La saison culturelle 14-15 à Gardanne

Vous avez dû vous en rendre compte : le poisson Marcel a quelques lieux / salles / villes fétiches dont il vous parle régulièrement. Gardanne fait partie de ses « chouchous ». Il s’attache d’ailleurs à montrer une autre image de cette ville (ici, ici et ici notamment), loin de l’éternelle « ville industrielle-dortoir entre Aix et Marseille qui n’accueille que des trafiquants » (il exagère à peine). Bref, après vous avoir présenté ses coups de cœur des saisons culturelles du Pavillon Noir (ici) et des Théâtres (), c’est au tour maintenant de ceux programmés à Gardanne. L’agité du bocal en a sélectionné quatorze.

Cendrillon, fille d'aujourd'hui (voir plus bas)

Cendrillon, fille d’aujourd’hui (voir plus bas)

« Tremblement de rue » [spectacles de rue] – Samedi 4 octobre de 14h à 22h

Lieu : Centre-ville

Cette manifestation a lieu tous les deux ans et ouvre la saison culturelle. Ce sont des spectacles de rue gratuits pour tous les âges. Animations clownesques, spectacle de Hip-hop, déambulation théâtrale masquée, pièces de théâtre  pour les grands et les petits, spectacle de rue… Le programme détaillé se consulte ici.

« Pierre qui roule » [danse contemporaine] – Fête de la science 2014 – Samedi 11 octobre

Lieu : Déchetterie

Ce n’est pas tant la Fête de la Science qui intéresse le poisson (même si !) mais c’est le spectacle de danse contemporaine intriguant qui aura lieu sur le site de la déchetterie à cette occasion. « L’idée est de mettre en valeur ce site qui est l’exemple d’une économie durable circulaire d’avant-garde, afin de sensibiliser les publics à l’intérêt tant écologique qu’économique du traitement des déchets en ce lieu. Enjoliver le lieu et faire naitre des graviers la beauté et la légèreté en présentant sur le site une performance chorégraphique originale.Le public sur le site assistera à un cours/conférence en partie dansé sur : comment dégager de la beauté de pierres et de cailloux ? Cours de philosophie pratique, très pratique sur comment survivre en milieu hostile avec l’aide de l’art et du savoir, de la musique et de la danse. Cours spectaculaire et magistral d’esthétique « n’est pas beau qui croit mais celui qui rend beau le monde et qui travaille dans ce sens ». Conférence tenue par l’éminent Professeur : Mr Juste Trebon et son assistante Melle jeûnait Pasquejolie. » Gratuit sur réservation, tout public.

« Voyage en Terre Lyrique » [Récital Lyrique] –  Vendredi 7 novembre – 20h30

Lieu : Maison du Peuple

« Une soirée pour découvrir ou redécouvrir certaines des plus belles pages de l’art lyrique. Mélody Louledjian, soprano et Amaya Dominguez, mezzo-soprano uniront leurs voix pour un voyage au travers de scènes et d’airs d’opéras mythiques : Carmen, Werther, Lakmé, La Bohème… Elles seront accompagnées par le talentueux pianiste Martin Surot. Une merveilleuse occasion pour petits et grands de tomber, ou retomber amoureux de cet art envoutant, émouvant et spectaculaire. » Tout public. Tarif A 9/12 euros Durée : 1h30 (2 parties avec entracte)

« The Wackids » [concert Rock « pour enfants de 5 à 105 ans »] – Vendredi 21 novembre – 20h30

Lieu : Maison du Peuple

« A chacun de ses pas, le rock’n’roll a laissé une empreinte plus grande que lui, et THE WACKIDS sont là pour faire prendre conscience de l’étendue des dégâts… Armés d’instruments-jouets volés à leurs petits frères (minis guitares électriques, batterie de poche, piano jouet, toucan sifflet et micro Hello Kitty), Blowmaster, Speedfinger et Bongostar délivrent un concert explosif aux jeunes rockeurs en réinterprétant les tubes interplanétaires des grandes stars du rock : de Chuck Berry aux White Stripes en passant par les Beatles et les Rolling Stones. « La taille des guitares électriques, batterie ou basse n’empêchent pas le groupe de jouer dans le rouge, pour des bambins ébahis et rapidement possédés. » – LES INROCKS » Tarif B 5 euros tarif C 3 euros. Durée : 1h00

3-TheWackids-03-photoChristopheGoussard

The Wackids

« Cyrano de Bergerac » [Théâtre] – Vendredi 5 décembre – 20h30

Lieu : Maison du Peuple

« Des tréteaux, des tentures, des masques, des instruments de musique, des mannequins, de nombreux costumes, du vin… et quatre interprètes qui s’approprient la pièce. Ils jonglent avec les codes du théâtre, les espaces et les personnages, que se déploient l’immense puissance comique de ce texte, son souffle épique, et son amertume mélodramatique. Le public, chaleureusement impliqué dans une relation vibrante et complice, peut alors goûter la dimension universelle de cette histoire d’amour impossible… » Tout public à partir de 10 ans. Tournée CPA donc spectacle gratuit sur réservation.

Chants de Noël – Mardi 16 décembre – 19h

Lieu : Maison du Peuple

« Depuis plus de 20 ans, le Conseil général des Bouches-du-Rhône offre ces instants de joie et de chaleur aux habitants du département en leur proposant des concerts de qualité, puisant leur programmation dans le répertoire sacré ou traditionnel. » Tout Public gratuit sans réservation.

« Guitare amoroso » [spectacle sans paroles, « pour un clown et trois musiciens »] – Vendredi 30 janvier – 20h30

Lieu : Maison du Peuple

« Monsieur Maurice, de retour d’un long séjour à Buenos Aires, rentre chez lui fatigué mais heureux : il va enfin retrouver l’amour de sa vie, sa fidèle guitare classique. Des retrouvailles qui s’annoncent plus compliquées que prévu… Cette fantaisie excentrique et musicale, baignant dans l’atmosphère sensuelle du Tango Argentin, traduit avec humour et poésie le rapport au désir, à l’amour et à la solitude. Une performance visuelle et musicale tout public interprétée avec virtuosité par un personnage clownesque survolté et trois musiciens. » « Dans un spectacle ébouriffant et millimétré, un trio de musiciens assiste et accompagne ce formidable clown qui danse le tango pour séduire une guitare. » Sud Ouest. Tarif A 9/12 euros. Durée : 1h30

Tremplin CourteEchelle [concerts Musiques actuelles] (Marcel vous en parlait il y a longtemps ici) – Vendredi 6 février – 20h30

Lieu : Maison du Peuple

« Grande soirée de concerts pour découvrir les quatres groupes sélectionnés dans le cadre du tremplin CourteEchelle. L’opération permet de faire découvrir des groupes en voie de professionnalisation au grand public et d’étendre la diffusion des musiques actuelles. A l’occasion de cette soirée le public sera invité à voter pour son groupe favori et attribuer ainsi le Prix public du tremplin. » Tout public, gratuit

Anaïs

Anaïs

Anaïs [concert Musiques actuelles] – Samedi 7 février – 20h30

Lieu : Maison du Peuple

Anaïs est la tête d’affiche 2015 de l’opération CourteEchelle. « Bluffante, attachante, rigolote. L’artiste déjantée, originaire de Grenoble est de retour. Son premier album sortie en 2005 « The Cheap Show » consacre le succès du tube « Mon cœur, mon amour », en 2008 la chanteuse sort « The Love Album » (produit par Dan the automator) puis « A l’eau de Javel » en 2012. Aujourd’hui Anaïs présente son nouvel album « Hellno Kitty », un album folk énervé, mais aussi doux…parfois. Des chansons au vitriol, décalées et drôles. Ni toute seule, ni en groupe cette fois ci, mais entre les deux, avec Christophe Rodomisto de The Brassens/la Pompe Moderne, pour l’accompagner dans ses délires sans se départir de son amour pour le minimalisme. De nouvelles chansons et personnages pour enrichir sa panoplie musicale entre zappa et kafka, de nouveaux horizons, the cheap girl is back !  » Tout Public. Tarif B 5 €. Durée 1h30

Nevché [concert entre Rock et Slam] – Samedi 28 février – 20h30

Lieu : Maison du Peuple

Marcel l’a connu par le biais de son clip « Vas-tu freiner ? » qui montre Marseille dans toute sa beauté (comme quoi, on peut tourner des belles images dans la Cité Phocéenne !). Cet artiste, d’origine d’ici, passe sur les radios nationales de type Fip. Un gage de qualité, non ?

« Entre rock, slam et poésie l’univers de Nevché est fascinant, inventif dans le mélange des genres. Sa voix comme un murmure glacé s’accorde aux instruments pour donner naissance à un musicien poète en marge des conventions. Il présente sur scène son troisième album, « Rétroviseur ». Cet album est le récit sans compromis, abrupt et romantique d’une adolescence à Marseille. Loin des clichés d’une ville ensoleillée, excessive et au fort accent, Marseille apparaît dans cet album comme on ne l’a jamais présentée : ici les couleurs sont lessivées, c’est souvent l’hiver, le mistral siffle, les plages sont vides. On y retrouve aussi la ferveur des premières amours silencieuses, l’atmosphère des longues soirées sur les parkings, et les rêves adolescents de « tout défoncer ». « Un phrasé entêtant, une acuité sociale syntaxique, le tout soutenu par une orchestration qui ragaillardit. » – Libération. « A peine ce Marseillais venu du slam a-t-il ouvert la bouche que sa voix vous transperce et vous touche au cœur » – Télérama. Tarif B 5 €

« Tout fout l’camp ! Chansons qui mordent en souriant. » [chansons « déjantées »] – Jeudi 12 mars – 20h30

Lieu : Hang’art

« Ces deux là se sont rencontrées il y a quelques années sur la reprise d’un spectacle Tango que créa Ana Bruce, cette belle artiste partie bien trop tôt. « Un après-midi d’Avril » évoquait les folles de la Place de Mai à Buenos Aires, ces femmes qui recherchent leurs petits-enfants enlevés pendant la dictature des colonels en Argentine. Le coup de foudre qui suivit cette rencontre fût tel, qu’elles décidèrent de continuer la route ensemble, et de construire des projets musicaux où elles ne s’interdiraient rien… C’est ainsi que naquît « Tout fout l’camp! », ce drôle d’objet chantant difficilement identifiable, où la tendresse se dispute à la causticité et à l’humour… De l' »Ubu » de Dick Anegarn aux « Voiliers » de Nougaro et Galiano, de « La Clandestine » de Bernard Dimey aux questions existentielles de Jean Yanne, en saluant Juliette et Ricet-Barrier, elles vont vous inviter à un bien étrange et joli voyage, dont vous débarquerez en ayant fait votre plein d’émotions pour la semaine ! » Tarif B 5 euros. Durée : 1h30

« Ronde » [cirque/danse] – Vendredi 20 mars – 20h30

Lieu : Maison du Peuple

Pièce dansée pour deux aériennes (cela donne l’eau à la bouche du poisson, il aime beaucoup ce type de cirque !) et un musicien.

« Je t’aime pour toi-même avec ta tête et tes pensées d’aujourd’hui. Mais je t’aime surtout, il me faut l’avouer, parce que tu as voyagé à travers mon enfance. Tu es une pièce maîtresse de mon passé… » Flora Groult à sa sœur Benoîte. « Comment dire le lien entre deux sœurs, liées par l’âme et par le cœur ? Puisant sa douceur et sa force dans le cirque aérien et la danse, « Ronde » se joue autour d’un fauteuil et au-dessous d’un lustre-agrès, où les deux interprètes grimpent parfois. « Ronde » tourne, tombe, se relève et danse. Les corps jouent, se frôlent, s’esquivent, s’épuisent, s’enlacent. On frissonne aux reflets d’une innocence perdue, d’un devenir qui se cherche sous nos yeux… La relation fraternelle est sans doute unique parce qu’elle traverse la vie. Elle vaut que l’on creuse les mémoires, les corps, les secrets et le temps qui passe. » Tout public à partir de 5 ans. Tarif B 5 euros. Durée : 1h00

rouge_elea_-_ronde_-_festival_up_cdavid_monjou

« Ronde »

« Rhinocéros » [Théâtre] – Vendredi 17 avril – 20h30

Lieu : Maison du Peuple

« Dans une banale petite ville de province, un dimanche matin, l’irruption d’un rhinocéros fait scandale. L’animal est bientôt suivi d’un deuxième… Malgré les sceptiques, il faut bien se rendre à l’évidence: les rhinocéros se multiplient, et envahissent peu à peu la ville. Mais on découvre qu’il ne s’agit pas d’une invasion: ce sont les hommes qui, les uns après les autres, se métamorphosent en animaux. Jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un seul être humain… Conte fantastique et parabole philosophique, Rhinocéros est une pièce empreinte d’un humour corrosif, au service d’un théâtre de résistance et de liberté. Ce texte fort, drôle et tragique de Eugène Ionesco est désormais un classique incontournable, d’une étonnante actualité.«  Tout public Tarif A 9/12 euros. Durée : 1h30

« Cendrillon, fille d’aujourd’hui » [Théâtre à partir de 7 ans] – Vendredi 24 avril – 20h30

Lieu : Maison du Peuple

D’après Charles Perrault et les frères Grimm. Adaptation par le collectif Hangar Palace dont le poisson connaît le travail, de qualité. Celui-ci est régulièrement programmé au Théâtre du Jeu de Paume.

« En choisissant d’adapter ce célèbre conte, Hangar Palace explore les premiers moments de vie au sein d’une famille qui se recompose. Tous les ingrédients de l’histoire sont bien sûr au rendez-vous : les méchantes sœurs, les trois bals, la marraine, la citrouille, la pantoufle, les trop grands pieds… Mais ce sont aussi les tensions, les maladresses, les mains tendues, les disputes, les efforts et les aveuglements, que le collectif décortique avec humour et tendresse. » « Hangar Palace transpose ici le conte de Cendrillon dans un monde contemporain. Elle parle, à travers cette histoire inspirée du conte de Perrault et des frères Grimm, du divorce et de la famille recomposée. C’est fait avec goût, l’écriture est juste, sans emphase et au plus proche de la vision de l’enfant. » – VivantMag. Tarif B 5 euros. Durée : 1h10

Infos pratiques

Adresses des salles :

  • La Maison du Peuple : Avenue Léo Lagrange
  • Le Hang’art : 19 rue Borély

Bon à savoir : elles sont toutes accessibles aux personnes en fauteuils roulants (penser à réserver). Les places ne sont pas numérotées.

Formule d’abonnement possible : 5 spectacles pour 28 euros, 3 à choisir dans le groupe B et 2 dans le groupe A.

Groupe A

  • REVONS
  • VOYAGE EN TERRE LYRIQUE
  • GUITARE AMOROSO
  • TANO
  • RHINOCEROS
  • TOUS AU PIQUET ! (gratuit dans le cadre de la tournée CPA)

Groupe B

  • CELLUL’AIR
  • WAKIDS
  • CATHY HEITING « Little groovy world»
  • TOUT FOUT L’ CAMP
  • ANAIS
  • NEVCHE
  • RONDE
  • CENDRILLON

Paiement par chèque à l’ordre du Trésor Public ou liquide. CB et chèques « Lattitude 13 » acceptés.

Les spectacles commencent à l’heure. Les places réservées non retirées sont remises à la vente 15 min. avant le début du spectacle.

Alors, comme Marcel, allez-vous trouver votre bonheur à Gardanne ?

Publicités

9 réflexions sur “La saison culturelle 14-15 à Gardanne

  1. Pingback: "Que faire ce week-end ?" #62 | Un poisson nommé Marcel

  2. Pingback: « Que faire ce week-end ?  #66 | «Un poisson nommé Marcel

  3. Pingback: « Que faire ce week-end ?  #68 | «Un poisson nommé Marcel

  4. Pingback: « Que faire ce week-end ?  #70 | «Un poisson nommé Marcel

  5. Pingback: #Jour 5 – Semaine spéciale « Les 2 ans de Marcel et Paulette  | «Un poisson nommé Marcel

  6. Pingback: « Que faire ce week-end ?  #76 | «Un poisson nommé Marcel

  7. Pingback: « Que faire ce week-end ?  #80 | «Un poisson nommé Marcel

  8. Pingback: « Que faire ce week-end ?  #88 | «Un poisson nommé Marcel

  9. Pingback: Le Charlie Jazz Festival [concours] | Un poisson nommé Marcel

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s