« Champ harmonique » #MP2013

Rappelez-vous, Marcel vous avait annoncé « Champ harmonique » dans son « Quoi faire ce week-end ? » #5. Il l’avait même mis dans l’illustration de son article. Et, comme souvent quand le poisson vous en parle, c’est que cet évènement l’intéresse et qu’il voudrait lui aussi en profiter.

Intrigué – il faut avouer que c’est quand même surprenant et original d’avoir installé une exposition à cet endroit et en plein air – et voulant se faire sa propre idée, il s’y est déplacé pour la nocturne organisée fin avril.

Direction les Goudes, le quartier de Marseille un peu « au bout du monde », et son joli petit port juste avant les Calanques.

« Champ harmonique », terminé désormais, était une installation créée par Pierre Sauvageot avec Lieux publics dans le cadre de Marseille-Provence 2013. Il s’agissait d’un « parcours symphonique » qui « plongeait l’auditeur au cœur d’un millier d’instruments de musique activés par le vent ».

Sauf que… Marcel étant un poisson très chanceux (ironie quand tu nous tiens), il n’y avait presque pas de vent le jour où il y est allé ! Et il a même eu la pluie ! (mais l’eau ne lui fait pas peur, vous vous en doutez !) Malgré toutes ces barrières mises en travers de son chemin, il a quand même pu – un peu – apprécier et écouter ces sons (on ne dira pas mélodie, restons lucides et objectifs). Il a particulièrement aimé les chaises-longues placées au centre de l’installation comportant les violons (ou altos, ne chipotons pas, Marcel ne sait pas faire la différence), les caisse claires et les toms de batterie.

La nocturne nous promettait une « programmation inédite » et le poisson a été un peu déçu (pour une fois qu’il ne trouve pas tout beau, tout bien !). A part les lanternes allumées qui étaient jolies et rajoutaient un petit plus, les musiciens présents et jouant tour à tour n’ont pas enthousiasmé plus que ça l’agité du bocal.

Il notera donc davantage l’idée d’avoir voulu investir ce magnifique lieu et la performance d’avoir réussi à mobiliser le public jusqu’ici (venu très nombreux pour la nocturne notamment) que le rendu, finalement. En effet, Marcel l’a plus apprécié au niveau visuel (les instruments de musique en tout genres, au milieu de la nature) qu’au niveau auditif. Et puis, il faut avouer que le chemin était semé d’embûches pour accéder à ce « bout du monde » : embouteillages prévus si on voulait venir en voiture, réel plan d’organisation digne d’un James Bond pour prendre les transports en commun et éviter les bouchons justement… Bref, une belle initiative qu’il faut tout de même encourager même si le résultat peut apparaître comme moyen !

Le poisson vous laisse tout de même regarder les quelques clichés qu’il a pris, qui manqueront certainement d’un peu de sons pour pouvoir se rendre compte du résultat de cette expérience :

Et vous, avez-vous écouté le(s) Champ(s) harmonique(s) aux Goudes ? Qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

5 réflexions sur “« Champ harmonique » #MP2013

  1. Belles photos ! ma Cigale partage ton avis sur le nocturne, très décevant, pas de vent = pas de musique, mais bcp de bruit de gens qui parlent fort 😦 on ne retiendra que le positif : très belle idée cette symphonie éolienne et Les Goudes un écrin magnifique pour cet orchestre atypique

    J'aime

  2. Pingback: « Le Train Bleu  : un événement culturel pluri-disciplinaire | «Un poisson nommé Marcel

  3. Pingback: « Que faire ce week-end ?  #102 | «Un poisson nommé Marcel

  4. Pingback: Participer à un projet culturel avec Lieux Publics | Un poisson nommé Marcel

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s