« Que faire ce week-end ? » #68

Comme le week-end dernier, l’agité du bocal vous propose des sorties culturelles allant du théâtre à des expos en passant par de la musique, de la danse et deux festivals pluridisciplinaires, l’un consacré au langage des signes et l’autre à la Ville. Pour lui, ce sera cinéma et théâtre mais à la régie cette fois (hé oui, il ne vous a pas encore parlé de ça ! 😉 Il lui reste encore plein de choses à vous dévoiler sur lui ! ).

image

Légende de haut en bas et de gauche à droite :. Deluxe en concertS, The Wackids en concert à Gardanne, « Une nuit à la Présidence » au Gymnase et Bernhoft en concert à Marseille.

Tout le week-end

à Aix-en-Provence

Rappels des semaines précédentes :

– Partez à la découverte de notre patrimoine et de ses secrets avec la jeune entreprise Secrets d’ici, des visites commentées autour de la Sainte-Victoire. Le poisson a testé une de ces visites il y a quelques mois, rappelez-vous.

Dans les communes de la CPA, Communauté du Pays d’Aix :

Le Tour du Pays d’Aix : 3 week-ends, 11 dates, 8 villes, 8 concerts, 21 groupes, 2 projections de films et 1 scène ouverte ! Deluxe, Gush, Oh ! Tiger Mountain et plein d’autres…! Le détail ici. Page Facebook

à Marseille

– le Festival « Image de ville » avec pour thématique cette année « Voyage en ville », le tourisme dans la ville samedi et dimanche : « L’explosion du tourisme est un phénomène mondial qui transforme la ville : berceau du voyage selon certains, lieu du brassage et du passage, la ville devient aujourd’hui lieu de représentation. De Paris à Shanghaï, de Venise à Las Vegas ou Calcutta… comment le cinéma observe-t-il cette réalité ? »

Les carnets de route des cinéastes voyageurs, les infrastructures touristiques (hôtels, gares, aéroports…), l’impact des grands événements sur l’évolution d’une ville… autant de sujets qui seront explorés à travers des rencontres, tables rondes, projections-débats, films en chantier, films produits en région, sans oublier une balade urbaine sur les lieux de tournage dans la ville d’Aix-en-Provence ! »

Le festival était le week-end dernier à Aix, il fait escale à Marseille ce week-end. Plus d’infos ? Visitez la page Facebook.

7ème Festival Sur le Fil au Parvis des Arts et à la Friche Belle de Mai : des spectacles et des ateliers autour de la langue des signes, exposition photos, balades en ville…
Ouvert à tous, pratiquant la langue des signes ou curieux de la découvrir, pour un week-end insolite, riche en rencontres et découvertes avec des artistes sourds et entendants !

Rappels des semaines précédentes :

– les nouvelles expositions temporaires du MuCem (dont Marcel vous reparlera. En attendant, vous pouvez lire l’avis de Magali du Mag à Lire) : « Food » et « Un moment si doux – Raymond Depardon »

– à la Friche Belle de Mai, l’exposition « Mangaro«  [exposition collective – interdite aux moins de 12 ans] jusqu’au 1er février 2015 : à partir de l’historique du magazine Garo (1964-2002), l’exposition présente un panorama de la scène graphique japonaise sur 3 générations d’artistes.

– des séances de cinéma au Gyptis à la Belle de Mai. Le programme se consulte ici.

à Tourves (83)

– Le Musée des Gueules Rouges (que Marcel vous présentait ici) pour découvrir l’histoire de l’exploitation minière de la bauxite dans le Var avec notamment la visite d’une galerie reconstituée. Ouvert de 10h à 13h et de 14h à 18h. Départ des visites guidées : 11h, 14h30, 15h30 et 16h30.

Vendredi 21

à Aix-en-Provence

– Vernissage de l‘exposition « Pulpe Fictions » à 18h30 à la Galerie Susini – 19 cours Sextius – jusqu’au 28 novembre.

Exposition visible jusqu’au 28 novembre de 15h à 19h : « La Galerie Susini a laissé carte blanche au collectif Dolls in the Kitchen pour la dernière exposition de la galerie… Depuis une vingtaine d’années, la Galerie Susini n’a cessé de mettre en avant la création contemporaine sur Aix-en-Provence. L’école supérieure d’art souhaite rendre hommage à la galerie et à son directeur, M. Patrick Monge, qui a permis à de nombreux jeunes artistes diplômés de l’école supérieure d’art de présenter leurs oeuvres à l’issue de leurs études, leur offrant, le temps d’une exposition, une visibilité locale, régionale, et ce, dans des conditions accueillantes et chaleureuses, pour ne pas dire familiales ».

Deluxe en concert à la Cité du Livre à 20h30 dans le cadre de la Tournée du Pays d’Aix.

à Gardanne

« The Wackids » en concert [Rock « pour enfants de 5 à 105 ans »] à 20h30 à la Maison du Peuple : le poisson vous en parlait ici.

« A chacun de ses pas, le rock’n’roll a laissé une empreinte plus grande que lui, et THE WACKIDS sont là pour faire prendre conscience de l’étendue des dégâts… Armés d’instruments-jouets volés à leurs petits frères (minis guitares électriques, batterie de poche, piano jouet, toucan sifflet et micro Hello Kitty), Blowmaster, Speedfinger et Bongostar délivrent un concert explosif aux jeunes rockeurs en réinterprétant les tubes interplanétaires des grandes stars du rock : de Chuck Berry aux White Stripes en passant par les Beatles et les Rolling Stones. « La taille des guitares électriques, batterie ou basse n’empêchent pas le groupe de jouer dans le rouge, pour des bambins ébahis et rapidement possédés. » – LES INROCKS » Tarif B 5 euros tarif C 3 euros. Durée : 1h00

à Marseille

« Une nuit à la Présidence » [que Marcel a sélectionné] à 20h30 au Théâtre du Gymnase  : « En musique, en chansons, en rythme et sans langue de bois, un spectacle-manifeste que l’on dirait improvisé sous nos yeux et qui conte la grande braderie de l’Afrique. »

« Fratrie » à 20h au Théâtre Minoterie-Joliette  : « Au dehors la tempête fait rage. Le père s’est écroulé dans la neige. À l’hôpital, on tente de réparer son coeur brisé, la mère à son chevet. À l’abri des murs de la maison familiale, les quatre jeunes frères s’accrochent et tiennent bon la barre. Sans père, il faut grandir. C’est inéluctable. C’est difficile. Un pied dans l’enfance et l’autre dans ce qu’on imagine de l’âge adulte, ils s’organisent, reconstruisent le quotidien dans une partition instable et serrée où chacun invente, bon ou mal gré, sa place. Tous ensemble, frères, et si différents pourtant. »

– le Factory Comedy Club au Quai du Rire à 20 h, comme tous les vendredi soirs : Plateau d’artistes tous les vendredis à 20h à l’Espace Kev Adams. Bon à savoir : séances supplémentaires en décembre tous les samedis à 16H30.

Samedi 22

à Aix-en-Provence

– l‘exposition « Pulpe Fictions » de 15h à 19h à la Galerie Susini – 19 cours Sextius – jusqu’au 28 novembre : « La Galerie Susini a laissé carte blanche au collectif Dolls in the Kitchen pour la dernière exposition de la galerie… Depuis une vingtaine d’années, la Galerie Susini n’a cessé de mettre en avant la création contemporaine sur Aix-en-Provence. L’école supérieure d’art souhaite rendre hommage à la galerie et à son directeur, M. Patrick Monge, qui a permis à de nombreux jeunes artistes diplômés de l’école supérieure d’art de présenter leurs oeuvres à l’issue de leurs études, leur offrant, le temps d’une exposition, une visibilité locale, régionale, et ce, dans des conditions accueillantes et chaleureuses, pour ne pas dire familiales ».

« J’ai tué Maurice Thorez » [Comédie tragique contemporaine avec Gilles Ascaride] à 20h30 au Théâtre d’Aix – 8 avenue de la Violette – le nouveau lieu culturel d’Aix-en-Provence fraîchement inauguré et que le poisson vous présentera très bientôt : « Un homme d’une bonne soixantaine d’années se retrouve devant un juge. Il demande à être jugé et surtout condamné avec la plus grande sévérité. Il s’accuse d’être un criminel. Son crime? Avoir tué Maurice Thorez, secrétaire général du Parti Communiste Français de 1930 à 1964. A priori ce n’est pas possible puisque le dirigeant communiste est mort subitement et de sa « belle mort », à bord d’un paquebot de croisière soviétique en Méditerranée. A-t-il affaire à un mythomane, un fou furieux, un illuminé ou un véritable assassin ? L’échange va s’établir entre le récit d’un assassin improbable et un juge partagé entre amusement, stupéfaction et curiosité. Ce récit loufoque et fantaisiste nous plonge dans un Marseille des années soixante et dans une ambiance politico-comico-sociale en forme de farce truculente. Gilles Ascaride, autre membre du clan des Ascaride, comédien et également auteur, interprète avec son compère Gérard Andréani cette fable avec sa verve toute marseillaise. Ce spectacle a été « coup de cœur » du journal La Provence et classé parmi les 25 meilleurs spectacles du Off (sur 1283) par LE BRUIT DU OFF, quotidien en ligne des festivals d’Avignon. » Tarif unique de 18€.

– « Guest » [Danse – Groupe Grenade – Josette Baïz] à 20h30 au Grand Théâtre de Provence : Marcel aime beaucoup le travail la chorégraphe Josette Baïz et vous conseille ce spectacle (comme il vous le disait ici).

« Pour aller plus loin dans l’expérience initiée avec les « 20 ans », Josette Baïz a souhaité revisiter sept pièces ou extraits de pièces de chorégraphes de renommée et de provenance internationale. Ainsi, une vingtaine de jeunes danseurs de Grenade pourront  découvrir ou s’ouvrir davantage à des univers très différents.

Comment des enfants ou des adolescents peuvent-ils s’approprier un duo de Wayne McGregor ou les phrases répétitives de Lucinda Childs ? C’est ce défi, à la fois fascinant et motivant, que Josette Baïz et les danseurs du Groupe Grenade ont décidé de relever pour leur nouveau spectacle « Guests ». »

à Forcalquier (04)

 – Deluxe en concert à l’Espace Culturel Bonne Fontaine à 20h30 : si vous avez raté les moustachus la veille à Aix, vous pouvez vous rattraper à 45 minutes de là !

à Marseille

« Une nuit à la Présidence » [que Marcel a sélectionné] à 20h30 au Théâtre du Gymnase  : « En musique, en chansons, en rythme et sans langue de bois, un spectacle-manifeste que l’on dirait improvisé sous nos yeux et qui conte la grande braderie de l’Afrique. »

« Fratrie » à 19h au Théâtre Minoterie-Joliette  : « Au dehors la tempête fait rage. Le père s’est écroulé dans la neige. À l’hôpital, on tente de réparer son coeur brisé, la mère à son chevet. À l’abri des murs de la maison familiale, les quatre jeunes frères s’accrochent et tiennent bon la barre. Sans père, il faut grandir. C’est inéluctable. C’est difficile. Un pied dans l’enfance et l’autre dans ce qu’on imagine de l’âge adulte, ils s’organisent, reconstruisent le quotidien dans une partition instable et serrée où chacun invente, bon ou mal gré, sa place. Tous ensemble, frères, et si différents pourtant. »

Bernhoft en concert au Poste à Galène : le poisson l’avait découvert en concert à la Fiesta des Suds (ou à Marsatac ? Il ne se rappelle plus précisément). En tout cas, il l’avait beaucoup aimé et vous conseille d’aller l’écouter !

Dimanche 23

à Aix-en-Provence

« J’ai tué Maurice Thorez » [Comédie tragique contemporaine avec Gilles Ascaride] à 20h30 au Théâtre d’Aix – 8 avenue de la Violette – le nouveau lieu culturel d’Aix-en-Provence fraîchement inauguré et que le poisson vous présentera très bientôt : « Un homme d’une bonne soixantaine d’années se retrouve devant un juge. Il demande à être jugé et surtout condamné avec la plus grande sévérité. Il s’accuse d’être un criminel. Son crime? Avoir tué Maurice Thorez, secrétaire général du Parti Communiste Français de 1930 à 1964. A priori ce n’est pas possible puisque le dirigeant communiste est mort subitement et de sa « belle mort », à bord d’un paquebot de croisière soviétique en Méditerranée. A-t-il affaire à un mythomane, un fou furieux, un illuminé ou un véritable assassin ? L’échange va s’établir entre le récit d’un assassin improbable et un juge partagé entre amusement, stupéfaction et curiosité. Ce récit loufoque et fantaisiste nous plonge dans un Marseille des années soixante et dans une ambiance politico-comico-sociale en forme de farce truculente. Gilles Ascaride, autre membre du clan des Ascaride, comédien et également auteur, interprète avec son compère Gérard Andréani cette fable avec sa verve toute marseillaise. Ce spectacle a été « coup de cœur » du journal La Provence et classé parmi les 25 meilleurs spectacles du Off (sur 1283) par LE BRUIT DU OFF, quotidien en ligne des festivals d’Avignon. » Tarif unique de 18€.

à Aubagne

Concert de jeunes solistes pianistes au Théâtre Comoedia Aubagne à 15h30

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Joli week-end !

Publicités

2 réflexions sur “« Que faire ce week-end ? » #68

    • Vous avez terminé les travaux ?
      Cinéma prévu mais probablement imprévu en préparation :-/ Et demain, la troupe de Marcel (Paulette?) joue à Pertuis donc samedi théâtral. Et dimanche, repos et tea Time entre copines au programme.
      J’aimerais aller voir Depardon mais j’attends qu’il y ait moins foule 😉
      Bisous bisous !

      J'aime

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s