Autour de « La Mouette » : apéro-critique au Gymnase

« La Mouette » est une pièce de théâtre d’Anton Tchekhov jouée au Théâtre du Gymnase à Marseille jusqu’au samedi 26 janvier 2013.

A l’occasion de ce spectacle, le service des relations publiques du Gymnase organise un apéro-critique – gratuit, bien entendu !- avec Anne-Marie Bonnabel demain, jeudi 24 janvier, à 18h au bar du théâtre. Une rencontre avec l’équipe artistique devait avoir lieu aujourd’hui mais elle vient d’être annulée.

Voici le pitch d’une des plus célèbres pièces de l’auteur russe :

Konstantin aime Nina. Nina rêve de devenir actrice. Elle inspire une pièce à Konstantin. Celui-ci décide de la présenter à sa famille et notamment à sa mère, Arkadina, actrice connue et imbue d’elle-même. Konstantin est en conflit avec sa mère et en attente constante d’une reconnaissance. Mais il y a aussi Trigorine -l’amant d’Arkadina-, Macha, le docteur Dorn, …Et tout ce beau monde cherche l’amour…

« On trouve dans cette pièce les tourments de personnages qui se cherchent, qui cherchent l’amour, mais le laissent fuir ou passent à côté sans le voir, et qui souffrent de leur passion ou de leurs ambitions. C’est dans le dénouement tragique que les personnages sont confrontés à leur image. »

Pour en savoir plus sur « La mouette » : Aller voir l’adaptation mise en scène par Frédéric Bélier-Garcia (le fils de Nicole Garcia qui joue d’ailleurs la Mère) au Théâtre du Gymnase (4 rue du Théâtre français, 13001 Marseille) jusqu’au 26 janvier, à 20h30 sauf ce soir, mercredi, à 19h. Ou : Wikipédia est mon ami

Marcel a assisté à la Première hier soir.

Son avis : des magnifiques décors qui n’empêchent pas de trouver la pièce un peu longue (décidément, en ce moment, Marcel trouve tous les spectacles trop longs… Il devrait peut-être y réfléchir…), la mise en scène très (trop?) classique, et le jeu des comédiens inégaux. Il n’a pas détesté mais n’a pas non plus adoré. Il est tout de même content d’avoir « vu en vrai » Nicole Garcia, célèbre actrice et réalisatrice (même s’il a trouvé qu’elle n’avait pas une bonne diction : parfois on n’entendait pas bien ce qu’elle disait) et dans une moindre échelle « Tanguy » (oui, l’acteur qui faisait « Tanguy » dans le film du même nom).

décor Mouette
Une partie du décor de la pièce

Marcel  a tout de même aimé les thèmes de la pièce : l’amour, le théâtre (le théâtre dans le théâtre) et la notion d’artiste.

montage Mouette
Montage du décor hier après-midi (photo prise sur la page Facebook du Gymnase)

 

Et vous, connaissez-vous ce texte ? L’aimez-vous ? L’avez-vous déjà vu mis en scène ? Que pensez-vous de cette adaptation jouée au Gymnase ?

Publicités

Laisser un petit mot (cela fera plaisir à Marcel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s