« Que faire ce week-end ? » #124

Dans la sélection de Marcel de ce week-end, du théâtre, du cirque, de la danse (sur glace ! Un événement !) et du swing (voir image ci-dessous). Pas étonnant quand on connaît ses goûts, non ? 😉 Il vous a également mis des expos, du cinéma, de la photo, de la musique,  des conférences et même un cours de cuisine enfants-adultes ! Un beau programme en perspective pour ne pas tourner en rond dans son bocal ! Quel sera le vôtre ?
QFCWE-124Légende de haut en bas et de gauche à droite : « Au bout du rouleau » [théâtre] aux Pennes Mirabeau, « Fenêtres » [cirque] au Bois de l’Aune à Aix, « Sur la glace » [danse] au Grand Théâtre de Provence à Aix et soirée Swing [concert] à la Scène à Aix.

Tout le week-end

à Aix-en-Provence

Toujours d’actualité :

derniers jours de l’exposition « Portraits d’Aixois # 2 – Sophie Spiteri, remarquables et remarqués » à l’Office de Tourisme aux horaires d’ouverture :  « le style des portraits de Sophie Spitéri, c’est celui d’un journal de la presse quotidienne régionale, où il faut faire comprendre en une image, une seule, qui sont ces personnes et retransmettre leurs principaux traits de caractère. Ces photos ont un peu le rôle d’un documentaire, où compte aussi l’environnement du personnage. » Entrée libre. Jusqu’à dimanche.

derniers jours de l’exposition de peinture Pierre-Luc Bartoli de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h au Musée du Pavillon de Vendôme (13 rue de la Molle / 32 rue Célony) : une sélection d’une vingtaine d’œuvres de l’artiste, dont certaines de grand format : les Nocturnes et les Ateliers. « Pierre-Luc Bartoli est un véritable peintre, qui triture la matière, empâtée, raclée, scarifiée, incisée, frottée, donnant ainsi une profondeur, une vibration et une évanescence. Les Ateliers sont des natures mortes dans lesquelles les tubes de couleurs prennent vie, telle la peinture sous les pinceaux de l’artiste. » Tarif : 3.50€. Jusqu’à dimanche.

Une visite au Site-Mémorial du Camp des Milles, que le poisson vous présentait ici, tous les jours de 10h à 19h (fermeture de la billetterie 18h) : un lieu de Mémoire et de Réflexion à visiter absolument au moins une fois.

– l’exposition temporaire au Caumont – Centre d’Art « Les collections du Prince de Liechtenstein » : Grands amateurs d’art depuis le XVIe siècle, les Princes de Liechtenstein présentent le meilleur de leur collection avec un ensemble d’œuvres du XIVe au XIXe siècle. Raphaël, Ruben, Van Dyck, Rembrandt, Vernet, … Jusqu’au 20 mars.

l’exposition permanente [44 œuvres monumentales de Vasarely] à la Fondation Vasarely tous les jours de 10h à 18h 

– vous pouvez également choisir de tester une ou plusieurs des bonnes adresses du poisson à Aix.

Toujours d’actualité :

l’exposition « Marcel Pagnol : de l’encrier au projecteur » de 10h à 12h et de 14h à 18h le vendredi, de 10h à 20h le samedi au centre d’art des Pénitents : « objets personnels, manuscrits, extraits de film, photos, toiles de FKDL inspirées de Marcel Pagnol, racontent la vie et l’univers intime d’un homme curieux et passionné. » Jusqu’au 30 janvier

à Marseille

Toujours d’actualité :

derniers jours de la quinzaine au cinéma Le Gyptis (3 rue Loubon) « Interdit(s)«  : « une quinzaine pour montrer et parler de grands films censurés et explorer dans l’actualité la question des tabous et de la transgression ! » Rencontres et projections. Feuilletez le programme du Gyptis en ligne. Jusqu’à mardi 26 janvier.

les 2 expositions au Musée Regards de Provence tous les jours de 10h à 18h :

  • « Courbes & espaces » : 70 sculptures en bronze, marbre, aluminium et plâtre et des dessins stylisés et architecturés offrent un aperçu éloquent du travail de François Bouché sur le corps humain et ses multiples postures, sur sa volonté de donner une forme artistique à l’amour, au désir et à l’amitié, qu’ils soient ceux de la mère pour son enfant ou de l’homme pour la femme. Jusqu’au 16 mars.
    BON PLAN : Le Musée offre une visite gratuite tous les samedis à 10h30 (sur inscription 6 personnes minimum à 25 maximum).
  • « Vies silencieuses » : « la mise en scène de vies silencieuses ou natures immobiles devient un questionnement de la peinture dans l’histoire de l’art du XVIIème siècle jusqu’à l’art contemporain. Le Musée Regards de Provence retrace l’évolution de ce genre – bien moins académique qu’on ne le croit. Parcourant plus de trois siècles, la nature morte traverse le XXème siècle sous des formes diverses que font découvrir, sous de nouveaux aspects, la photographie, la sculpture ou les installations ». Jusqu’au 31 mars 2016.

l’exposition « Play – Design pour les martiens » au Château Borély de 10h à 18h : « premier volet de l’exposition « Play », les artistes invités y interrogeront les frontières entre art et design au travers des notions de jeu et d’expérimentation dans le processus créatif. » Jusqu’au 21 février 2016.

 à la Friche Belle de Mai :

  • l’exposition « Printnoiz ! Activisme graphique » de 13h à 19h : proposée par Le Dernier Cri, résident de la Friche, cette exposition va de la gravure à la sérigraphie, autour de collectifs ou d’auteurs et regroupe les travaux de la majorité des artistes à l’aventure du graphzine des années 1970 à aujourd’hui. « Un panorama sur quarante ans d’édition indépendante et undergraphique rendu possible par les artistes et  collectionneurs de ces oeuvres. » C’est quoi un graphzine ? C’est un « ouvrage à contenu graphique qui dérive de la famille des fanzines (terme désignant les magazines de fanatiques, des journaux produits par des amateurs sur un sujet précis et destiné à une communauté). Les graphzines sont généralement dépourvus de textes et accordent une grande place à l’image. Ils se démarquent par leur aspect artisanal, réalisés entièrement par ses concepteurs de manière collégiale, à partir de papiers spéciaux et de techniques mixtes : photocopie, sérigraphie, risographie ou offset. » Tarifs 3€/2€. Possibilité de tarifs couplés avec les autres expos de la Friche.
  • l’exposition photo « Bal-El » dans la galerie de la salle des machines (rdc de la tour-panorama – le poisson vous reparle de ce lieu très vite) de 13h à 19h « Une série de photographies réalisée en Israël par Valentine Vermeil , une terre qu’elle aime à considérer comme « une gigantesque tour de Babel, avant que Dieu décide de brouiller les langues et de séparer les hommes. » Une proposition des Bancs Publics et des Ateliers de l’Image dans le cadre de la 10e édition des Rencontres à l’échelle. Jusqu’au 28 février. Gratuit.

au Puy Ste-Réparade

c’est toujours d’actualité :

– la promenade Art & Architecture au Château La Coste tous les jours de 10h à 19h, milieu des vignes (que le poisson n’a pas encore visitée…). Elle dure environ 2h. Il est recommandé de bien se chausser.

Hors département

à Tourves (dans le Var, à 40 minutes d’Aix)

– Le Musée des Gueules Rouges (que Marcel vous présentait ici) à Tourves pour découvrir l’histoire de l’exploitation minière de la bauxite dans le Var avec notamment la visite d’une galerie reconstituée. A une petite quarantaine de minutes d’Aix seulement. Ouvert de 10h à 13h et de 14h à 18h. Départ des visites guidées : 11h, 14h30, 15h30 et 16h30.

Un peu partout mais surtout ailleurs

piochez dans une des idées d’escapade de Marcel :

  • Le Colorado Provençal à Rustrel (84)
  • Le train à vapeur des Cévennes et la Bambouseraie d’Anduze (30)
  • L’Etang de Thau et ses alentours (34)
  • La Côte Vermeille (66)
  • Le Pays Cathare (11)
  • Carcassonne (11)
  • Les Châteaux de la Loire et le Zoo de Beauval (41 et 37)
  • Les Cinque Terre à 40kms de Gênes en Italie et Autour des Cinque Terre
  • Venise
  • Porquerolles hors saison
  • Le Lavandou et ses alentours

Vendredi 22

à Aix-en-Provence

Soirée Swing avec à partir de 19h en première partie Peter et Sofia puis Lindy Peppers et DJ Jm à la Scène : vous y croiserez probablement les profs de swing de Marcel et Paulette (oui, les poissons se sont mis au swing cette année – et ils adorent ça-) ! Malheureusement, ils ne pourront pas aller à cette soirée mais ce n’est que partie remise ! « Lindy Peppers vous assurera un concert avec un répertoire revisitant des standards du jazz swing et va vous faire voyager directement au cœur des années 20 ! »

– « Sur la glace » [danse hip-hop sur glace (!)] à 20h30 au Grand Théâtre de Provence : « Une patinoire sur la scène du Grand Théâtre de Provence ! Voilà le premier défi du nouveau spectacle de la compagnie de hip-hop Trafic de Styles, qui revient à Aix après le succès de « Roméos et Juliette » en 2013 ! »

« Fenêtres » [cirque – trampoline] à 20h30 à la salle du Bois de l’Aune dans le cadre de l’Entre-Deux Biennales des Arts du Cirque : « Cette pièce, aux deux murs, est une pièce initiale de la compagnie Mpta, Fenêtres reprend la route avec un nouvel habitant : Mathurin Bolze transmet à Karim Messaoudi les clés et les secrets de cette tranche de vie en 3 dimensions. C’est donc un nouveau Bachir que l’on découvre, qui tient de l’explorateur lunaire, du marin nostalgique, de l’animal en cage ou de l’astronaute d’intérieur… » Gratuit sur réservation au 04 88 71 74 80.

« Le Jazz à l’envers » avec French Sumo à 20h30 : « Le trio French Sumo saura apporter son dynamisme à ce jour très spécial pour les amateurs de Jazz. Créé en 1996, le collectif s’illustre dans le Jazz Mainstream, le swing et le latin jazz. Le groupe s’amuse aussi à retravailler les grands standards de la chanson française. »

à Marseille

Apéro-critique autour de « Elisabeth II » (programmée à 20h30) à 18h30 par Anne-Marie Bonnabel au Théâtre du Gymnase. Entrée libre sur réservation au 04 91 24 35 24.

« Elisabeth II » [théâtre] à 20h30 au Théâtre du Gymnase : « le chef d’oeuvre de Thomas Bernhard mis en scène par Aurore Fattier avec l’immense Denis Lavant dans le rôle du comte Herrenstein pour lequel désespoir et cynisme sont érigés en art de vivre dans une Autriche d’après-guerre gangrénée par des relants de nazisme persistants. » BON PLAN : bénéficiez d’une place offerte pour une place achetée ici.

Samedi 23

à Aix-en-Provence

– dans le cadre de « Sur la glace » au Grand Théâtre de Provence :

  • conférence glacée à 11h avec Sébastien Lefrançois, le chorégraphe metteur en scène du spectacle, accompagné de 2 artistes du spectacle, Tuomas Lahti (danseur) et Joel Colas (clown patineur) : Ils y raconteront ce pari dansé/patiné, comment le chorégraphe se place par rapport au patinage, à la danse hip-hop, les origines de la compagnie Trafic de Styles, ses inspirations, ses créations, son cheminement chorégraphique. A l’issue de ce moment de partage, les plus petits comme les plus grands seront invités à venir expérimenter en baskets le contact avec la glace. Un moment de pure découverte créative ! (durée 1h15, entrée libre sur réservations pour le public).
  • spectacle « Sur la glace » [danse hip-hop sur glace (!)] à 20h30 au Grand Théâtre de Provence : « Une patinoire sur la scène du Grand Théâtre de Provence ! Voilà le premier défi du nouveau spectacle de la compagnie de hip-hop Trafic de Styles, qui revient à Aix après le succès de « Roméos et Juliette » en 2013 ! »

Cours de cuisine Enfants-Adultes à l’Âne à nageoires (5 rue de la Fontaine) de 10h à 12h ou de 14h à 16h : à partir de 5 ans, pendant 2 heures, le duo confectionnera à quatre mains 3 recettes ludiques et originales, qui plairont aussi bien aux parents qu’aux enfants.

à l’Hôtel de Chaumont-Centre d’Art :

  • Conférence musicale « 1715-1745 : l’Hôtel de Caumont & la vie musicale aixoise » de 19h30 à 21h : « cette carte blanche sera animée par Guy Laurent. Edifié à partir de 1715, au cœur du quartier Mazarin, l’Hôtel de Caumont se veut être un haut lieu de sociabilité aixoise : de nombreux artistes, sculpteurs, musiciens participent à la décoration du site et à l’animation de ses salons.
    Quelle était alors la vie musicale de cette Aix baroque ? Quelle était l’importance de la musique dans la vie publique de la cité ? Quel rôle tenait la cathédrale dans la création et l’interprétation de la musique ? 
    Cette rencontre, illustrée d’extraits musicaux, sera l’occasion de répondre à toutes ces questions et bien d’autres. Vous découvrirez notamment les évènements et personnages locaux qui ont marqués ce siècle des Lumières. » Tarifs : 12/15 euros.
  • Concert du Trio Prezzaj [jazz] à partir de 19h15 au Café Lounge Caumont (ouverture exceptionnelle pendant cette période hivernale). Le trio jouera ses meilleurs standards du jazz pendant toute la soirée.

« Barons perchés » [cirque – trampoline, danse, théâtre] à 19h30 à la salle du Bois de l’Aune dans le cadre de l’Entre-Deux Biennales des Arts du Cirque : « Bachir arpente les zones où se disputent ses fêlures et l’étrangeté du réel dans l’espace mental et pourtant concret de cette maison-cage. A-t-il seulement une ombre ? A-t-il un frère, s’invente-t-il un ami ? A-t-il basculé dans la folie ? A-t-il seulement rêvé ? Comme dans une nouvelle de Dostoïevski ou de Poe, c’est l’étrangeté de cette double présence qui sème le doute… On entre alors de plain-pied dans un imaginaire en suspens, fait du temps qui passe et de fraternité. » Gratuit sur réservation au 04 88 71 74 80.

« Petits crimes conjugaux«  [théâtre] à 20h30 au Théâtre d’Aix : une pièce d’Eric-Emmanuel Schmitt par la compagnie Interlude. « Gilles, amnésique, cherche à reconstituer son passé avec celle qui revendique être son épouse, et qui l’est, Lisa. Au fur et à mesure des discussions, celui qui a perdu la mémoire s’interroge lui et sa femme pour comprendre celui qu’il était, comment il se comportait, quels étaient ses loisirs et ses habitudes, ses défauts et ses qualités, quelle relation les unissait et comment, elle, sa femme, le considérait. Il veut également savoir ce qui a causé son amnésie. Petit à petit se dessine un couple, ayant traversé des hauts et des bas et qui cherche à se reconstruire. »

à Gardanne

– « Les Samedis de la médiathèque – L’écureuil » à 15h dans l’auditorium de la Médiathèque Nelson Mandela : tous les samedis après-midis, il y a quelque chose à voir, à écouter, quelqu’un à rencontrer dans l’auditorium : se retrouver autour d’un thème ou d’une question de société pour en débattre, regarder un film sur un écrivain ou un musicien, assister à une lecture ou à un mini concert, rencontrer une association, un auteur, en savoir plus sur un métier ou un savoir-faire… Ce samedi, conférence de Ghislaine Péchikoff sur l’écureuil. « Acrobate émérite, toujours en alerte, l’écureuil roux est un animal commun dont les mœurs sont encore largement méconnues. Pourtant les menaces qui pèsent sur lui sont nombreuses. Soumis à la dégradation et à la fragmentation des ses habitats, et localement, à la compétitivité avec des écureuils introduits, il tend à disparaître en France. Il est temps de lui venir en aide et nous verrons, après avoir découvert son mode de vie comment il est possible de l’aider. » Entrée libre.

à Marseille

– « Elisabeth II » [théâtre] à 20h30 au Théâtre du Gymnase : « le chef d’oeuvre de Thomas Bernhard mis en scène par Aurore Fattier avec l’immense Denis Lavant dans le rôle du comte Herrenstein pour lequel désespoir et cynisme sont érigés en art de vivre dans une Autriche d’après-guerre gangrénée par des relants de nazisme persistants. » BON PLAN : bénéficiez d’une place offerte pour une place achetée ici.

– à la Friche Belle de Mai :

  • « Vivement samedi ! » : désormais, tous les samedis, « du sport, de l’art, des livres… à partager entre enfants & parents. Parce que faire ensemble, il n’y a rien de tel après une semaine à courir chacun de son côté ! ». + d’infos et inscriptions ici. Activités proposées :
    • Livres à partager (4/7 ans) : atelier parents-enfants autour de l’album jeunesse (dessin, découpage…), avec l’auteur ou l’illustrateur.
    • Olympiades (5/10 ans) et (8/16 ans) : petits concours sportifs à pratiquer en équipe adulte+enfant, au Playground.
    • Suivez le guide ! (7/12 ans) : visite guidée en famille d’une exposition, suivie d’un atelier créatif à faire entre petits et grands.
    • Pratiques numériques (8 ans et +) : apprendre à faire et créer par soi-même avec des outils numérique

aux Pennes Mirabeau

« Au bout du rouleau » [théâtre] à 20h30 au Théâtre Henri Martinet : interprétée par Gérard Dubouche et Didier Landucci des Bonimenteurs, une « comédie loufoque qui dénonce les dérives de la mondialisation. Point de départ : Didier, chômeur longue durée, commet un acte désespéré en prenant pour otage le leader mondial du… papier toilette. Il veut rappeler ainsi que tous les actes de consommation, y compris les plus anodins, peuvent avoir un impact écologique, économique et humain insoupçonné. Face à Didier, qui se considère lui-même comme un laissé pour compte de la société de consommation, il y a Gérard. PDG de French Paper International, celui-ci symbolise la réussite et sa carrière n’est dictée que par le souci de la performance et de l’obligation du résultat. Ces deux hommes que tout oppose, tant socialement que sur le plan des valeurs, vont ainsi s’affronter sur fond de comédie. Car par le rire, on peut dire vraiment beaucoup de choses… » Durée : 1h20

Dimanche 24

à Aix-en-Provence

– « Sur la glace » [danse hip-hop sur glace (!)] à 15h au Grand Théâtre de Provence : « Une patinoire sur la scène du Grand Théâtre de Provence ! Voilà le premier défi du nouveau spectacle de la compagnie de hip-hop Trafic de Styles, qui revient à Aix après le succès de « Roméos et Juliette » en 2013 ! »

 « Petits crimes conjugaux«  [théâtre] à 17h au Théâtre d’Aix : une pièce d’Eric-Emmanuel Schmitt par la compagnie Interlude. « Gilles, amnésique, cherche à reconstituer son passé avec celle qui revendique être son épouse, et qui l’est, Lisa. Au fur et à mesure des discussions, celui qui a perdu la mémoire s’interroge lui et sa femme pour comprendre celui qu’il était, comment il se comportait, quels étaient ses loisirs et ses habitudes, ses défauts et ses qualités, quelle relation les unissait et comment, elle, sa femme, le considérait. Il veut également savoir ce qui a causé son amnésie. Petit à petit se dessine un couple, ayant traversé des hauts et des bas et qui cherche à se reconstruire. »

– « Barons perchés » [cirque – trampoline, danse, théâtre] à 19h30 à la salle du Bois de l’Aune dans le cadre de l’Entre-Deux Biennales des Arts du Cirque : « Bachir arpente les zones où se disputent ses fêlures et l’étrangeté du réel dans l’espace mental et pourtant concret de cette maison-cage. A-t-il seulement une ombre ? A-t-il un frère, s’invente-t-il un ami ? A-t-il basculé dans la folie ? A-t-il seulement rêvé ? Comme dans une nouvelle de Dostoïevski ou de Poe, c’est l’étrangeté de cette double présence qui sème le doute… On entre alors de plain-pied dans un imaginaire en suspens, fait du temps qui passe et de fraternité. » Gratuit sur réservation au 04 88 71 74 80.

à Marseille

– une soirée consacrée au cinéaste Pier Paolo Pasolini dès 17h au Cinéma Le Gyptis :

  • projection de »Théorème » (1969) à 17h : « 

    Un jeune homme d’une étrange beauté s’introduit dans une famille bourgeoise. Le père, la mère, le fils et la fille succombent à son charme… Étrange mélange entre provocation sexuelle et aspiration au divin, la poésie de Pier Paolo Pasolini trouve en l’année 1968 sa plus belle transposition à l’écran avec ce Théorème d’une grande ambiguïté. Il reçoit ainsi à la fois le Grand Prix de l’Office Catholique International du Cinéma, une condamnation du Vatican et un procès pour obscénité. »

  • conférence sur l’œuvre de Pasolini par Hervé Joubert-Laurencin, spécialiste en France de l’œuvre de Pasolini et auteur de « Pasolini, portrait du poète en cinéaste ».
  • projection de « Salò ou les 120 journées de Sodome » (1976) à 19h30 : « En 1943, dans la république fasciste fantoche de Salò, quatre riches notables enlèvent neuf jeunes garçons et neuf jeunes filles de la région pour les emprisonner dans un somptueux palais. Dans ce décor luxueux, les adolescents seront soumis aux plaisirs de leurs geôliers, à leur jouissance sadique de pouvoir exercer une domination totale sur ces jeunes corps, de décider de leurs souffrances, de leur survie ou de leur mort… » Interdit aux moins de 16 ans.

Marcel-2016

Alors, qu’avez-vous choisi ?

Pour le poisson, ce sera « Sur la glace » dimanche et fêtes d’anniversaire !

Publicités

2 réflexions sur “« Que faire ce week-end ? » #124

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s