« Que faire ce week-end ? » #108

Le poisson vous avait prévenus il y a quelques temps : ce week-end, vous/nous ne saurons plus où donner de la tête ! Entre les Journées européennes du Patrimoine qui s’annoncent riches et chargées, les fêtes d’ouvertures de saison de théâtres, la Fête du Vent, et autres joyeux événements…. il nous faudra le lundi (et mardi ?) de repos pour nous en remettre (allez expliquer ça à votre patron – ha ha) ! Ce sera également les derniers jours des projections en plein air par Tilt et des soirées On Air à la Friche, synonymes de la fin de l’été ! Place à l’Automne !

imageLégende de haut en bas et de gauche à droite : »Redball project » au Mucem à Marseille, « Mise à feu » au Théâtre La Criée, Les Journées du Patrimoine et la « Rue du rock » à Marseille.

Tout le week-end

Partout en France (et en Europe !)

« Les Journées européennes du Patrimoine » : certaines structures (qui ne jouent pas vraiment le jeu, avouons-le) se contenteront d’offrir la gratuité des visites tandis que d’autres (plus créatives et dynamiques) proposent des événements spécialement conçus pour l’occasion. Impossible de tout lister tant l’offre est riche. Le poisson Marcel vous conseille de rechercher ce qu’il vous intéresse sur le site consacré à cette manifestation qui recense, géographiquement ou par thématique, tout ce qui sera proposé.

Les coups de cœur (tout de même) dont les détails sont à retrouver dans les jours :

  • « le RedBall Project » samedi de 11h à 19h au MuCem à Marseille
  • la « Mise à feu » – Ouverture de saison de la Criée à Marseille
  • les visites du nouveau Quartier Culturel à Aix
  • visites guides du Pavillon Noir à Aix

à Aix-en-Provence

Visites guidées de 10h à 12h du Pavillon Noir dans le cadre des Journées du patrimoine : Des visites tout public qui donnent l’occasion de lever le voile sur une architecture singulière, de revenir sur le parcours du Ballet Preljocaj et de découvrir le fonctionnement dʼun Centre Chorégraphique National.

– Rétrospective Quentin Tarantino à l‘Institut de l’Image, jusqu’au 6 octobre.

Toujours d’actualité :

l’expo « Icônes américaines » au Musée Granet de 10h à 19h : Chefs-d’œuvre du San Francisco Museum of Modern Art et de la collection Fisher. Des grands noms (Andy Warhol, Sol LeWitt, Alexander Calder, Cy Twombly, Roy Lichtenstein, Chuck Close) y sont exposés. Jusqu’au 18 octobre.

derniers jours de l’exposition « Canaletto – Rome, Londres, Venise – Le triomphe de la Lumière » de 10h à 19h à l’Hôtel de Caumont (3, rue Joseph Cabassol) : Marcel vous donne son avis ici. Tarifs : 11€ et 8€. Gratuit pour les enfants de moins de 7 ans. Arrêt dimanche.

Une visite au Site-Mémorial du Camp des Milles, que le poisson vous présentait ici, tous les jours de 10h à 19h (fermeture de la billetterie 18h) : un lieu de Mémoire et de Réflexion.

à la Fondation Vasarely tous les jours de 10h à 18h : 

  • derniers jours de « L’Œil Phénomène », arrêt dimanche : cette exposition « art et science témoigne de la permanence de la recherche sur la transmission de la sensation visuelle (…). Passionnés de la lumière en mouvement, des illusions d’optique, les artistes du GRAV créent des œuvres qui enchantent et troublent la perception et qui sont l’aboutissement de recherches artistiques alliant science et technique »
  • l’exposition permanente, 44 oeuvres monumentales de Vasarely.

– vous pouvez également choisir de tester une ou plusieurs des bonnes adresses du poisson à Aix.

à Aubagne

-l’exposition « De Scappino à Scapin… La Commedia dell’arte » de 10h à 12h et de 14h à 18h à la Cité de l’Art Santonnier, Thérèse Neveu (4, cour de Clastre) : « L’Italie étant à l’honneur pour cette édition 2015 d’ARGILLA, la Cité de l’Art santonnier a le plaisir de présenter des figurines des personnages de la Commedia dell’arte, qui incarnent ce courant culturel qui a fortement influencé des écrivains illustres tels que Molière, Corneille ou Marivaux… Et c’est ainsi que Scapino devint Scapin… » Une exposition organisée par Les Ateliers Thérèse Neveu. Jusqu’au 1er novembre.

à Arles Toujours d’actualité :

derniers jours des « Rencontres de la Photographie » dans des dizaines de lieux de la ville : c’est LE rendez-vous des amateurs de la Photo. Plus de 60 expositions ! Arrêt dimanche. Le poisson vous conseille l’exposition « Oser la photographie » qu’il a visitée au Musée Réattu et dont il essaiera de vous parler prochainement (oui, il sait, cela fait des semaines voire un mois qu’il vous dit ça… :-\ Le temps passe trop vite !).

Aux Baux-de-Provence

Les spectacles Son&Lumières « Michel-Ange, Léonard de Vinci et Raphaël, les géants de la Renaissance » et « Le voyage imaginaire » aux Carrières de Lumières (route de Maillane) de 9h30 à 19h30 (dernière entrée 1h avant la fermeture) : le spectacle « Michel-Ange, Léonard de Vinci et Raphaël, les géants de la Renaissance » (durée 40 minutes) est consacré aux chefs-d’oeuvre de ces artistes de la Renaissance italienne et « Le voyage imaginaire » (durée 8 minutes) à l’exploration des éléments naturels sur les traces de Jules Vernes. Durée 8 minutes. Jusqu’au 3 janvier.

à Marseille

– 30ème édition de « La fête du Vent » de 10h à 18h sur les plages du Prado ou « Festival international du cerf-volant » :

  • ateliers gratuits de fabrication de cerfs-volants pour les enfants samedi de 14h à 18h et dimanche de 10h à 12h et de 13h à 18h.
  • 140 cerfs-volistes et artistes du vent nationaux et internationaux à découvrir.
  • « Les envols de cerfs-volants » : Exhibitions de monofils et grosses structures, ballets aériens de pilotables en équipe, combats de cerfs-volants, lâcher de bonbons.
  • « Les jardins d’Eole » : éoliennes, harpes musicales, sculptures du vent et de l’eau, land-art, art-éoliste, carpes au vent…
  • « Village de la Fête du Vent » : expositions de peinture sur cerf-volant de Roberto Iacono (plasticien) et de cerfs-volants artistiques de création de Claude Comallonga et Thérèse Uguen.
    Ateliers et expositions du Consulat Général du Japon à Marseille, de l’association Amitié Provence-Chine et du Centre culturel indien Tagore. Ateliers et stands de cerfs-volants du Cambodge, Chine, Indonésie, Inde, Italie, Japon, Malaisie, Taïwan et Tibet.

Rappels des semaines précédentes :

La quinzaine thématique « La Quinzaine de la Quinzaine » au cinéma Gyptis (3 rue Loubon): « Le Gyptis vous propose une sélection des meilleurs films de la Quinzaine des réalisateurs du dernier festival de Cannes ! » Jusqu’au 22 septembre.

-les expositions à la Friche Belle de Mai de 13h à 19h (3€ chacune (ou 5€ le pass) :

  • The Future is Now! : « Une sélection d’œuvres de la collection du MMCA – Musée National d’Art Moderne et Contemporain de Séoul qui porte une réflexion sur les “futurs” à travers le prisme des arts multimédia, de la création du musée coréen en 1987 jusqu’à nos jours. Plus de quarante vidéos et installations numériques sont ainsi présentées, depuis les premiers travaux de Nam June Paik – considéré comme le premier artiste du mouvement d’art vidéo au monde. » Jusqu’au 27 septembre.
  • Draw me your song ! [documents d’artistes] : « Quand les pratiques de la musique et du dessin nourrissent des formes singulières. » L’exposition prend pour objet l’axe de recherche de la revue et tente de le mettre en question à partir d’une sélection d’artistes présents dans les différents fonds documents d’artistes en région Bretagne, Rhône-Alpes, Aquitaine et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Jusqu’au 27 septembre.
  • Écho Système, une exposition monographique de Gilles Barbier : « Entre sculpture, dessins, installations, l’oeuvre de Gilles Barbier est protéiforme : pions – personnages en résine de petite taille réalisés à son image – illustrant la multiplicité de son être, séries “Habiter la peinture” ou “Habiter la viande” qui intègrent des architectures anachroniques tantôt dans des oeuvres picturales classiques, tantôt dans des chairs animales, “lapsus” où la pensée de l’artiste s’incarne dans des bulles à la manière d’une bande dessinée… ironique, fantasmatique, politique, faisant feu de tout bois pour mettre à nu le désir enfoui, le travail mené par Gilles Barbier est imprévisible et inclassable. » Jusqu’au 3 janvier.

l’exposition « Futurs » de 10h à 18h à la Vieille Charité jusqu’au 27 septembre : le poisson n’a pas encore eu l’occasion d’aller découvrir cette exposition mais il est pourtant bien tenté. Les artistes présentés donnent l’eau à la bouche : Matisse, Léger, Miró, Calder, Kandinsky, Ernst, Raysse, Erró…Visites commentées les samedis et dimanche à 11h et 15h.

l’exposition « Aux tableaux » de 11h à 20h dans l’ancienne école catholique Saint-Thomas d’Aquin (23 Rue Dieudé, 6ème arrondissement) : 40 artistes internationaux sur 2500 m2 dans un bâtiment du XVIIIème siècle figurant sur la liste des monuments historiques depuis 2013. Le concept ? L’association Juxtapoz a sélectionné des artistes qui, lors d’une résidence artistique, ont créé des oeuvres éphémères directement sur (ou dans) les murs, que ce soit de salles de classe, des cours extérieures ou du préau. Pour en savoir plus, le poisson vous conseille de lire, entre autres, l’article de ses collègues-blogueuses Et Baam. Entrée : 2€ d’adhésion (pour accès illimité au site). Jusqu’au 10 octobre.

– l’exposition photos « Soon is June » du collectif SOON de 19h30 à 2h au Cercle Rouge (41 Rue Adolphe Thiers, 1er arrondissement) : une sélection de photographies en noir et blanc issues des travaux personnels des membres de Soon (dont certains faisaient partie du projet Treize et de l’Expolaroid Marseille).

au Puy Ste-Réparade

c’est toujours d’actualité :

– au Château La Coste tous les jours de 10h à 19h :
  • la promenade Art & Architecture au milieu des vignes (que le poisson n’a pas encore visitée mais cela ne saurait tarder…). Elle dure environ 2h. Il est recommandé de bien se chausser.
  • la nouvelle exposition temporaire « Different Places » : une exposition de peintures-clés du travail de Sean Scully. « Ces compositions abstraites sont créées à partir d’une histoire, d’un moment de vie et attachées à un lieu particulier. » Les peintures sont exposées dans l’ancien chai à barrique reconverti en nouvel espace galerie. 5€. Entrée inclue dans le billet Art & Architecture.

Hors département 13

à Avignon

 « Les Luminessences » à 21h15 et 22h15 dans la cour du Palais des Papes : un magnifique spectacle son et lumières en 3D que l’agité du bocal a vu en 2013 et qu’il avait beaucoup aimé. Nelly de Pincée de fantaisie en a d’ailleurs parlé récemment sur son blog. Séance en anglais le vendredi, en français le samedi et le dimanche. 10€ l’entrée, gratuite pour les moins de 8 ans et tarif réduit de 8€ sous certaines conditions. Jusqu’au 3 octobre.

à Tourves (dans le Var, à 40 minutes d’Aix)

– Le Musée des Gueules Rouges (que Marcel vous présentait ici) à Tourves pour découvrir l’histoire de l’exploitation minière de la bauxite dans le Var avec notamment la visite d’une galerie reconstituée. A une petite quarantaine de minutes d’Aix seulement. Ouvert de 10h à 13h et de 14h à 18h. Départ des visites guidées : 11h, 14h30, 15h30 et 16h30.

Vendredi 18

à Aix-en-Provence

– « Coûte que coûte » [danse] au Pavillon Noir : ce spectacle a l’air bien déjanté d’après l’agité du bocal. Roser Montlló Guberna est une ex-danseuse d’Angelin Preljocaj et Brigitte Seth, une comédienne et metteuse en scène qui ont créé la Cie Toujours après minuit sur le principe de l’interdisciplinarité. Principe qui s’applique aussi à leurs dialogues en français, en espagnol et en catalan. « Maniant de main de maître la drôlerie et l’absurde, elles livrent avec Coûte que coûte leur version du bonheur et s’interrogent : le bonheur à tout crin est-il possible ? Qu’est-ce que le bonheur ? A-t-il une couleur, des habits particuliers, une danse ? La danse du bonheur ? Leur quête philosophique a des allures de performance dialoguée et dansée avec l’humour comme arme de séduction, et le corps comme matière à dire l’indicible et exprimer la dualité : l’élévation et la chute, la tension et l’évanouissement, le bouillonnement et l’immobilisme… »

Ce spectacle est la deuxième partie de la soirée Anciens danseurs du Ballet dont la première partie est assurée par Katia Medici et sa pièce « La Castiglione, chute d’une comtesse ». Du coup, Marcel ne sait pas s’il y aura un entracte et pense qu’il faudra découvrir la première partie pour assister à la deuxième (vous le suivez ?). Vous serez peut-être agréablement surpris 😉

« Retour à Berratham » [danse / Ballet Preljocaj] à 20h30 au Grand Théâtre de Provence : la nouvelle création de Preljocaj à mi-chemin entre le Théâtre et la Danse.

« Les Multi-Tâches » [spectacle] à 21h au Piccolo Théâtre : « Syl  &  Jess, deux envoyés ministériels, débarquent sur scène avec une mission de haute importance nationale: redresser les Arts du Spectacle Vivant ! Et ceci avec une brillante démonstration de toutes les formes d’Arts…que le public a lui-même choisies ! Cirque, Théâtre, danse, Magie, Chanson Française, Jonglage…Ils possèdent tous les talents ! Et avant tout celui de vous faire rire… Car nos deux agents ne sont peut-être pas aussi  habiles qu’ils le prétendent… »

à Carry le Rouet

– le festival « Un piano à la mer » sur la plage du Cap Rousset à partir de 20h : 

  • à 20h et 22h – PIANOCKTAIL / JONATHAN SOUCASSE : « Pianiste, arrangeur, compositeur, Jonathan Soucasse se démarque par son aisance à créer des liens entre le jazz, le classique, les musiques actuelles et l’improvisation. A travers ses compositions et arrangements soignés, il développe un univers qui lui est propre : énergique, sensible, puissant, communicatif. »
  • à 20h30 – PIANO FLOTTANT / DUO HENRI FLORENS – NAII : « une rencontre entre pianiste virtuose et chanteuse de charme où se côtoient Léon Russell et Bill Evans, Ray Charles et Chet Baker, Nina Simone et John Coltrane, Sarah Vaughan et Amy Winehouse… Un duo naturel, étonnant de feeling et de fraîcheur. »

Infos billetterie : 10€ par soirée (prix fixe). Prix spécial, samedi 5 septembre, plage des minots (après-midi + soirée)  : 15€ (Il est toutefois possible de réserver une prévente pour l’après-midi où la soirée à un prix fixe de 10€). Clôture des préventes à 11h le jour du festival. Réservations sur le site internet.

à Marseille

« Extremalism » [danse] à 20h au Théâtre La Criée par le Ballet National de Marseille : « L’espoir d’une renaissance, qui s’imposerait par la force des corps » : Entre urgence et maîtrise, les nouveaux directeurs du Ballet National de Marseille signent une pièce manifeste, où l’engagement physique de trente danseurs confine à la mobilisation politique. »

– Projection en plein air de « Justin de Marseille » de Maurice Tourneur à 20h15 sur la place Villeneuve Bargemon (2ème) dans le cadre du 20ème Ciné-Plein Air Marseille organisé par Tilt.

Soirée « ON Air » de 19h à 23h la Friche Belle de Mai : le Cabaret Aléatoire invite pour la première fois le R2 et le Zig Zag Club sur le Toit-Terrasse de la Friche à l’occasion de la clôture des soirées ON AIR. Au programme : Jack de Marseille et Tibo’z.

Samedi 19

à Aix-en-Provence

Visite « Une visite du XXIème siècle pour découvrir le patrimoine d’Aix visible et invisible » par Frédéric Paul du Visible est invisible à 10h, 14h et 16h : dans le cadre des journées européennes du Patrimoine, le guide-confériencier propose gratuitement ce parcours spécialement conçu pour l’occasion. « Ce parcours permettra de déambuler dans le quartier Sextius Mirabeau autour des bâtiments d’architectes que sont le Grand Théâtre de Provence, le Pavillon Noir et le nouveau Conservatoire Darius Milhaud et d’apprécier comment ces bâtiments s’intègrent dans leur environnement et les messages cachés par les architectes. Il permettra aussi de se poser la question de la notion de patrimoine et de voir comment les technologies du XXIème siècle ouvrent un nouveau regard sur le patrimoine ancien. » Visites limitées à 20 personnes par session. La réservation est chaudement recommandée par mail à levisibleestinvisible@gmail.com ou par téléphone au 06 29 67 62 81. Visite en concertation avec la direction des musées et du patrimoine de la ville d’Aix, les équipes de direction du Grand Théâtre de Provence et du Conservatoire Darius Milhaud, avec la collaboration de la société DroneCast et avec le soutien de l’Office de Tourisme d’Aix-en-Provence et du Pays d’Aix.

Fête d’anniversaire pour les 30 ans du Ballet Preljocaj à partir de 18h30 sur le Parvis du Pavillon Noir : le poisson vous en avait parlé lors de la présentation de saison. Au programme : cours de danse géant sur les barres, présentation du projet « Paysage(s) » entre danseurs amateurs à 19h, DJ pour danser comme des petits fous et grande soirée surprise au Grand Théâtre de Provence (sur invitation – pour laquelle il n’y a plus de place – snif).

Concert du Quartet – Swing Bar de 19h30 à 22h au Café Lounge Caumont, à l’intérieur de l’Hôtel de Caumont.

« Retour à Berratham » [danse / Ballet Preljocaj] à 20h30 au Grand Théâtre de Provence : la nouvelle création de Preljocaj à mi-chemin entre le Théâtre et la Danse.

« Les Multi-Tâches » [spectacle] à 21h au Piccolo Théâtre : « Syl  &  Jess, deux envoyés ministériels, débarquent sur scène avec une mission de haute importance nationale: redresser les Arts du Spectacle Vivant ! Et ceci avec une brillante démonstration de toutes les formes d’Arts…que le public a lui-même choisies ! Cirque, Théâtre, danse, Magie, Chanson Française, Jonglage…Ils possèdent tous les talents ! Et avant tout celui de vous faire rire… Car nos deux agents ne sont peut-être pas aussi  habiles qu’ils le prétendent… »

à Carry le Rouet

– le festival « Un piano à la mer » sur la plage des Catalans à partir de 20h : 

  • à 20h et 22h – PIANOCKTAIL / PIANO SOUS-MARIN / ISABELLE DESMERO – MARIE GOTTRAND : « Isabelle Desmero, comédienne-chanteuse tout terrain, comme elle se définit elle-même, et Marie Gottrand, pianiste accompagnatrice de divas, proposeront un duo savoureux et éclectique, plein de surprises et de fantaisies, comme les cocktails qui résulteront de leurs prouesses… »
  • à 20h30 – PIANO FLOTTANT / FRED KODIAK – MARTIAL PAOLI : « chanteuse magicienne, Fred Kodiak utilise ses talents de comédienne pour passer d’une diva à l’autre, quelques fois perchée à 3m de haut dans sa longue robe rouge, elle redescend chanteuse de cabaret et se promène dans un répertoire allant du jazz à la chanson française. Pour cette seconde soirée sur la plage du Cap-Rousset, Fred Kodiak et Martial Paoli nous propose un récital sur l’eau aux multiples couleurs musicales. Ils navigueront ensemble le temps du spectacle pour embarquer le public dans un voyage musical ; flânant des cabarets berlinois aux caves à jazz new-yorkaises en passant par les cafés-concert parisiens. »

Infos billetterie : 10€ par soirée (prix fixe). Prix spécial, samedi 5 septembre, plage des minots (après-midi + soirée)  : 15€ (Il est toutefois possible de réserver une prévente pour l’après-midi où la soirée à un prix fixe de 10€). Clôture des préventes à 11h le jour du festival. Réservations sur le site internet.

à Marseille

« Mise à feu » – Ouverture de saison – au Théâtre La Criée dès 11h : visites, ateliers, performances, tout est gratuit.

« le RedBall Project » samedi de 11h à 19h au MuCem dans le cadre du festival « Travellings » : la fameuse grosse boule rouge investit le MuCem. A vos appareils photos !

« La rue du Rock » de 14h à 21h rue Consolat : « Reliant le Palais Longchamp et la fontaine des Réformés, la Rue Consolat serpente joyeusement en parallèle au tramway, parsemée de salles de concerts, d’ateliers d’artistes et d’associations musicales. Pour sa troisième édition, la « Rue du Rock » investit cette rue rendue piétonne pour l’occasion, pour une journée de fête. Au programme, 20 groupes locaux, de toutes obédiences rock (du folk le plus onirique à la noise la plus oppressante en passant par du punk et de la pop) dans 8 lieux, que ce soit dans leurs locaux ou dans la rue. » (source : Francenetinfos.com)

au Théâtre Joliette-Minoterie :

  • visites toutes les heures du Théâtre de 10h à 16h à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine et un parcours autour de l’exposition des tableaux de Susanne Strassmann au sein des structures du J5/ArchiCulturel. Renseignements au 04 91 90 74 28
  • Ouverture de saison du Théâtre Joliette-Minoterie à partir de 17h :
    • 17H – RENCONTRE AVEC LES ARTISTES DE LA SAISON
    • 19H – SPECTACLE « NOS PETITS ZOMMES PROVIDENTIELS » : Une perfo-conférence mordante et musicale menée par le compositeur Jacques Rebotier – Cie voQue (compagnie en longue résidence) avec le percussionniste Gérard Siracusa.
    • 20H30 – GRAND BAL SUR LE PARVIS DU THEATRE : « Le Bal de Grenade » une proposition festive de Josette Baïz et de la Cie Grenade pour se laisser guider et s’approprier un langage métissé passant des entrechats aux phases hip-hop !

La rencontre et le bal sont en entrée libre / Tarif unique « Nos petits zommes providentiels » 14 euros / Invitation pour les détenteurs du Passeport Joliette / 04 91 90 74 28 – resa@theatrejoliette.fr

– « Extremalism » [danse] à 20h au Théâtre La Criée par le Ballet National de Marseille : « L’espoir d’une renaissance, qui s’imposerait par la force des corps » : Entre urgence et maîtrise, les nouveaux directeurs du Ballet National de Marseille signent une pièce manifeste, où l’engagement physique de trente danseurs confine à la mobilisation politique. »

– Projection en plein air de « L’Histoire du chameau qui pleure » de Byambasuren Davaa et Luigi Falorni à 20h15 au parc Longchamp (4e) dans le cadre du 20ème Ciné-Plein Air Marseille organisé par Tilt.

dernière Soirée « ON Air » de la saison de 19h à 23h à la Friche Belle de Mai : Radio Grenouille invite l’une des formations pop les plus emblématiques de Marseille, Aline, à présenter son nouvel album sur le toit-terrasse. Le groupe sera précédé de L’Amateur (Bordello / Midi Festival) et de Mr OaT (Radio Grenouille).

Toujours d’actualité :

l’exposition « Cinérama – Marc Bauer » au FRAC de 12h à 19h. Jusqu’au 31 octobre.

Dimanche 20

à Aix-en-Provence

Visite « Une visite du XXIème siècle pour découvrir le patrimoine d’Aix visible et invisible » par Frédéric Paul du Visible est invisible à 10h, 14h et 16h : dans le cadre des journées européennes du Patrimoine, le guide-confériencier propose gratuitement ce parcours spécialement conçu pour l’occasion. « Ce parcours permettra de déambuler dans le quartier Sextius Mirabeau autour des bâtiments d’architectes que sont le Grand Théâtre de Provence, le Pavillon Noir et le nouveau Conservatoire Darius Milhaud et d’apprécier comment ces bâtiments s’intègrent dans leur environnement et les messages cachés par les architectes. Il permettra aussi de se poser la question de la notion de patrimoine et de voir comment les technologies du XXIème siècle ouvrent un nouveau regard sur le patrimoine ancien. » Visites limitées à 20 personnes par session. La réservation est chaudement recommandée par mail à levisibleestinvisible@gmail.com ou par téléphone au 06 29 67 62 81.

ichtus-bleu-oeilAlors, qu’avez-vous prévu ?

Le poisson Marcel participera à une visite d’Aix et il essaiera d’aller voir la balle rouge au MuCem puis le cours de danse géant sur le Pavillon Noir. Et probablement d’autres choses non décidées encore… 😉

Bon week-end (chargé ?) à vous !

Publicités

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s