Céramiste, Sandrine Baillon – Céramiste. Renseignements : 04 42 04 05 14 – largilla@pro-dec.fr. Jusqu’au 4 septembre.

« Hans Hartung, Peintre et Légionnaire » de 10h à 12h et de 14h à 18h à la Chapelle des Pénitents Noirs (Les aires Saint-Michel) et au Musée de la Légion étrangère (Chemin de la Thuilière) : nouvelle double exposition qui présente des oeuvres inédites et inconnues d’Hans Hartung, l’un des pionniers de l’abstraction lyrique. Visites guidées du mardi au dimanche à 11h au Musée de la Légion étrangère et à 16h au Centre d’art les Pénitents Noirs. Entrée libre. 

aux Baux de Provence

Toujours d’actualité :

– l’exposition multimédia aux Carrières de Lumières consacrée à Marc Chagall : le poisson aime beaucoup ces peintures. Les expositions aux Carrières sont toujours majestueuses et monumentales ! Tarif : 11 € l réduit : 9 €

à Marseille

derniers jours du Festival de Marseille – Danse et Arts Multiples. Jusqu’au 19 juillet.

le 27ème FID, festival international de Cinéma jusqu’à dimanche 18 juillet : « chaque année début juillet, le FIDMarseille propose un programme de 130 films à près de 23 000 spectateurs, dans des cinémas, théâtres, bibliothèques, galeries d’art, amphithéâtres en plein air, à Marseille. Le festival présente un grand nombre de films en première mondiale, de premiers films, et s’impose aujourd’hui comme un gisement de nouvelles cinématographies, productions documentaires aussi bien que fictions. Le FIDMarseille organise également le FIDLab, plateforme de soutien à la coproduction internationale, le FIDCampus, atelier de formation d’étudiants méditerranéens, et de nombreuses projections hors les murs pendant toute l’année ». Cette année, ce sont près de 150 cinéastes, artistes, producteurs, comédiens, écrivains, techniciens du cinéma qui sont accueillis.

21ème « ciné Plein Air » dans une dizaine de lieux sur Marseille jusqu’au 9 septembre : au programme, une trentaine de films récents ou de patrimoine, pour les grands et les petits. Des séances gratuites qui commencent à la tombée de la nuit.

– les deux expositions du moment au Musée Regards de Provence de 10h à 18h :

  • nouvelle exposition consacrée aux « Merveilles de l’Orientalisme » : « à travers le regard d’artistes provençaux, italiens, espagnols ou algériens des XIXème et XXème siècles qui révèlent la beauté et le mystère de scènes historiques et exotiques d’un Orient réel ou fantasmé. Poèmes orientaux, romans et récits de voyage d’écrivains, ou encore découvertes qu’effectuaient certains peintres-voyageurs parmi les plus intrépides, constituent l’essentiel de l’inspiration de ce style « orientaliste » qui connut un succès fulgurant à la fin du 19è siècle. Qu’ils aient puisé dans leur propre imaginaire, ou exploré et étudié cet Orient mythique, ces artistes ont contribué à élargir les horizons du monde connu : évoquant à l’origine le Levant, l’Orient englobera rapidement l’Egypte, la Syrie, le Liban, la Palestine, et surtout Constantinople, l’ancienne Byzance. »
  • « Lumière & Douceur de Raphaël Ponson » : cette exposition rend hommage au « mariniste et paysagiste, Raphaël Ponson (1835-1904), connu en peinture comme l’inventeur des calanques de la côte marseillaise et pour ses effets de lumière sur les rocs, les vagues et dans le ciel. Près de soixante toiles et aquarelles issues de la collection de la Fondation Regards de Provence, de musées et collectionneurs privés sont révélées. » Jusqu’au 23 septembre 2016.

la nouvelle expo dans la salle des machines de la Friche Belle de Mai de 11h à 19h « Regards sur Beyrouth » (photos) : « À l’Orient comme à la Méditerranée, on associe couramment la lumière intense du plein midi. De grands photographes se sont intéressés à cette pureté presque aveuglante. Ceux qui sont présentés ici (dans le cadre d’une prolongation du Festival Photomed à Marseille), et dont le sujet commun est Beyrouth, métropole blessée et fascinante, ont fait d’autres choix. Leur ville ne vibre ni de chaleur ni de ce chaos qui caractérise le plein jour. »

Toujours d’actualité :

– l’exposition « If it is » de Nigel Peake de 14h à 17h30 au Studio Fotokino (33 allées Gambetta, 1er arrondissement) : « Après des études d’architecture, Nigel Peake se consacre aujourd’hui au dessin, avec deux sujets de prédilection, la ville et la nature. Ses villes sont des espaces emplis de géométrie et de couleur, dans lesquels il semble impossible de circuler, si ce n’est par le regard. La nature, elle, est considérée de très loin comme de très près, Nigel Peake en décelant les formes et les trames comme le ferait un géologue… » A voir jusqu’au 31 juillet.

l’exposition « Les possédés » 3e et 4e étage de la Tour et Panorama de la Friche Belle de Mai vendredi de 14h à 19h, samedi et dimanche de 13h à 19h : « Qui est possédé ? L’artiste ou le collectionneur ? Jouant de la double acception du titre, l’exposition révèle les relations esthétiques et sensibles que des collections privées cultivent entres elles et propose une mise en lumière des conversations singulières que chacune entretient avec les artistes. L’exposition, qui rassemble plus d’une centaine d’œuvres contemporaines empruntées à de nombreuses collections privées du sud de la France, chronique ainsi ces histoires de rencontres et de passions en même temps qu’elle dessine une forme de condensé de l’art contemporain des années 1960 à nos jours. » Jusqu’au 31 juillet. Tarifs : plein : 5€, réduit : 3€

– l’exposition temporaire « Picasso, un génie sans piédestal, Picasso et les Arts & Traditions populaires » de 11h à 18h au Mucem : Marcel a eu la chance de découvrir en avant-première ces quelques 270 oeuvres qui mettent en parallèle les oeuvres de Picasso et des oeuvres issues du Musée des Arts et Traditions populaires. De la céramique (que le poisson avait déjà apprécié à Aubagne en 2013), de la peinture, bien sûr, mais aussi des découpages en carton, des masques, des sculptures, de l’orfèvrerie, des tapis… etc…

au Puy Ste-Réparade

c’est toujours d’actualité :

– la promenade Art & Architecture au Château La Coste tous les jours de 10h à 19h, milieu des vignes (que le poisson n’a pas encore visitée…). Elle dure environ 2h. Il est recommandé de bien se chausser.

Hors département

à Tourves (dans le Var, à 40 minutes d’Aix)

– Le Musée des Gueules Rouges (que Marcel vous présentait ici) à Tourves pour découvrir l’histoire de l’exploitation minière de la bauxite dans le Var avec notamment la visite d’une galerie reconstituée. A une petite quarantaine de minutes d’Aix seulement. Ouvert de 10h à 13h et de 14h à 18h. Départ des visites guidées : 11h, 14h30, 15h30 et 16h30. Les billets sont au prix de 25 € / soirée.

Un peu partout mais surtout ailleurs

piochez dans une des idées d’escapade de Marcel :

  • Le Colorado Provençal à Rustrel (84)
  • Le train à vapeur des Cévennes et la Bambouseraie d’Anduze (30)
  • L’Etang de Thau et ses alentours (34)
  • La Côte Vermeille (66)
  • Le Pays Cathare (11)
  • Carcassonne (11)
  • Les Châteaux de la Loire et le Zoo de Beauval (41 et 37)
  • Les Cinque Terre à 40kms de Gênes en Italie et Autour des Cinque Terre
  • Venise
  • Porquerolles hors saison
  • Le Lavandou et ses alentours
  • Barcelone

Origami Marcel-2016

Vendredi 15

à Aix-en-Provence

– « Un soir au Musée » à 22h au Musée Granet : dans le cadre des « Instants d’été » organisés par la ville d’Aix-en-Provence, le musée propose une soirée cinématographique, en plein air, en lien avec son actualité culturelle et l’exposition « Camoin » : « Renoir » de Gilles Bourdos (2013). « 1915. Sur la Côte d’Azur. Au crépuscule de sa vie, Auguste Renoir est éprouvé par la perte de son épouse, les douleurs du grand âge, et les mauvaises nouvelles venues du front : son fils Jean est blessé… Mais une jeune fille, Andrée, apparue dans sa vie comme un miracle, va insuffler au vieil homme une énergie qu’il n’attendait plus… » Entrée libre de 21h30 à 21h50 sur présentation d’une contremarque à retirer au Bureau information culture depuis le 9 juillet (dans la limite des places disponibles). A partir de 21h50 les places restées vacantes seront réattribuées au public sans contremarque. Bic : 19, rue gaston de saporta, ouvert du mardi au samedi de 10 h à 18h30. tel : 04 42 91 99 19

– dans le cadre du Festival d’Aix :

à Marseille

** Annulé suite à l’attentat de Nice ** « Latino-Docks » de 16h30 à 2h place des Palmiers (Porte C) – Les Docks Village : Apéro latino, cours gratuits d’initiation salsa, bachata ou kizomba puis grande soirée dansante sous les palmiers des Docks. Restauration sur place. Entrée libre.

Concert de l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée à 19h dans la Cité Savine, dans le cadre du Festival d’Aix : « rencontre musicale entre le jazzman Raphaël Imbert, le batteur Jean-Luc Di Fraya et une douzaine de jeunes musiciens issus de la session de formation « création interculturelle » 2016 de l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, avec un chœur amateur du quartier de la Savine. »Gratuit.

– Soirée « On Air – Nico From Nôze + Tobias Müller » de 19h à 23h sur le toit-terrasse de la Friche Belle de Mai : « une proposition de la Friche la Belle de Mai en coproduction avec les Grandes Tables de la Friche et une programmation du Cabaret Aléatoire et du Laboratoire des Possibles. Embarquez de plein ciel sur le toit-terrasse de la Friche et profitez  du coucher de soleil sur les toits de Marseille avec deux DJ sets electro. » Gratuit.

Toujours d’actualité :

– l’exposition « Expolaroid » par le Collectif Soon de 15h à 19h à la galerie 3013 : Marcel vous disait déjà tout ici.

Origami Marcel-2016

Samedi 16

à Aix-en-Provence

– dans le cadre du Festival d’Aix :

  • Master class de musique de chambre à 12h à l’Hôtel Maynier d’Oppède : « Daniel Sepec, violoniste et membre du Quatuor Arcanto, fait travailler les ensembles de l’Académie. Accessible avec le Pass à 15€. Gratuit pour les moins de 30 ans. Billet unique : 5€

  • « Tête-à-tête avec Peter Sellars » à 18h dans la cour du Presbytère : Rencontre avec Peter Sellars, metteur en scène d’Œdipus Rex / Symphonie de Psaumes. Représentation à 19h30.

  • « Prélude à Pelléas et Mélisande » à 18h30 au Grand Théâtre de Provence. Gratuit. Représentation à 19h30
  • « Prélude à Kalîla wa Dimna » à 19h au Théâtre du Jeu de Paume : l’opéra en langue arabe du Festival 2016 a l’honneur de faire l’ouverture ! Le prélude, c’est un moment avant la représentation pour « préparer une écoute ou un regard, pour confronter son point de vue et aiguiser son sens critique ». Gratuit. Même si vous n’assistez pas à la représentation ensuite, c’est toujours un moment intéressant pour se cultiver. Représentation à 20h.
  • Concert de musique de chambre à 21h30 à l’Hôtel Maynier d’Oppède : les ensembles de l’Académie interprètent des œuvres classiques, romantiques et contemporaines. Tarifs : gratuit avec le pass / gratuit pour les moins de 30 ans / 5€ pour les autres.

** Annulé suite à l’attentat de Nice **« Anthony Joubert – Saison 2 » [seul en scène] à 20h30 au Théâtre d’Aix : « Anthony n’avait qu’une envie, devenir humoriste. Un père qui le met dehors, une copine qui le quitte : plus rien ne le retient. Il décide de faire ses valises direction Paris, à la rencontre d’une production qui s’intéresse à lui, et le voilà en tournée. Fini la galère ! Du moins, c’est ce qu’il croyait … »  « Si le rire est le propre de l’homme, le comique c’est le shampoing ! « 

à Marseille

Projection « Les Sentiers – Séance 2 » à 12h à la Villa Méditerranée dans le cadre du FIDMarseille : « voici dix ans, le FIDMarseille invitait pour la première fois Fotokino à programmer un écran destiné à tous, enfants et adultes. Sur ces sentiers, les regards partagent depuis la découverte d’un cinéma généreux et d’oeuvres sensibles dont l’imaginaire et le propos sont propres à interpeller chacun de nous. » Films projetés : Hobo Clown de Allison Schulnik, Fétiche 33-12 de Ladislas et Irène Starewitch, For Almost Forgotten Stories (A Travel to the Lost World) de Tsuji Naoyuki.

– à la Friche Belle de mai :

  • « Vivement samedi !«  :
    • « Dans la peau du collectionneur » [parcours ludique pour les 7-12 ans et leurs parents] à 14h30 dans la Tour-Panorama : chaque samedi, les familles sont invitées, autour de l’exposition « Les Possédés », à se mettre dans la peau d’un collectionneur d’art. Parents et enfants réunis, vous arpenterez l’exposition à la rencontre d’œuvres contemporaines. Vers quelle œuvre irez-vous ? Laquelle choisirez-vous ? Quelle œuvre vous possèdera ? Durée 1h30. Gratuit pour les enfants, prix d’un billet pour leurs accompagnateurs.
    • « Entrez dans la tour » à 16h30 dans la Tour-Panorama : tous les week-ends, la Friche vous propose une visite dialoguée et vivante à la découverte des expositions de la Tour-Panorama.
  • « Soirée On Air : Conjunto Massalia + Dimitri » de 19h à 23h sur le toit-terrasse. Gratuit.

Toujours d’actualité : 

– l’exposition « Expolaroid » par le Collectif Soon de 15h à 19h à la galerie 3013 : Marcel vous disait déjà tout ici.

au Puy Ste-Réparade

« Cinéma dans les vignes »- projection des Demoiselles de Rochefort » à 21h30 au Château La Coste : de Jacques Demy. « Delphine et Solange sont deux jumelles de 25 ans, ravissantes et spirituelles. Delphine, la blonde, donne des leçons de danse et Solange, la rousse, des cours de solfège. Elle vivent dans la musique comme d’autres vivent dans la lune et rêvent de rencontrer le grand amour au coin de la rue. Justement des forains arrivent en ville et fréquentent le bar que tient la mère des jumelles. Une grande foire se prépare et un marin rêveur cherche son idéal féminin… » 8€ / Gratuit pour les enfants de -14 ansInformations et réservations : http://chateau-la-coste.com, 04 42 61 92 92 ou reservations@chateau-la-coste.com. Prévoir des vêtements chauds, vous pouvez également apporter plaids et coussins pour apprécier au mieux la projection.

Dimanche 17

à Aix-en-Provence

Projection de « La graine et le mulet » à 21h50 au Château de l’Horloge dans le cadre des Instants d’été : de Abdellatif Kechiche. Le poisson a vu ce film lorsqu’il était enfant et il en garde un très bon souvenir (comme quoi, sa mémoire peut être parfois bonne !). Le synopsis : « Sète, le port. Monsieur Beiji, la soixantaine fatiguée, se traîne sur le chantier naval du port dans un emploi devenu pénible au fil des années. Père de famille divorcé, s’attachant à rester proche des siens, malgré une histoire familiale de ruptures et de tensions que l’on sent prêtes à se raviver, et que les difficultés financières ne font qu’exacerber, il traverse une période délicate de sa vie où tout semble contribuer à lui faire éprouver un sentiment d’inutilité. Une impression d’échec qui lui pèse depuis quelque temps, et dont il ne songe qu’à sortir en créant sa propre affaire : un restaurant. Seulement, rien n’est moins sûr, car son salaire insuffisant et irrégulier, est loin de lui offrir les moyens de son ambition. Ce qui ne l’empêche pas d’en rêver, d’en parler, en famille notamment. Une famille qui va peu à peu se souder autour d’un projet, devenu pour tous le symbole d’une quête de vie meilleure. Grâce à leur sens de la débrouille, et aux efforts déployés, leur rêve va bientôt voir le jour… Ou, presque… »

– dans le cadre du Festival d’Aix :

  • « Prélude à Kalîla wa Dimna » à 16h au Théâtre du Jeu de Paume : l’opéra en langue arabe du Festival 2016 a l’honneur de faire l’ouverture ! Le prélude, c’est un moment avant la représentation pour « préparer une écoute ou un regard, pour confronter son point de vue et aiguiser son sens critique ». Gratuit. Même si vous n’assistez pas à la représentation ensuite, c’est toujours un moment intéressant pour se cultiver. Représentation à 17h.
  • « Prélude à Œdipus Rex / Symphonie de Psaumes » à 19h au Grand Théâtre de Provence : « Pour préparer une écoute ou un regard, pour confronter son point de vue et aiguiser son sens critique, le Festival vous invite à une série de rencontres autour de ses spectacles. » Entrée libre et gratuite. Représentation à 20h.

  • « Prélude à Cosi fan tutte » à 20h30 dans la cour du Presbytère (place de l’Archevêché). Gratuit. Représentation à 21h30.
  • « Intégrale des Motets de Bach » à 22h dans la Cathédrale Saint-Sauveur : « Sous la houlette de Raphaël Pichon, le chœur Pygmalion ne cesse d’explorer le répertoire choral sacré de Bach avec un succès considérable. Ses enregistrements des Messes brèves ou de la Köthener Trauermusik ont fait l’unanimité. On brûle donc d’impatience à l’idée d’assister à cette intégrale des Motets de Bach qui sont rarement programmés dans un même concert, tant leur virtuosité est redoutable. Réunissant la solennité de la musique funèbre et la complexité architecturale propre à l’usage du double chœur, ces chefs-d’œuvre intemporels ont de quoi transporter l’auditeur. » Tarifs : 50€, 30€ / Tarif jeunes : 8€ / Tarif découverte enfant

Origami Marcel-2016

Bon week-end à vous !

Pour le poisson, ce sera baby-nièces-sitting alors le programme n’est pas encore bouclé pour occuper ces bouts de chou.

Et pour vous, ce sera quoi ?

Ps : N’oubliez pas les concours organisés par Marcel pour vous offrir vos places :

Publicités

Une réflexion sur “« Que faire ce week-end ? » #149

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s