« Que faire ce week-end ? » #95

Un week-end très dense en propositions de sorties et culturelles ! Qui a dit qu’il ne se passait rien en dehors de Paris ?! La période des festivals commencent pour le plus grand bonheur du poisson ! Danse & Arts Multiples, Art Lyrique, Électro, Art Contemporain, Métal (il en faut pour tous les goûts !), Street Art, Sports de Glisse, Culture africaine, … vous aurez le choix encore ce week-end (entre 2 plongeons ?) ! Comme toujours, les coups de cœur du poisson sont illustrés dans le visuel ci-dessous.

imageLégende de haut en bas et de gauche à droite : Le Urban Spring Session à l’Hôtel de Gallifet à Aix, le 20ème Festival de Marseille (à Marseille, donc !); « 48h Chrono spécial Berlin » à la Friche Belle de Mai à Marseille et « Aix en Juin » à Aix-en-Provence.

Tout le week-end

à Aix-en-Provence

« Aix en Juin » dans plusieurs lieux de la ville : Marcel vous en parlait déjà dans son article consacré aux bons plans du Festival d’Aix 2015. Il s’agit de nombreuses manifestations gratuites ou à petits prix (master-classes, concerts, rencontres, répétitions publiques, etc…) dont il serait dommage de ne pas en profiter ! Tout le programme se consulte ici.

Cycle « Nous sommes toujours vivants : Centenaire du Génocide des Arméniens » à l’Institut de l’Image jusqu’au 16 juin : « un cycle de films composé de fictions et de documentaires d’horizons divers, des chefs-d’œuvre désormais classiques de Paradjanov et de Pelechian, qui témoignent de la richesse contemporaine de la culture arménienne, aux films de Robert Guédiguian, Serge Avédikian, ou Jacques Kébadian, qui permettent de poser les termes d’un débat indispensable et de porter à la réflexion de chacun cette histoire universelle. »

Week-end « Urban Spring Session » à l’Hôtel de Gallifet (un lieu magnifique au 52 rue Cardinale) : l’Hôtel de Gallifet, c’est le centre d’Art qui monte, qui monte… face au Monstre Hôtel de Caumont ! Il est de plus en plus dynamique et propose une programmation régulière. Ce week-end, performances live à l’intérieur et à l’extérieur de la demeure autour du Street Art. « Du 12 au 14 Juin 2015, le centre d’art se transforme un véritable musée à ciel ouvert. Sur fond sonore Hip Hop, dans un univers chill et décontracté, les visiteurs sont invités à s’immerger dans l’ambiance des lieux afin d’assister aux différentes animations proposées ». Tout le programme ici.

– « Plumes de Stars » à la Faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-Marseille Université (3 avenue Robert Schuman) : bien que cela ne soit pas la tasse de thé de Marcel et comme il en faut pour tous les goûts de se lecteurs, c’est une « manifestation culturelle, dédiée aux ouvrages écrits par des célébrités (comédiens, chanteurs, sportifs, animateurs, humoristes…) ». Rencontres et dédicaces (sur réservation) au programme.

Rappels des semaines précédentes :

Une visite au Site-Mémorial du Camp des Milles, que le poisson vous présentait ici, tous les jours de 10h à 19h (fermeture de la billetterie 18h) : un lieu de Mémoire et de Réflexion.

l’exposition « Vasarely plasticien : 1966 – 1976; Un projet de Fondation » de 10h à 18h à la Fondation Vasarely : l’exposition s’intéresse au centre architectonique : plans, maquettes et études originales de Victor Vasarely. « L’année 1973 marque le début des travaux, Victor Vasarely sera le concepteur artistique et s’entourera de l’architecte en chef des monuments historiques adjoint à l’inspection générale, Jean Sonnier, ainsi que de l’architecte de l’école des beaux arts d’Aix-en- Provence, Claude Pradel Lebar. Le bâtiment de la Fondation témoigne de la recherche fondamentale, expérimentale et universelle de l’artiste. »

– vous pouvez également choisir de tester une ou plusieurs de ses bonnes adresses du poisson à Aix.

à Marseille

– le week-end 48h Chrono spécial Berlin à la Friche Belle de Mai : pendant 48h, la Friche se met à l’heure berlinoise avec une programmation en continu (vidéos d’artistes, performances dans des lieux inédits, expos du moment, plateaux radios, ateliers – ping-pong, yoga -, …etc.) et des rendez-vous ponctuels (spectacles, cabaret, performances, balades singulières, concerts, brunch sur le toit-terrasse, diner de minuit dans une salle de spectacle, karaoké-danse, nuit de clubbing…). La plupart des spectacles sont gratuits mais il est conseillé de réserver en ligne sur le site internet. Toute la programmation ici.

« Africa Fête » dans plusieurs lieux de la ville : « A travers une ciné-conférence citoyenne, une série de concerts éclectiques de qualité ainsi qu’un village associatif festif et militant, le cœur de la cité phocéenne vibrera 3 jours durant aux rythmes chaloupés des sonorités africaines. » Plus d’infos ici.

le 2ème « Watsa Festival » sur les plages du Prado : « Le WATSA Festival est un évènement unique en son genre qui mélange sport, musique et street art. Gratuit le jour, les spectateurs pourront s’initier à différents sports tels que le kayak, la moto cross, le stand up paddle, l’escalade, le BMX et la slackline. La nuit étant quant à elle réservée à la musique. »

L’Édition Festival dans plusieurs lieux marseillais (Cercle des Nageurs, RoofTop R2, Théâtre Silvain, croisière du bateau (!)) avec plein d’artistes d’horizons différents dont Neneh Cherry et Ibeyi samedi. Tout le programme ici.

Rappels des semaines précédentes :

Le 7ème Printemps de l’Art contemporain : Pendant plus d’un mois et sous forme festivalière, le PAC, organisé par Marseille expos, présente « une grande diversité d’expositions et d’événements dans toute la ville de Marseille. Une programmation associée élargie cette offre culturelle intense. Pour la 7e édition en 2015, les membres de Marseille expos innovent et invitent une commissaire d’exposition. Caroline Hancock imagine la programmation autour d’un sujet commun : la carte postale photographique, inventée à Marseille. » Expositions du 14 mai au 21 juin.

-> le programme complet ici.

– Le cycle « J’ai des visions ! » jusqu’au 23 Juin au Gyptis : « thématique délirante, hallucinante, des voyages dans l’imagination débridée de créateurs fous ». Tout le programme se consulte ici.

– L’exposition « Pop Art Design » que Marcel vous présentait ici au Château Borély de 10h à 18h.

à Peynier (ben oui, ça bouge dans les petits villages aussi !)

– le festival South Metal Fest [Métal] à la base de loisirs La Garenne : pour la première édition, l’accent est mis sur une programmation 100% française. Le poisson n’y connaît rien en Métal mais il vous donne quand même les noms des groupes s’il y a des connaisseurs par ici : Dagoba et Eths, des groupes régionaux tels que A.c.o.D, Heart Attack, Heavy Duty, Crowling et les tous jeunes Colorblind mais aussi Zuul Fx, Kopper8 et Witches. « Le South Metal Fest c’est 1 scène, 10 groupes, des food trucks, des buvettes, du merchandising. Le tout avec une vue magnifique sur la Sainte Victoire. »

Dans le Var (parce que ce n’est pas si loin que ça et puis parce que ça fait découvrir de nouvelles choses et se promener) : 

– Le Musée des Gueules Rouges (que Marcel vous présentait ici) à Tourves pour découvrir l’histoire de l’exploitation minière de la bauxite dans le Var avec notamment la visite d’une galerie reconstituée. A une petite quarantaine de minutes d’Aix seulement. Ouvert de 10h à 13h et de 14h à 18h. Départ des visites guidées : 11h, 14h30, 15h30 et 16h30.

Vendredi 12

à Aix-en-Provence

– Le Quartier Jas de Bouffan fête ses 40 ans de Mai à Août. La célébration officielle aura lieu ce vendredi à partir de 19h au Château de l’Horloge. On ne sait pas trop ce qu’il va s’y passer mais bon, si vous êtes dans le coin et que vous ne savez pas quoi faire, allez faire les curieux et revenez par ici nous dire de quoi il s’agissait 😉

Concert rock à partir de 19h à la Scène (270 rue Famille Laurens) : avec un groupe que l’on nous promet « explosif pour des reprises de grands standards ! » : Becker Street.

Un film, un buffet et un ciné concert aux couleurs arméniennes à l’Institut de l’Image  :

  • A 18h, « Sayat Nova » (URSS, 1969) de Serguei Paradjanov : « De l’enfance aux derniers instants du poète arménien Sayat Nova. La vie, l’amour, les angoisses spirituelles, la mort de cet artiste du XVIIIe siècle, évoquées en 12 chapitres… » suivi par un buffet arménien et musical.
  • A 20h30, Ciné concert « Grass » (USA, 1925) de Merian C. Cooper & Ernest B. Schoedsack. Musiciens : Joan Melchior Claret – Guitare / Pascal Thorel – Violon : « Trois journalistes, dont les futurs réalisateurs de King Kong, vont à la rencontre d’un peuple kurde oublié, les Bakhtiar. Ils l’accompagnent alors dans sa grande migration vers des pâturages plus verts de la Perse. La traversée mouvementée d’un large fleuve par les hommes et leurs troupeaux et l’ascension spectaculaire des parois verticales de la montagne font de Grass un documentaire mythique, à travers les territoires de l’Arménie historique. »

« TEATR » [Adaptation du Roman théâtral de Mikhaïl Boulgakov] à 21h30 au Théâtre Vitez dans le cadre du Festival « 3 jours et plus… » par l’Atelier de pratique théâtrale amateur n°7 Aix Marseille Université : « Moscou, années 20. Les aventures tragi-comiques de Maksoudov, un écrivain Soviétique. Il écrit un roman « épatant » mais difficilement publiable. Sommé de l’adapter pour la scène, il va découvrir le milieu du théâtre avec passion et effarement, verra son œuvre défigurée et devra se battre contre la censure. »

« TEATR est une adaptation écrite par Sophie Renaud du Roman théâtral de Mikhaïl Boulgakov. Le Roman théâtral est une autobiographie romancée de Mikhaïl Boulgakov qui relate sa condition d’écrivain censuré et isolé. Il est l’un des meilleurs représentants de la satire russe de l’époque. A sa mort, naquit un mythe. Celui de l’écrivain victime d’oppression par le pouvoir. »

« Une mise en scène absurde à l’humour grinçant. »                     

Tarif : 5 euros (Entrée libre avec la Carte Culture AMU ou Pass Vitez). Durée: 1h20

à Marseille

« Bollywood Party » (Paulette adore !) au Café Borely à partir de 19h : pour fêter ses 2 ans d’existence, « Ariel Lorin et son équipe vous attendent dans le cadre enchanteur des deux terrasses extérieures du Café au milieu d’une fontaine, d’un bassin, des vieilles pierres et d’un figuier ». La Bollywood Party sera :

  • « Epicée … le chef a créé une assiette indienne d’exception : poulet tandoori, riz basmati aux épices, daal,  raïta, curry de légumes, papadums, pickles »
  • « Endiablée sur les rythmes des musiques indiennes traditionnelles et Bollywood remixées »
  • « Magique ou vous aurez le loisir de devenir le temps d’une photo le Maharaja ou la Maharani du palais. »

« Une nuit dans un jardin » au Fort St Jean de 20h30 à minuit : performances, concerts, danse… confrontés aux problèmes écologiques. Les questions centrales de cette manifestation seront : « L’art peut-il contribuer, avec ses outils propres, à la réflexion scientifique ? Comment illustrer – par la poésie, la musique, la danse, ou la performance -, des questions telles que le dérèglement climatique, ou l’influence de l’activité humaine sur l’environnement ? » –> Mise à jour du 12/06 : suite aux annonces d’intempéries, la soirée est annulée.

Samedi 13

à Aix-en-Provence

  « Chacun choisit sa bête » [spectacle interactif] à 20h30 au Théâtre d’Aix : le principe de cette soirée de jouer avec la Fontaine. Imaginez une visite dans un grand Parc où chacun pourra choisir sa bête préférée. La Fontaine, joué par Pierre Thurias, recruté pour l’occasion comme guide et jamais à cours d’histoires et de fables, vous en dira plus sur chacun de ces animaux. « Animaux… enfin, faut voir ! » « Alternant l’interprétation des Fables de La Fontaine et l’interaction question/réponse avec le public, cette délicieuse conférence spectacle plongera les spectateurs dans l’univers poétique de cet écrivain au génie intemporel. » Tarifs : 20/14/10€

à Marseille

– Concert de Massilia Sounds Gospel à 20h30 au Théâtre du Gymnase : « une trentaine de choristes sur scène, costumés de pourpre, de bleu et de vert lumineux, communicant tout au long de cette heure et demi une joie de vivre et une énergie que l’on accepte facilement de recevoir ! » Ma Cigale vous dit tout ici.

Rappels de la semaine dernière : 

Les expositions au FRAC de 12h à 19h :

  • « La danse de l’ours » de Marie Bravo« Un ours danse enchainé dans une cage à Myschkin, tandis que des vêtements, des objets, des tapis décrivent les mouvements énigmatiques d’un campement de Roms à Marseille. L’espace est violent. Cela tient á ce que les photographies, les films qui composent l’exposition montrent toujours des espaces entrechoqués. Violence d’abord faite à l’oeil, à Alger les fenêtres s’ouvrent sur un mur, cette violence est une violence amoureuse, pas une violence d’ennemis. Cette exposition rend compte du travail sensible mené par Marie Bovo depuis une dizaine d’année et plus particulièrement à Marseille où elle vit et travaille. » Jusqu’au 13 juin.
  • « Le Pas et la Page »Approches de la ville et de la nature dans le livre d’artiste. Jusqu’au 6 juin. « « Le Pas et la Page » se propose d’explorer la manière dont, par le livre, des artistes rendent compte de leur expérience de la ville et de la nature quand ils les parcourent à pied. L’objet de cette exposition n’est donc à proprement parler ni la marche, ni la nature ou la ville, mais le point de vue particulier sur l’une ou l’autre que seul permet le déplacement à pied : une expérience à l’échelle du corps humain, de ses capacités et de son rythme, dans un environnement donné, urbain ou naturel. » – Anne Moeglin-Delcroix.

Dimanche 14

à Aix-en-Provence

à Marseille 

« We are the City » à partir de 18h du Square Léon Blum (Les Réformés) au J4 (MuCEM) dans le cadre du 20ème Festival de Marseille (Danse et Arts Multiples) : « Travailleurs sociaux, sapeurs-pompiers, cordistes, interprètes en langue des signes, personnels médicaux et bien d’autres… Pour les vingt ans du Festival, ils défilent dans Marseille avec un seul message : « Ensemble, nous sommes la ville, nous sommes la vie ! ». Willi Dorner met habituellement en scène des danseurs qui s’imbriquent comme des sculptures au beau milieu d’une place ou d’un trottoir. Il transforme ainsi les villes qu’il traverse en espaces de vie incongrus et incite les passants à redécouvrir leurs lieux familiers. Les participants à cette parade, nous ne les connaissons pas vraiment. Pourtant ils forment la société civile : des hommes et des femmes engagés au service des autres qui sont la pierre angulaire de la solidarité à Marseille. Pour ouvrir cette vingtième édition du Festival – qui tient à marquer sa reconnaissance à ses publics –, ils sortent de l’anonymat et traversent la ville avec un message de fraternité. »

Tout le programme du Festival qui se déroule jusqu’au 17 juillet est à télécharger ici.

ichtus-bleu-oeilBon week-end à vous !

Publicités

2 réflexions sur “« Que faire ce week-end ? » #95

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s