« Que faire ce week-end ? » #122

En ce début de mois de Janvier, on peut penser que les structures culturelles se remettent encore des fêtes et reprennent tout doucement leur activité : en effet, peu de propositions pour ce week-end ! C’est devenu rare depuis 2013 pour être souligné ! Mais ça ne fait rien, l’agité du bocal vous suggère d’autres choses à faire pour ne pas tourner en rond : sortir se promener dans nos belles collines (si la pluie n’est pas de la partie !), visiter quelques expos ou même, puisque la météo semble se montrer plus gentille depuis quelques jours, vous pourrez dévaler vos premières (?) pistes de l’année, à ski, en snow ou même en luge ! Sinon, il vous reste l’option « je fouille dans les archives d’Un poisson nommé Marcel », vous trouverez forcément de quoi lire quelques heures 😉
QFCWE-122Légende de haut en bas et de gauche à droite : « Trissotin ou les femmes savantes » au Théâtre La Criée à Marseille, l’exposition de peintures de Pierre-Luc Bartoli au Pavillon Vendôme à Aix, « Le Cantique des Cantiques » au Grand Théâtre de Provence à Aix et l’exposition « Printnoiz » à la Friche Belle de Mai à Marseille.

Tout le week-end

à Aix-en-Provence

Toujours d’actualité :

Exposition « Portraits d’Aixois # 2 – Sophie Spiteri, remarquables et remarqués » à l’Office de Tourisme aux horaires d’ouverture :  « le style des portraits de Sophie Spitéri, c’est celui d’un journal de la presse quotidienne régionale, où il faut faire comprendre en une image, une seule, qui sont ces personnes et retransmettre leurs principaux traits de caractère. Ces photos ont un peu le rôle d’un documentaire, où compte aussi l’environnement du personnage. » Entrée libre. Jusqu’au 24 janvier.

Exposition de peinture Pierre-Luc Bartoli de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h au Musée du Pavillon de Vendôme (13 rue de la Molle / 32 rue Célony) : une sélection d’une vingtaine d’œuvres de l’artiste, dont certaines de grand format : les Nocturnes et les Ateliers. « Pierre-Luc Bartoli est un véritable peintre, qui triture la matière, empâtée, raclée, scarifiée, incisée, frottée, donnant ainsi une profondeur, une vibration et une évanescence. Les Ateliers sont des natures mortes dans lesquelles les tubes de couleurs prennent vie, telle la peinture sous les pinceaux de l’artiste. » Tarif : 3.50€. Jusqu’au 24 janvier.

Une visite au Site-Mémorial du Camp des Milles, que le poisson vous présentait ici, tous les jours de 10h à 19h (fermeture de la billetterie 18h) : un lieu de Mémoire et de Réflexion à visiter absolument au moins une fois.

– l’exposition temporaire au Caumont – Centre d’Art « Les collections du Prince de Liechtenstein » : Grands amateurs d’art depuis le XVIe siècle, les Princes de Liechtenstein présentent le meilleur de leur collection avec un ensemble d’œuvres du XIVe au XIXe siècle. Raphaël, Ruben, Van Dyck, Rembrandt, Vernet, … Jusqu’au 20 mars.

l’exposition permanente [44 œuvres monumentales de Vasarely] à la Fondation Vasarely tous les jours de 10h à 18h 

– vous pouvez également choisir de tester une ou plusieurs des bonnes adresses du poisson à Aix.

Toujours d’actualité :

l’exposition « Marcel Pagnol : de l’encrier au projecteur » de 10h à 12h et de 14h à 18h le vendredi, de 10h à 20h le samedi au centre d’art des Pénitents : « objets personnels, manuscrits, extraits de film, photos, toiles de FKDL inspirées de Marcel Pagnol, racontent la vie et l’univers intime d’un homme curieux et passionné. » Jusqu’au 30 janvier

à Marseille

Toujours d’actualité :

l’exposition « Star Wars : An Art Odyssey » à l’Espace Villeneuve Bargemon vendredi et dimanche de 12h à 18h et samedi de 11h à 19h : pour les fans de la saga ou les curieux, une cinquantaine d’artistes présente ses oeuvres, créées exprès pour l’expo. Vous trouverez, par exemple : un Yoda sur toile, une série d’illustrations « complètement originales toutes validées par Lucas Film et Disney », des « variantes plus inattendues comme un R2D2 sur bois, et un parcours en 3D de l’expo grâce à des lunettes Google « Cardboard » qui vous rapprocheront des étoiles. Un système de réalité augmentée insérée dans le casque d’un Stormtrooper, à vous de le trouver ! » (Source : Made in Marseille) En entrée libre. Jusqu’au 17 janvier.

les 2 expositions au Musée Regards de Provence tous les jours de 10h à 18h :

  • « Courbes & espaces » : 70 sculptures en bronze, marbre, aluminium et plâtre et des dessins stylisés et architecturés offrent un aperçu éloquent du travail de François Bouché sur le corps humain et ses multiples postures, sur sa volonté de donner une forme artistique à l’amour, au désir et à l’amitié, qu’ils soient ceux de la mère pour son enfant ou de l’homme pour la femme. Jusqu’au 16 mars.
    BON PLAN : Le Musée offre une visite gratuite tous les samedis à 10h30 (sur inscription 6 personnes minimum à 25 maximum).
  • « Vies silencieuses » : « la mise en scène de vies silencieuses ou natures immobiles devient un questionnement de la peinture dans l’histoire de l’art du XVIIème siècle jusqu’à l’art contemporain. Le Musée Regards de Provence retrace l’évolution de ce genre – bien moins académique qu’on ne le croit. Parcourant plus de trois siècles, la nature morte traverse le XXème siècle sous des formes diverses que font découvrir, sous de nouveaux aspects, la photographie, la sculpture ou les installations ». Jusqu’au 31 mars 2016.

l’exposition « Play – Design pour les martiens » au Château Borély de 10h à 18h : « premier volet de l’exposition « Play », les artistes invités y interrogeront les frontières entre art et design au travers des notions de jeu et d’expérimentation dans le processus créatif. » Jusqu’au 21 février 2016.

– la quinzaine au cinéma Le Gyptis (3 rue Loubon) « Interdit(s)«  : « une quinzaine pour montrer et parler de grands films censurés et explorer dans l’actualité la question des tabous et de la transgression ! » Rencontres et projections. Feuilletez le programme du Gyptis en ligneJusqu’au 26 janvier.

l’exposition « Printnoiz ! Activisme graphique » à la Friche Belle de Mai de 13h à 19h : proposée par Le Dernier Cri, résident de la Friche, cette exposition va de la gravure à la sérigraphie, autour de collectifs ou d’auteurs et regroupe les travaux de la majorité des artistes à l’aventure du graphzine des années 1970 à aujourd’hui. « Un panorama sur quarante ans d’édition indépendante et undergraphique rendu possible par les artistes et  collectionneurs de ces oeuvres. » C’est quoi un graphzine ? C’est un « ouvrage à contenu graphique qui dérive de la famille des fanzines (terme désignant les magazines de fanatiques, des journaux produits par des amateurs sur un sujet précis et destiné à une communauté). Les graphzines sont généralement dépourvus de textes et accordent une grande place à l’image. Ils se démarquent par leur aspect artisanal, réalisés entièrement par ses concepteurs de manière collégiale, à partir de papiers spéciaux et de techniques mixtes : photocopie, sérigraphie, risographie ou offset. » Tarifs 3€/2€. Possibilité de tarifs couplés avec les autres expos de la Friche.

au Puy Ste-Réparade

c’est toujours d’actualité :

– la promenade Art & Architecture au Château La Coste tous les jours de 10h à 19h, milieu des vignes (que le poisson n’a pas encore visitée…). Elle dure environ 2h. Il est recommandé de bien se chausser.

Hors département

à Tourves (dans le Var, à 40 minutes d’Aix)

– Le Musée des Gueules Rouges (que Marcel vous présentait ici) à Tourves pour découvrir l’histoire de l’exploitation minière de la bauxite dans le Var avec notamment la visite d’une galerie reconstituée. A une petite quarantaine de minutes d’Aix seulement. Ouvert de 10h à 13h et de 14h à 18h. Départ des visites guidées : 11h, 14h30, 15h30 et 16h30.

Un peu partout mais surtout ailleurs

piochez dans une des idées d’escapade de Marcel :

  • Le Colorado Provençal à Rustrel (84)
  • Le train à vapeur des Cévennes et la Bambouseraie d’Anduze (30)
  • L’Etang de Thau et ses alentours (34)
  • La Côte Vermeille (66)
  • Le Pays Cathare (11)
  • Carcassonne (11)
  • Les Châteaux de la Loire et le Zoo de Beauval (41 et 37)
  • Les Cinque Terre à 40kms de Gênes en Italie et Autour des Cinque Terre
  • Venise
  • Porquerolles hors saison
  • Le Lavandou et ses alentours

Vendredi 8

à Aix-en-Provence

« Le Cantique des Cantiques » [danse] à 20h30 au Grand Théâtre de Provence : le chorégraphe Abou Lagraa, dont le poisson avait beaucoup aimé sa création en 2013, revient à Aix avec ce vec ce travail sur le Cantique des cantiques, écriture profane dans un texte Sacré qui « témoigne des forces poétiques de notre passé fondateur et révèle à travers sa générosité les archaïsmes de notre temps. » Marcel n’est pas fan de ce texte mais la chorégraphie sera probablement très belle.

concert de à 20h30 à la Scène :

à Marseille

– à la Friche Belle de Mai :

  • Vernissage de l’exposition photo « Bal-El » à 18 : « Une série de photographies réalisée en Israël par Valentine Vermeil , une terre qu’elle aime à considérer comme « une gigantesque tour de Babel, avant que Dieu décide de brouiller les langues et de séparer les hommes. » Vernissage gratuit. Exposition du 9 janvier au 28 février.
  • « La Soucoupe et le perroquet » [théâtre] à 20h au Petit Plateau : « spectacle d’un jeune metteur en scène fraîchement sorti de l’École Régionale d’Acteurs de Cannes, Paul Pascot. Une pièce pour deux comédiens, inspirée d’un reportage « Strip-tease » datant de 1993. » Le pitch : « Ils sont Corinne et Didier. Lui, rêve de prendre de la hauteur. Elle, ne fait qu’essayer de l’aider et cherche souvent les bons mots. Mais il ne lui dit pas TOUT, vous savez. Ah non, il sait que ça pourrait être COMPROMETTANT pour l’avenir du PROJET. » Accessible à partir de 12 ans • Tarifs : 10 €, réduit 6 € • 04 95 04 95 95billetterie en ligne

Au Théâtre La Criée, à l’occasion de « Trissotin ou les femmes savantes » :

  • de 12h à 18h – Mezzanine Petit Théâtre, entrée libre : exposition de sept photographes amateurs de l’association Le Garage Photographie autour des coulisses de La Criée. A découvrir jusqu’au 17 janvier.
  • 19h – Petit Théâtre, entrée libre : « Salon Précieux – Le mystère des ruelles ou comment des femmes ont inventé la liberté » : « On peut tout reprocher aux précieuses sinon le manque de courage et d’esprit. A une époque ou le l’homme fait le dogme et le dogme fait loi, certaine d’entre elles utilisent la satyre pour saper les fondements des institutions majeures de l’époque. »
  • 20h – Grand Théâtre : Représentation de « Trissotin ou les femmes savantes », pièce de Molière mise en scène par Macha Makeïeff, la directrice du Théâtre.« Une comédie de génie, qui plonge au cœur d’une famille bourgeoise qui déraille : folie d’une mère toute puissante, filles sacrifiées, femmes hallucinées, stratagèmes, ruse et désarroi des hommes. La maison Chrysale est au bord de l’implosion !’

Samedi 9

à Aix-en-Provence

« Le Cantique des Cantiques » [danse] à 20h30 au Grand Théâtre de Provence : le chorégraphe Abou Lagraa, dont le poisson avait beaucoup aimé sa création en 2013, revient à Aix avec ce vec ce travail sur le Cantique des cantiques, écriture profane dans un texte Sacré qui « témoigne des forces poétiques de notre passé fondateur et révèle à travers sa générosité les archaïsmes de notre temps. » Marcel n’est pas fan de ce texte mais la chorégraphie sera probablement très belle.

à Aubagne

« In Pulse quartet » [concert – jazz] à 20h30 au Théâtre Commedia (Cours Maréchal Foch, Rue des Coquières) : « le percussionniste Xavier Desandre Navarre, batteur de jazz natif d’Aix en Provence, surnommé par ses pairs le Sorcier a sorti en 2014 le premier album dans lequel il est seul maître à bord, In Pulse, après plus de trente années passées à glaner diverses influences musicales à travers le monde. Pendant tout ce temps il a côtoyé les plus grands jazzmen au nombre desquels Gil Evans. Sa curiosité et son ouverture l’ont conduit à pratiquer un grand nombre d’instruments et de techniques différentes. Son concert devrait lui aussi être imprégné de toutes ces musiques venues d’Asie ou du Brésil. » Piano : Emil Spanyi Sax et flutes : Stéphane Guillaume Contrebasse : Stéphane Kerecki ou Bruno Rousselet Batterie et percussions : Xavier Desandre Navarre. Tarifs : 13 € – 9 €. Durée : 1 h 30

à Gardanne

« Les Samedis de la médiathèque » à 15h dans l’auditorium de la Médiathèque Nelson Mandela : tous les samedis après-midis, il y a quelque chose à voir, à écouter, quelqu’un à rencontrer dans l’auditorium : se retrouver autour d’un thème ou d’une question de société pour en débattre, regarder un film sur un écrivain ou un musicien, assister à une lecture ou à un mini concert, rencontrer une association, un auteur, en savoir plus sur un métier ou un savoir-faire… Ce samedi, rencontre avec Sarah Cournac, l’auteur, qui lira quelques extraits et échangera avec le public autour de son livre « La Dame de Grenade » qui a reçu, en 2012, le Prix d’honneur de l’Académie poétique et littéraire de Provence. Entrée libre.

à Marseille

 

– à la Friche Belle de Mai :

  • « La Soucoupe et le perroquet » [théâtre] à 20h au Petit Plateau : « spectacle d’un jeune metteur en scène fraîchement sorti de l’École Régionale d’Acteurs de Cannes, Paul Pascot. Une pièce pour deux comédiens, inspirée d’un reportage « Strip-tease » datant de 1993. » Le pitch : « Ils sont Corinne et Didier. Lui, rêve de prendre de la hauteur. Elle, ne fait qu’essayer de l’aider et cherche souvent les bons mots. Mais il ne lui dit pas TOUT, vous savez. Ah non, il sait que ça pourrait être COMPROMETTANT pour l’avenir du PROJET. » Accessible à partir de 12 ans • Tarifs : 10 €, réduit 6 € • 04 95 04 95 95billetterie en ligne
  • « Vivement samedi ! » : désormais, tous les samedis, « du sport, de l’art, des livres… à partager entre enfants & parents. Parce que faire ensemble, il n’y a rien de tel après une semaine à courir chacun de son côté ! ». + d’infos et inscriptions ici. Activités proposées :
    • Livres à partager (4/7 ans) : atelier parents-enfants autour de l’album jeunesse (dessin, découpage…), avec l’auteur ou l’illustrateur.
    • Olympiades (5/10 ans) et (8/16 ans) : petits concours sportifs à pratiquer en équipe adulte+enfant, au Playground.
    • Suivez le guide ! (7/12 ans) : visite guidée en famille d’une exposition, suivie d’un atelier créatif à faire entre petits et grands.
    • Pratiques numériques (8 ans et +) : apprendre à faire et créer par soi-même avec des outils numérique

 Au Théâtre La Criée, à l’occasion de « Trissotin ou les femmes savantes » :

  • 10h – MuCEM, entrée libre sur réservation auprès de la billetterie de la Criée – « Point de vue sur le MuCEM #2 » : visite privée avec Macha Makeïeff dans les collections du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.
  • 16h-18h – Petit Théâtre, entrée libre – « C’est Versailles pour les enfants » :  Grand bal masqué pour enfants de tous âges ! « L’occasion rêvée pour les enfants de porter leur costume de princes et princesses et de fêter en beauté cette nouvelle année. Au programme : rock ‘n ‘roll et musiques baroques par le DJ Lord Library et apprentissage de pas de danse par Béatrice Mille, danseuse au Ballet National de Marseille. »
  • 20h – Grand Théâtre : Représentation de « Trissotin ou les femmes savantes », pièce de Molière mise en scène par Macha Makeïeff, la directrice du Théâtre.« Une comédie de génie, qui plonge au cœur d’une famille bourgeoise qui déraille : folie d’une mère toute puissante, filles sacrifiées, femmes hallucinées, stratagèmes, ruse et désarroi des hommes. La maison Chrysale est au bord de l’implosion !’

« Je reviens me chercher » [one-man show de Smaïn] à 21h au Théâtre Toursky : « Le monde qui l’a vu naître est en voie de disparition, l’orphelin est papa, l’humoriste a ses humeurs. Bref, il se dit qu’il a assez de bouteille pour honorer l’existence en lui retirant ses bas et en revisitant ses hauts. Smaïn se penche sur le mystère d’une identité sectionnée. Il se raconte pour rechercher la trame d’une filiation perdue. » (…) Improvisations, sketchs, musique, chansons, l’artiste se cherche sur scène. Un rendez-vous drôle, caustique et tendre. » 27€ / 20€

Dimanche 10

à Marseille

« Trissotin ou les femmes savantes », pièce de Molière mise en scène par Macha Makeïeff, la directrice du Théâtre, à 15h au Théâtre de la Criée : Représentation de « Une comédie de génie, qui plonge au cœur d’une famille bourgeoise qui déraille : folie d’une mère toute puissante, filles sacrifiées, femmes hallucinées, stratagèmes, ruse et désarroi des hommes. La maison Chrysale est au bord de l’implosion !’

Marcel-2016

Publicités

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s